Vide émotionnel : ce qui vous manque et que vous ne pouvez pas expliquer

3 août 2017
Pour surmonter le vide émotionnel nous n’avons pas besoin de choses matérielles, ni d’autres personnes. La seule chose qui peut le combler est l’amour propre.

Je ressens un vide à l’intérieur de moi et je ne sais pas comment cela est arrivé. C’est un vide émotionnel qui me rend incomplet-ète, insuffisant-e… J’ai besoin de le combler avec quelque chose, n’importe quoi. Je me sens vide et cela me rend triste.

Le vide émotionnel est une expérience que nous ressentons parfois après la mort d’un être cher, une rupture de couple ou simplement après une déception.

Lisez aussi : Aimez-vous comme vous le méritez et vous serez aimé comme vous le souhaitez

Nous devons prêter au vide émotionnel l’attention nécessaire car s’il perdure dans le temps et que nous le comblons avec d’autres choses ou personnes, cela ne résoudra pas le vide qui est apparu dans notre vie pour un motif ou un autre mais ce ne sera qu’un patch temporaire.

Le vide émotionnel infini

De nombreuses personnes essaient de combler ce vide émotionnel qui les tourmente en se réfugiant dans des éléments artificiels. De là surgissent les achats compulsifs qui, postérieurement, entraînent de forts remords de conscience.

Elles dépensent de l’argent comme outil d’évasion, de distraction de ce qui provoque autant de douleur. Cependant, c’est une illusion qui ne résoudra pas le vrai problème.

D’autres optent pour remplir ce vide émotionnel qui les accable, avec d’autres personnes à qui iels s’attachent, qu’iels manipulent et utilisent pour ne pas se sentir seul-e-s.

C’est une grave erreur, car iels font du mal, aussi bien aux autres qu’à elleux-mêmes, et finissent par se retrouver dans des situations destructrices et lamentables.

Découvrez aussi : Les grands mythes du trouble bipolaire

Le vide émotionnel provoque le désespoir et le besoin de nous accrocher à ce que l’on trouve à portée de main, tout de suite, à cet instant précis.

Très souvent, les personnes qui en souffrent choisissent de consommer compulsivement des aliments ou bien l’auto-lésion, car à la sensation est tellement insupportable qu’elles recherchent ces façons d’éviter le problème.

Ses origines pendant l’enfance

L’enfance, comme nous le savons parfaitement, est très importante, car c’est l’étape pendant laquelle on apprend à gérer les carences et tous les problèmes affectifs et émotionnels qui nous provoquent tant de difficultés à l’âge adulte.

Si nous avons grandi dans une famille déstructurée, si nous parents n’avaient pas une bonne relation, il est fort probable que nous n’ayons pas reçu les soins affectifs dont nous avions besoin.

À ces âges nous nous adaptons à tout. C’est pour cela que, quoi qu’il arrive, cela n’aura pas une trop grande importance si nous sommes encore petit-e-s.

Néanmoins, lorsque nous grandissons tout nous retombe sur le dos. Ce que nous avons vécu surgit alors dans notre vie avec plus de force que jamais, en manifestant combien cela nous a affecté et provoque des répercutions difficiles dans notre vie actuelle.

Lisez également cet article : Les 6 étapes pour soigner les blessures  émotionnelles de l’enfance

Parfois, nous ne nous souvenons plus exactement ce qui s’est passé pendant notre enfance et qui nous a tellement affecté. Pour cette raison, il sera très important de traiter ces problèmes avec un-e professionnel-le.

Grâce à la thérapie nous arriverons à découvrir où est la racine du problème et le-a thérapeute nous donnera les outils nécessaires pour pouvoir commencer à revenir dans le chemin du bien-être.

Le vide génère plus de vide

Bien que l’on recherche une solution, si celle-ci est externe, c’est à dire, si nous essayons de cacher notre vide avec des personnes, des vêtements ou des aliments, le vide ne disparaîtra pas.

Nous pouvons être en couple avec une personne que nous avons responsabilisée de notre malheur et nous sentir quand même vide. Nous pouvons acheter beaucoup de choses et s’apercevoir qu’elles ne nous satisfont pas.

Ces patchs ne servent à rien, ils se convertissent en un cercle vicieux qui nous provoquera de l’anxiété et énormément de mal-être.

Parfois nous avons des doutes et peur de demander de l’aide, alors que c’est une des meilleures décisions que nous pouvons prendre.

Nous ne pouvons pas toujours affronter les choses seul-e-s. Même si nous savons ce qui nous passe, parfois nous ne trouvons pas les outils nécessaires pour arrêter de suivre le même chemin parsemé de pierres.

C’est le moment d’arrêter de remplir ce vide avec des choses inutiles et de culpabiliser nos parents, car ils ont fait du mieux qu’ils ont pu.

La responsabilité de se sentir bien est désormais uniquement la nôtre, donc nous devons le comprendre et demander de l’aide.

Avant de terminer ne manquez pas : 13 stratégies faciles pour libérer votre esprit et gérer votre monde émotionnel

Il nous suffira simplement d’un coup de pouce, un « tu n’es pas seul-e » pour nous recentrer à nouveau. Car à un certain moment nous nous sommes perdu-e-s, mais cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas nous retrouver.

Le vide émotionnel continuera de vous faire sentir vide si vous ne commencez pas à le remplir d’amour envers vous-mêmes.

 

Image principale de © wikiHow.com

 

A découvrir aussi