Que faire en cas de douleur aux cervicales ?

22 septembre 2015
Quand nous avons un problème au niveau des cervicales, il est important de le traiter pour éviter les complications. Prenez soin de votre posture quand vous réalisez des activités quotidiennes et, avant de prendre un anti-inflammatoire, consultez un spécialiste.

La douleur des cervicales est l’une des plus habituelles concernant les gênes musculo-squelettiques. Elle a tendance à apparaître surtout en fin de la journée et génère beaucoup de souffrance.

La pression apparaît dans la nuque et au niveau de la partie postérieure de la tête et peut aller jusqu’à irradier les épaules. Si vous en souffrez souvent, vous savez à quel point cela peut être incapacitant.

Nous n’avons plus de mobilité et nous pouvons même souffrir de nausées et de vomissements.  

Que pouvons-nous faire ? Dans cet article, nous allons vous donner toutes les informations dont vous avez besoin pour soulager la douleur aux cervicales.

Qu’est-ce que la douleur de cervicales?

Douleur-cervicale

 

Le mieux est toujours la prévention. Cela vaut la peine de comprendre tout d’abord ce qui génère la douleur cervicale.

  • La douleur aux cervicales apparaît par un mécanisme neurologique au cours duquel les nerfs s’activent lors d’une contracture musculaire et d’une inflammation. 
  • Cela peut être dû à une altération de la structure de la colonne vertébrale ou à un problème au niveau des connexions entre les vertèbres de la colonne.
  • Cependant, la plupart des gênes au niveau des cervicales sont dues à de simples surcharges musculaires, d’où l’importance de prévenir ce problème.

Lisez aussi : La sciatique et le lumbago : Comment les soigner ?

Découvrez à présent quelles sont les possibles douleurs dans les cervicales. 

1. Le stress et l’anxiété

Les inquiétudes quotidiennes, la tension, les nerfs… Tout cela fait que notre tonus musculaire change et que notre axe postural, ainsi que nos mouvements sont beaucoup plus tendus, et plus rigides.

Si nous passons entre 6 et 8 heures dans cet état, le plus probable est qu’à la fin de la journée, nous souffrions de douleur dans les cervicales et que les contractures apparaissent.

2. Comment avez-vous l’habitude de dormir ?

oreiller_cervicale_anti-stress-500x310

S’il est douloureux de rentrer chez soi après une longue journée de travail, avec des douleurs au niveau des cervicales, cela peut être encore pire de se lever avec ce problème.

Intéressez-vous à la qualité du matelas de votre lit, ainsi qu’à la position dans laquelle vous dormez. Ce sont deux éléments fondamentaux.

Le fait de dormir sur le ventre en pliant le cou vers un côté, est une position qu’il faut à tout prix éviter pendant la nuit.

Quand le réveil sonne, le plus probable est que la zone de vos cervicales soit totalement rigide.

3. Combien d’heures passez-vous devant l’ordinateur ?

  • Il faut savoir maintenir une bonne posture. Il est important de se reposer tous les 15 ou 20 minutes lorsqu’on travaille devant un ordinateur, bouger le cou de manière circulaire, ne pas le contracter quand on regarde l’écran, et diriger correctement nos yeux vers l’ordinateur (il ne doit pas y avoir de différence de hauteur). 
  • Si vous gardez une mauvaise position pendant plusieurs heures, les cervicales auront plus de risques d’être touchées par ces fameuses douleurs.

4. Attention aux mauvais mouvements

  • Faites attention à la manière dont vous portez des poids. Par exemple, quand arrivent les vacances, il faut porter des valises, et les contractures apparaissent à ce moment-là.
  • Il faut également faire attention lorsque l’on fait des exercices.
    Parfois, un mauvais mouvement lorsqu’on marche, que l’on court ou même que l’on danse, peut tendre les cervicales et provoquer des douleurs.
    Faites toujours des exercices avec douceur et équilibre, en prenant soin de votre axe postural. 

Apprenez Une meilleure position contre les douleurs cervicales

Le traitement pour la douleur de cervicales

Cervicale-Colonne-Manipulation

Une fois que la douleur et la gêne disparaissent, la dernière chose que l’on doit faire est de continuer à agir comme si le problème n’existait pas. 

Parfois, le fait de prendre un analgésique ou un anti-inflammatoire peut éradiquer la souffrance mais ne résout pas la contracture. Il est donc nécessaire de suivre ces règles simples :

Découvrez aussi 5 anti-inflammatoires naturels pour soigner les douleurs articulaires

1. Modérez votre activité physique

  • Une contracture cervicale ou une simple gêne au niveau de la zone du cou demande des soins et surtout du temps.
  • Prenez en compte le fait que la douleur est déjà un symptôme, et un avertissement de quelque chose qui ne va pas.
    Vous pouvez ainsi éviter que cette inflammation ne s’empire et que des nausées et des vomissements apparaissent.
  • Reposez-vous et adoucissez vos mouvements. Il est important qu’ils soient le plus harmonieux possible, notamment avec votre dos et vos épaules.
    Ne portez pas de charges lourdes et prenez au moins 15 jours de repos bien mérité.

2. Le traitement froid-chaud

Faites ce traitement entre 3 et 5 fois par jour :

  • Appliquez un petit sac de glace pendant 2 ou 3 minutes sur la zone cervicale, et ensuite, mettez-y une compresse chaude.
  • N’oubliez pas qu’il n’est pas recommandé de dormir avec un oreiller thermique la nuit.
    Cela peut être dangereux pour notre peau et peut surcharger la zone. Le mieux est d’alterner une traitement à base de chaud-froid.

3. Les bains à l’eau de romarin ou à l’eau de lavande

  • Le romarin et la lavande sont deux plantes aux principes anti-inflammatoires très efficaces pour traiter les contractures et la douleur de cervicales.
  • Pour cela, préparez deux litres d’eau chaude avec 5 brins de romarin et 5 brins de lavande afin de faire une infusion.
    Une fois qu’elle est tiède, utilisez un linge pour laisser couler cette eau médicinale de manière régulière sur les cervicales.

Découvrez Quels sont les organes endommagés lorsque l’on souffre de stress?

4. Oui aux physiothérapeutes et au yoga pour prévenir les futures contractures

  • Il sera toujours plus profitable de recourir aux mains habiles d’un spécialiste plutôt qu’à un anti-inflammatoire. 
  • Ainsi, si dans votre cas, la douleur cervicale est quelque chose de très fréquent, essayez de modifier vos habitudes de vie. 
  • Pour cela, une manière très efficace de prévenir les possibles contractures au niveau de la zone cervicale, est de pratiquer des exercices aérobic, de flexibilité et de respiration, qui nous aident à prendre soin de notre mobilité et à détendre cette rigidité musculaire.

Le yoga, les promenades quotidiennes et la natation, sont des activités très adaptées. 

Gérez vos pics de stress et faites attention à vos postures pendant que vous travaillez devant un écran. Cela en vaut la peine !

A découvrir aussi