Ulcère à l’estomac : quels traitements naturels choisir ?

Pour prévenir l'apparition des ulcères au niveau de l'estomac, il est recommandé d'adopter de meilleures habitudes alimentaires, de réduire la consommation de café, de thé, d'alcool ou de tabac, d'éviter de prendre des aspirines et de l'ibuprofène, et de réduire le stress.

Les ulcères à l’estomac, aussi connus sous le nom d’ulcères gastriques, sont des lésions de la muqueuse qui recouvre cet organe. Ces ulcères touchent souvent les personnes de plus de 50 ans, et les hommes plus que les femmes. On peut traiter ces lésions par différents moyens, y compris par des moyens naturels.

Ulcère à l’estomac : que doit-on faire ?

Dans certains cas, les ulcères ne présentent pas de symptômes précis, mais ils se développent dans l’appareil digestif lorsque l’on mange ou boit une certaine quantité d’aliments. Acidité, mauvaise digestion, douleurs après avoir mangé, perte de poids et vomissements sont les symptômes les plus fréquents des ulcères. Il peut même y avoir des hémorragies dans certains cas.

Les causes de ces ulcères sont nombreuses :

  • Infection causée par une bactérie : on l’appelle Helicobacter pylori, et elle atteint l’estomac à travers les aliments.
  • Une mauvaise alimentation : en consommant beaucoup de graisses, d’épices ou de sauces et en mangeant trop rapidement.

ulcère

  • Acidité gastrique élevée : les personnes qui ont beaucoup d’acidité ont plus de risques de développer ces ulcères.
  • Consommation quotidienne d’alcool et de tabac.
  • Consommation de certains médicaments : surtout les anti-inflammatoires que l’on peut trouver dans les analgésiques (l’aspirine), mais aussi l’ibuprofène et la cortisone.
  • Le stress.
  • Les facteurs héréditaires : ceux qui ont des antécédents familiaux risquent beaucoup plus que les autres d’avoir des ulcères.
  • Le cancer.

Si vous avez des doutes sur ce point, il est alors indispensable de consulter un médecin au plus vite afin que ce dernier puisse poser un diagnostic correct. Les spécialistes conseillent néanmoins d’avoir une alimentation saine pour prévenir cette maladie, en réduisant sa consommation de café, de thé, d’alcool et de tabac (qui empêchent la cicatrisation des blessures), en évitant les médicaments qui pourraient les provoquer (ne pas devenir accro à l’aspirine et à l’ibuprofène) et en réduisant le stress en prenant quelques jours de repos quand cela est nécessaire.

Les aliments recommandés et interdits

Si vous souffrez d’un ulcère à l’estomac ou que vous croyez l’avoir, les aliments qui suivent vous sont recommandés :

  • Les produits laitiers en général et le lait en particulier (pas durant la période de rémission).
  • La viande et le poisson avec peu de graisse et grillés, ainsi que les oeufs.
  • Les céréales, les légumes et les pâtes mélangées aux légumes.
  • Les légumes en purée.
  • Les fruits bien mûrs et non acides, frais, au four, en purée ou en compote.

fruits

  • L’eau, les bouillons dilués et les infusions douces.
  • L’huile d’olive, de tournesol, de maïs ou de soja, et la margarine végétale.

Par ailleurs, les aliments interdits sont :

  • Les fromages forts et trop vieux.
  • La viande avec beaucoup de graisse, les œufs au plat ou durs.
  • Le pain frais récemment cuit, les gâteaux au chocolat et les sucreries, les céréales complètes.
  • Les légumes cuisinés avec du lard ou du bacon.
  • Les légumes qui provoquent des flatulences comme le choux, le chou-fleur, l’oignon, l’artichaut ou le poivron cru.

ulcères

  • Les fruits acides, en sirop, confits, crus et pas mûrs.
  • Le café, le thé, le guarana, le chocolat chaud, les boissons gazeuses ou alcoolisées.
  • Le beurre, la crème, la graisse.
  • Les soupes industrielles, le miel, les pâtisseries et les confiseries, les bouillons concentrés, les fritures, le chocolat, les sauces piquantes, les fruits secs et les glaces.

Les remèdes naturels conseillés

Sans oublier de tenir compte des précédents conseils, vous pouvez également opter pour quelques remèdes naturels pour soigner votre ulcère à l’estomac, comme par exemple :

  • Mélanger deux blancs d’œufs battus avec deux cuillerées d’huile d’olive, et en consommer plusieurs fois par jour.
  • Boire 2 à 5 verres de jus frais de céleri quotidiennement (tige et feuilles incluses).

jus

  • Manger des bananes vertes au four ou bouillies chaque jour, car les bananes fournissent une couche protectrice contre les sucs gastriques à l’estomac.
  • Consommer du son de blé, car ce dernier soulage les maux provoqués par les sucs gastriques.
  • Prendre deux carottes, les passer au mixeur avec une feuille de chou blanc et un verre d’eau. Filtrer et boire à petites gorgées entre les repas.
  • Mélanger une moitié d’aubergine avec une pincée de sel et une cuillerée d’algues marines (disponibles dans les boutiques de diététique). Mélanger et boire un demi-verre d’eau avec.
  • Faire bouillir un verre d’eau avec une cuillerée de mélisse et une autre de camomille durant 5 minutes. Laisser reposer, puis en boire chaque soir après le dîner.

Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de Vinod Velayudhan, Bob Walker, Victor, net_efekt, Tamara Smith.

Catégories: Remèdes naturels Étiquettes:
A découvrir aussi