Remimazolam : fonctionnement, indications et dose

Le remimazolam est un nouveau médicament dans le monde de l'anesthésie. Ses indications sont très prometteuses pour certains patients à risque qui ne peuvent pas se voir administrés d'autres anesthésiques.
Remimazolam : fonctionnement, indications et dose

Dernière mise à jour : 03 novembre, 2021

Le remimazolam est un médicament qui constitue une innovation pharmacologique dans le domaine de l’anesthésie. Cette innovation combine les propriétés de deux médicaments déjà utilisés : le midazolam et le rémifentanil.

Bien que l’anesthésiologie ait énormément évolué en tant que spécialité, la recherche d’un anesthésique idéal se poursuit. L’objectif est de disposer de médicaments ayant le moins d’effets indésirables possibles. 

Qu’est-ce que le remimazolam et comment fonctionne-t-il ?

Ce médicament a en commun avec le midazolam son mécanisme d’action, et avec le rémifentanil son métabolisme. Il peut être utilisé comme sédatif dans l’unité de soins intensifs et également comme médicament pour la sédation dans certaines procédures.

Il se démarque des autres sédatifs intraveineux à action rapide disponible, car il ne provoque généralement pas d’apnée. Le remimazolam est un dérivé du midazolam, lequel présente les propriétés pharmacocinétiques du rémifentanil.

Utilisations et doses

Dans le domaine de l’anesthésie, le remimazolam est un médicament qui peut être utilisé de quatre manières différentes. Ce sont les suivantes :

  • Dose unique pour la prémédication
  • Bolus suivi de doses supplémentaires pour la sédation procédurale
  • Anesthésie intraveineuse associée à un opioïde dans le cadre d’une anesthésie intraveineuse totale
  • Sédation en unité de soins intensifs (USI)
Une perfusion.
Le remimazolam a de nombreuses utilisations anesthésiques.

Le remimazolam comme dose unique pour la prémédication

Le remimazolam n’est pas supérieur au midazolam lorsqu’il est utilisé en prémédication ou en sédatif de pré-induction. Son effet dure néanmoins plus longtemps, ce qui peut être bénéfique pour un patient anxieux en attente d’induction. Le traitement doit toutefois être administré juste avant l’entrée en salle d’opération.

Le remimazolam présente l’avantage de pouvoir être utilisé chez les patients nécessitant une sédation à court terme. Il est également utile dans les cas où l’utilisation de sédatifs à longue durée d’action peut être potentiellement dangereuse.

Perfusion pour sédation en soins intensifs

Souvent, les patients gravement malades, en plus de voir leurs fonctions altérées, souffrent d’une insuffisance hépatique ou rénale essentielle. À l’heure actuelle, la plupart des sédatifs utilisés nécessitent le métabolisme hépatique et la clairance rénale.

Tout ce processus est un problème, même si la sédation s’arrête. De plus, la plupart des médicaments ont une vie pharmacologique moyenne significativement longue.

Le médicament de première intention idéal pour ces cas serait celui qui a une action courte et un métabolisme qui ne passe pas par le foie ou les reins. Le remimazolam répond à ces exigences, ce qui en fait le médicament de choix chez ces patients gravement malades.

L’avenir du remimazolam

Le remimazolam est probablement le sédatif du futur. Il y a de grandes attentes concernant les résultats des essais qui sont en train d’être réalisés dans diverses parties du monde. Il serait par ailleurs idéal pour les patients souffrant de troubles hépatiques ou rénaux.

Cela pourrait vous intéresser ...
Lorazépam : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Lorazépam : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Le lorazépam est un médicament du groupe des benzodiazépines (BZD) utilisé pour lutter contre l'anxiété et d'autres troubles névrotiques.



  • Wesolowski, A. M., Zaccagnino, M. P., Malapero, R. J., Kaye, A. D., & Urman, R. D. (2016). Remimazolam: Pharmacologic Considerations and Clinical Role in Anesthesiology. Pharmacotherapy. https://doi.org/10.1002/phar.1806

  • Ilic, R. G. (2015). Fospropofol and remimazolam. International Anesthesiology Clinics. https://doi.org/10.1097/AIA.0000000000000053

  • Rogers, W. K., & McDowell, T. S. (2010). Remimazolam, a short-acting GABAA receptor agonist for intravenous sedation and/or anesthesia in day-case surgical and non-surgical procedures. IDrugs.