Qu'est-ce que la rotation des jouets ? 5 conseils pour le faire

La rotation des jouets aide les enfants à apprendre et à valoriser davantage leurs objets de jeu. Elle favorise également plusieurs de leurs compétences, telles que l'attention et la créativité, entre autres. Aujourd'hui, nous allons parler de cette stratégie intéressante.
Qu'est-ce que la rotation des jouets ? 5 conseils pour le faire
Elena Sanz

Relu et approuvé par la psychologue Elena Sanz.

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 14 décembre, 2022

La rotation des jouets est une pratique dans laquelle les jouets sont gérés et distribués régulièrement. Cela signifie que l’enfant a un accès partiel aux éléments avec lesquels il joue, facilitant ses décisions et favorisant plus d’ordre.

Cette stratégie convient aux enfants qui ont un grand nombre d’éléments de jeu. Parfois, il y en a tellement qu’ils ne peuvent pas vraiment les apprécier ou s’en désintéressent très rapidement. Avec la rotation des jouets, le petit éprouve plus souvent une sensation de nouveauté.

Les enfants perdent souvent rapidement tout intérêt pour leurs jouets. Ils les utilisent pendant un certain temps, puis les trouvent ennuyeux. Cela entraîne de nouveaux achats, mais n’empêche pas le cycle de se répéter. Avec la rotation des jouets, cette situation est gérée plus intelligemment.

La rotation des jouets, c’est quoi ?

Selon une étude, les jouets en plastique contiennent des produits chimiques potentiellement nocifs.
La stratégie de rotation des jouets aide à empêcher les enfants de s’ennuyer avec des objets de divertissement.

La rotation des jouets est une stratégie éducative qui consiste à limiter le nombre de jouets auxquels un enfant a accès pendant une période donnée. De cette façon, on cherche à ce que le petit profite au maximum de son temps de jeu.

L’Université de Tolède a réalisé une étude qui montre l’importance de la rotation des jouets. Les chercheurs ont réuni un groupe de 36 enfants et les ont emmenés dans une pièce pour jouer pendant une demi-heure. Certains d’entre eux ont reçu quatre jouets, tandis que d’autres en ont reçu 16.

Les résultats ont indiqué que les enfants ayant moins de jouets montraient plus de créativité et de concentration et passaient deux fois plus de temps à chercher de nouvelles façons d’interagir avec chaque jouet. Pendant ce temps, les petits qui avaient plus d’éléments de jeu étaient plus distraits et moins divertis pendant l’activité. La conclusion ? Souvent, moins c’est plus.

5 conseils pour appliquer la rotation des jouets

La rotation des jouets est basée sur l’idée que lorsque le nombre de jouets diminue, l’attention et le jeu profond augmentent. De la même manière, un plus grand ordre matériel et mental est généré. Comment appliquer cette stratégie ? Voici cinq conseils pour y parvenir.

1. Observez

Ce premier conseil est basé sur les directives de Maria Montessori. Dans la théorie de ce grand pédagogue, l’observation est d’une grande importance. Le premier conseil est justement celui-là : observez avant d’appliquer la rotation des jouets.

Que faut-il observer ? Les jouets qui attirent le plus l’enfant et ceux qui ne suscitent pas d’intérêt. Aussi, la manière dont l’enfant interagit avec son environnement et les compétences qu’il développe. Cela doit être noté et sera une base solide pour faire le choix des jouets.

2. Planifiez l’espace

Selon les besoins et les intérêts de l’enfant, un espace propre doit être prévu pour mettre les jouets. Le plus conseillé est que tous les éléments du jeu de l’enfant soient d’abord rassemblés en un seul endroit. Ensuite, la chose indiquée est de jeter tous ceux qui sont incomplets ou inutiles.

Il convient également de mettre de côté les jouets que l’enfant n’utilise plus, soit parce qu’il ne les aime pas, soit parce qu’ils ne sont plus adaptés à son âge. Une fois cela fait, ce qui suit consiste à allouer un espace spécifique pour y laisser les éléments de jeu auxquels l’enfant aura accès. C’est encore mieux s’il est divisé en compartiments.

3. Sélectionnez

Le troisième conseil pour faire tourner les jouets est l’un des plus importants. Il consiste à faire une sélection des jouets qui seront laissés à la portée de l’enfant. Il est préférable de les classer par catégories : livres et contes, jouets à assembler, puzzles, jeux de mouvement, instruments de musique, etc.

Lorsqu’ils seront classés, il sera temps de réduire chaque groupe au minimum. De combien de puzzles l’enfant aura-t-il vraiment besoin ? Jeux de mouvement de contes ? La chose appropriée est de ne laisser que ceux que l’enfant aime le plus ou ceux qui sont les plus utiles dans chaque catégorie. Le reste doit être stocké de manière ordonnée.

4. Soumettre les modifications

Quand tout est classé, rangé et ordonné en vue, il est temps de présenter les résultats à l’enfant. C’est bien de lui dire où se trouve chacun de ses jouets et de lui faire remarquer qu’une fois qu’il les utilise, il faut les remettre en place.

Les jouets entreposés doivent être conservés dans un endroit auquel l’enfant n’a pas accès. S’il les voit en permanence, il voudra les avoir à nouveau. S’il ne les voit pas, ils sortiront de son esprit et quand ils réapparaîtront, il aura l’impression de les voir pour la première fois.

5. Créer un programme

Idéalement, créez un calendrier de rotation des jouets. En d’autres termes, définissez la fréquence à laquelle un changement d’éléments de jeu sera effectué. Cela signifie que les jouets qui ont été laissés pour le petit seront échangés contre certains de ceux qui sont conservés. C’est de cela qu’il s’agit.

Quelle est la bonne fréquence ? Avec des enfants plus jeunes, il est préférable d’effectuer une rotation chaque mois. Avec les plus grands, tous les deux ou trois mois. Dans tous les cas, il faut toujours observer et prendre note : si des semaines passent sans que le petit n’utilise un jouet, il peut être judicieux de le mettre dans la case “en attente” et de le remplacer par un autre.

Avantages et recommandations

Donner des jouets et des vêtements
Les jouets rotatifs peuvent aider votre enfant à développer sa concentration et sa créativité.

Il est important que les parents soient très flexibles lors de l’application de la rotation des jouets. Il ne s’agit pas de priver l’enfant de ce qu’il aime, ou de le forcer à avoir une discipline stricte avec le jeu. Le but est d’en tirer le meilleur parti.

Si la sélection doit être modifiée plus tôt que prévu ou si la période de modification doit être raccourcie, aucun problème. Chaque enfant établit son propre rythme. Ce qui n’est pas conseillé, c’est de faire des changements trop souvent, car cela pourrait être contre-productif.

Certains des avantages de la rotation des jouets sont les suivants :

  • Augmente la concentration.
  • Augmente le potentiel d’attention soutenue.
  • Encourage l’imagination.
  • Stimule la créativité.
  • Offre un sentiment de nouveauté, sur une base régulière.
  • Favorise l’ordre.
  • Facilite le rangement des jouets.

Aidez l’enfant à vivre une meilleure expérience de jeu

La rotation des jouets est une excellente stratégie pour aider un enfant à vivre une expérience de jeu plus profonde et plus satisfaisante. Même si cela n’en a pas l’air au premier abord, c’est plus agréable pour lui que d’avoir quelques jouets à sa disposition en même temps.

Cette stratégie peut être complétée par un échange de jouets, une à deux fois par an. Les parents peuvent convenir d’échanger ces éléments de jeu avec d’autres parents, temporairement ou définitivement. Cela augmentera le sentiment de nouveauté.

Cela pourrait vous intéresser ...
15 jouets pour stimuler l’apprentissage chez les enfants
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
15 jouets pour stimuler l’apprentissage chez les enfants

Le jeu est le mode de vie des enfants. Ainsi ils s'amusent, tissent des relations avec leurs pairs et explorent le monde. Les jouets sont donc impo...



  • Spino, C. (2017, 14 diciembre). Fewer toys lead to richer play experiences, UT researchers find | UToledo News. UToledo News | The University of Toledo News. Recuperado 25 de septiembre de 2022, de https://news.utoledo.edu/index.php/12_18_2017/fewer-toys-lead-to-richer-play-experiences-ut-researchers-find.
  • Migliorini, L., Cardinali, P., & Rania, N. (2011). La cotidianidad de lo familiar y las habilidades de los niños. Psicoperspectivas, 10(2), 183-201.
  • Ramos, Y. H. T., Villena, V. R., & Fernández, S. F. T. (2016). Los juguetes como medio de desarrollo del niño de la primera infancia. Atenas, 1(33).

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.