Vous vous faites du mal sans vous en rendre compte

Même si cela peut sembler égoïste, de temps en temps, nous devons penser à nous-même et arrêter de nous faire du mal en nous enfermant dans le passé ou en exigeant de nous-même plus que possible.

S’aimer soi-même est quelque chose de primordial mais combien de fois avons-nous pensé que nous étions égoïste à cause de cela ?

Il semblerait de prendre soin de soi-même est pesant. C’est pour cela que nous nous faisons du mal sans en être véritablement conscient.

Nous vous recommandons de lire : Avant de tomber amoureux de toi, je dois tomber amoureux de moi-même

Peut-être que vous pensez que vous prenez soin de vous en soignant votre image, en essayant de plaire aux autres… Pourtant, vous vous faites du mal, vous ne vous respectez pas, vous ne vous écoutez pas.

Il y a de nombreuses manières de se faire du mal, mais certaines sont plus subtiles que d’autres et nous ne nous en rendons même pas compte. Aujourd’hui, nous allons en découvrir certaines pour que vous puissiez y mettre un frein.

Vous faire du mal à vous-même vous minera petit à petit et vous deviendrez une personne triste.

se-regarder-miroir-responsabilite-500x333

Vous vous faites du mal quand vous dites « oui » à la place de « non »

Plaire aux autres est l’un des apprentissages principaux, dès l’enfance. On nous a éduqué ainsi pour que nous soyons toujours agréables avec les autres.

On nous regarde mal si nous disons « non » à une pétition ou que nous refusons de faire quelque chose qui ne nous plaît pas. 

Dans la société dans laquelle nous vivons, nous ne sommes pas habitués à accepter un « non » en tant que réponse. Cependant, cela doit changer. Vous vous faites du mal lorsque vous vous soumettez aux besoins des autres avant les vôtres.

Vous êtes premier, vous devez vous mettre en valeur. Si vous ne le faites pas, personne ne le fera pour vous.

Lisez aussi : Aujourd’hui, je vais être égoïste, je vais prendre soin de moi

De plus, cela peut être une bonne pratique de commencer à dire « non ». 

Combien de choses vous ne dites pas par peur de la réaction des autres ? Cela peut être le début d’un chemin plein de sincérité pour vous-même et pour les autres.

Vous vous faites du mal si vous exigez de vous d’être parfait

Comme ce que nous avons dit précédemment, nous croyons souvent qu’être parfait aux yeux des autres est la meilleure chose à faire au quotidien. Mais cela génère des peurs de l’échec et des erreurs qui surgissent avec un grand sentiment de culpabilité.

Femme-nue-sous-l'eau-500x333

Pour commencer à arrêter d’exiger la perfection de vous-même, vous devez vous échapper des opinions des autres. Si vous vous laissez porter par elles, vous cesserez d’être vous-même et vous ne deviendrez que ce que les autres veulent que vous soyez.

Il est sain d’écouter les opinions des autres, mais les laisser trop influencer votre personne vous fera beaucoup de mal. Vous ne serez pas heureux si vous êtes quelqu’un que vous n’êtes pas, en essayant d’être parfait alors que vous savez parfaitement que nous sommes tous imparfaits.

Vous vous faites du mal si vous vous ne octroyez pas de caprices

Il est bon de se garder de petits plaisirs pour des situations spéciales mais si vous reportez systématiquement ce que vous voulez faire, vous n’arriverez jamais à en profiter. 

Des vacances, une sieste, un cadeau, une veste…

Ne passez pas à côté de : La douleur émotionnelle est celle qui met le plus de temps à se soigner

Pensez que nous avons qu’une vie et que si on ne la vit, quand le ferons-nous ? Le temps passe vite et peut-être que demain, vous ne pourrez pas réaliser ce qui vous tient tant à cœur.

Arrêtez de procrastiner. Faites-le tout simplement !

Femme-bras-ouverts-sur-une-montagne-500x334

C’est facile de le dire, mais également de le faire. Vous êtes la seule personne qui vous limite et vous seul pouvez éliminer ces barrières. Si vous voulez vous faire un caprice, ne vous réprimez pas. La vie est faite pour être vécue, non pas pour être réprimée. 

Vous vous faites du mal si vous ne vivez pas le présent

Tout au long de notre existence, nous commettrons de nombreuses erreurs que nous regretterons.

Le succès se trouve dans le fait d’accepter notre condition de ne pas être parfait et d’apprendre de tout ce qui nous a fait du mal et que nous avons provoqué.

Mais rester dans le passé nous entrave bien plus que nécessaire. Nous avons du mal à nous en libérer et il nous prend une énergie folle, qui nous rend amers et tristes. Et nous n’arrivons pas à dépasser une situation qui pourtant ne se reproduira jamais, et que nous ne pourrons donc jamais changer.

Car le passé est derrière nous et maintenant, il est temps de vivre le présent. Tout comme les petits plaisirs, vous vivez dans l’ici et le maintenant.

C’est la seule chose qui importe, l’unique moment auquel vous devez vous accrocher avec une vraie force.  

Femme-libération-500x500

Avant de partir, découvrez : Pour être heureux, il faut prendre des décisions : 5 clés pour y parvenir

Vous êtes-vous déjà fait du mal de cette manière ?

Si vous vous identifiez à ces comportements, c’est le moment d’apprendre d’eux et de ne pas retomber dans ces situations qui ne font que nous submerger dans un tourbillon d’émotions et de vibrations négatives. 

C’est le moment de changer, d’avancer et d’arrêter de nous faire du mal sans nous en rendre compte.

A découvrir aussi