8 produits pour le foyer qui affectent la thyroïde

· 16 février 2019
Les dentifrices et les produits antibactériens pourraient contenir un ingrédient qui, même s'il aide à éliminer certains micro-organismes, pourrait être très nocif pour le fonctionnement de la glande thyroïde.

La thyroïde est une petite glande en forme de papillon qui se trouve juste au niveau de la partie inférieure du cou. Elle remplie une fonction très importante puisqu’elle est responsable des processus métaboliques du corps. 

Une altération au niveau de la glande thyroïde peut affecter de nombreux organes du corps. Cela diminue par ailleurs la qualité de vie en raison de l’apparition de différents troubles et maladies.

L’accumulation de toxines est l’une des causes principales de l’augmentation des problèmes au niveau de la glande thyroïde.

Un programme d’alimentation sain peut contribuer à diminuer l’impact de ces toxines dans le corps. D’autres habitudes et éléments que nous ignorons souvent peuvent également affecter son fonctionnement.

L’usage de certains produits pour le foyer influe sur l’apparition des problèmes thyroïdiens à cause de la quantité de produits chimiques et de toxines dont ils sont composés.

Eviter leur usage est une autre manière de réduire les risques de souffrir de ce type de problèmes. 

Les pesticidesla thyroïde

Plusieurs études démontrèrent que les personnes en contact avec toute forme de pesticide ont plus de risque de souffrir de problèmes de thyroïde.

L’une des études conclut que les femmes mariées avec des hommes qui utilisèrent des pesticides dans leur travail, présentent un risque beaucoup plus élevé d’avoir des problèmes thyroïdiens, en comparaison avec d’autres femmes.

Une autre étude affirme que 60% des insecticides causent des altérations de la glande thyroïde.

Il est incontestable que les antifongiques, les herbicides, les insecticides et les pesticides en général sont nocifs pour la thyroïde. 

Vous pouvez lire également : Comment une maladie thyroïdienne agit-elle sur le corps ?

Le polybromobiphényle

Le polybromobiphényle (PBB) cause des altérations dans la fonctionnement de la glande thyroïde.

Ce type de produit se trouve dans les écrans de télévisions et d’ordinateurs. Dans la mousse utilisée pour les meubles et le rembourrage de la moquette, également.

Les PBB sont par ailleurs liés aux problèmes de comportement et de développement.

Le plastique

Les plastiques peuvent être dangereux pour le fonctionnement de l’organisme.

L’une des inquiétudes en lien avec la santé concerne une substance chimique filtrée à partir de bouteilles en plastique. Nous la connaissons sous le nom d’antimoine. 

Des scientifiques de l’Université de Copenhague trouvèrent de l’antimoine dans les boissons aux fruits et dans les jus en bouteille en plastique. Leurs niveaux étaient 2,5 fois supérieurs à ceux de l’eau du robinet.

Il a aussi été vérifié que les phtalates de certains plastiques affectent le fonctionnement de la thyroïde.

Les anti-adhérents

Les anti-adhérents sont composés d’acide perfluorooctanoïque (PFOA). Il s’agit d’un produit chimique utilisé dans la fabrication de téflon, dans les emballages de la nourriture et d’autres produits d’usage fréquent dans le foyer.

Ce chimique affecte la thyroïde même si elle est exposée à de faibles niveaux. Mieux vaut donc éviter son usage.

Les dentifrices contenant du triclosan

Certains dentifrices populaires contiennent un ingrédient connu sous le nom de triclosan. Ce dernier affecte le fonctionnement de la thyroïde, de la testostérone et des oestrogènes. Il fait par ailleurs obstacle au bon fonctionnement des antibiotiques.

Le triclosan est un composant qui interfère avec les hormones produites par la thyroïde. Il altère donc le développement normal du système reproducteur et du métabolisme.

Visitez également cet article : Comment faire un dentifrice reminéralisant pour blanchir les dents ?

Les produits antibactériensla thyroïde

Il existe des savons et des lotions antibactériennes qui contiennent également du triclosan. 

Le triclosan agit comme un antibiotique pour contrôler les bactéries qui prolifèrent sur les pieds, les mains, les dents et d’autres zones du corps.

Cependant, il est nocif pour d’autres fonctions du corps comme c’est le cas de la glande thyroïde.

Les métaux lourds

Beaucoup de produits chimiques qui sont utilisés dans le foyer contiennent des métaux lourds comme le mercure, le plomb et l’aluminium.

En étant envoyés contre les anticorps, ces métaux peuvent conduire à des troubles auto-immunes de la thyroïde, comme les maladies de Hashimoto et de Grave.

Le soja

Le soja contient des phytooestrogènes dans ses protéines, qui peuvent inhiber la péroxidase thyroïdienne. 

Ce produit interrompt la fonction normale de la thyroïde en bloquant la capacité du corps à utiliser de l’iode, grâce à laquelle sont produites les hormones thyroïdiennes.

Un autre inconvénient du soja est qu’aujourd’hui, la majorité est génétiquement modifié (OGM), ce qui pourrait également avoir un impact négatif sur la santé.