Idées pour cultiver des tomates chez soi

8 août 2015
Nous devons éviter l'usage du terreau ou de terre similaire car cela peut contenir des maladies et endommager le futur pied. La meilleure option est d'acquérir de la terre vierge.

Les tomates sont des aliments qui ne peuvent pas manquer dans notre régime alimentaire. Avez-vous déjà essayé de cultiver des tomates ?

Cet aliment se trouve facilement sur le marché, mais à certaines périodes de l’année, les tomates sont de faible qualité.

En plus d’apporter un goût délicieux à nos plats, elles ont un fort pouvoir nutritionnel. Elles sont excellentes pour notre corps et notre santé en général

Heureusement, comme de nombreuses autres plantes, la tomate est très facile à cultiver à la maison. Elle peut être plantée pour bénéficier d’un approvisionnement interminable, avec la certitude qu’elle soit de bonne qualité.

Ainsi, cultiver des tomates à la maison nous garantit des produits sans pesticides. Cela permet aussi d’éviter d’autres substances chimiques qui s’utilisent dans l’industrie pour les conserver fraîches pendant plus de temps.

De plus, elles sont très économiques, fraîches, délicieuses et 100% biologiques.

Dans cet article, nous allons partager avec vous les étapes à suivre pour cultiver les tomates biologiques en pots, que vous pourrez avoir dans n’importe quel endroit de votre maison.

Prêtez attention à chaque conseil pour que votre culture ait le succès escompté.

Utilisez un pot adapté

pot pour cultiver des tomates

Le pot est l’un des éléments les plus importants pour cultiver des tomates.

Plus il est grand, plus il y aura de possibilités d’obtenir un beau pied de tomate.

Bien sûr, certains ont l’avantage d’avoir un jardin, une terrasse ou un patio avec de l’espace pour avoir de meilleurs résultats.

Indépendamment de cela, l’idéal est d’avoir un pot le plus grand possible.

  • D’une manière générale, il est conseillé d’utiliser un pot de 46 cm de profondeur, et qui soit proportionnel à sa largeur. De cette façon, les racines auront l’espace suffisant pour se développer. 
  • L’idéal est que le pot soit en plastique car il sera plus facile de le bouger.
  • Pour finir, mettez un récipient en forme d’assiette sous le pot, afin de récupérer l’eau drainée.

Lisez aussi : 

Comment planter de l’ail et de l’oignon chez vous ?

Un pot avec un bon drainage

Le drainage du pot est un autre point très important qu’il vaut la peine d’aborder.

Celui-ci ne doit pas avoir de trous au niveau de sa partie inférieure pour un bon drainage et pour éviter les problèmes d’excès d’humidité de la terre.

Pour que le substrat ne s’échappe pas par les trous, l’idéal est de mettre un petit filet au fond.

Mélangez de façon adéquate

Il est recommandé d’éviter d’utiliser du terreau ou n’importe quel autre produit qui puisse contenir des maladies qui pourraient affecter les plantes.

 Une bonne option est de préparer un mélange avec 60%  de fibres de coco et 40% de humus de ver de terre.

Comment planter le pied de tomate ?

planter le pied de tomate

Quand vous avez acheté votre pied de tomate dans une pépinière ou un magasin de jardinage, vous pouvez la planter dans le pot que vous avez préparé.

  • Pour commencer, remplissez le tiers du pot avec le mélange préparé selon les explications antérieures.
  • Mettez la bouture de tomate et ensuite, ajoutez-y plus de terre, jusqu’à ce qu’elle arrive au niveau du cou de la plante.
  • Appuyez doucement sur le substrat, de manière à bien soutenir la plante.

L’arrosage

Le premier arrosage doit être abondant, de façon à ce que tout le pied soit bien humide. Dans cet arrosage, il faut éviter d’humidifier les feuilles, les tiges et la base de la plante. Mieux vaut arroser tout autour du pied.

Après ce premier arrosage, il est important d’observer le substrat de la plante, car ce ne sera pas nécessaire de l’arroser tous les jours. Cela dépendra de l’humidité qu’elle conservera.

Observez bien le substrat et assurez-vous qu’il soit légèrement humide. Il faut éviter d’arroser à l’excès car l’humidité peut causer des problèmes à la plante.

Mettre un tuteur à la plante

Pour que la plante pousse adéquatement, il est très important de lui mettre un tuteur qui l’aide à grandir jusqu’en haut. Le tuteur l’aidera à s’accrocher et lui permettra de rester ferme.

Fertiliser

A partir de deux mois, il est important de commencer à fertiliser la plante pour qu’elle donne une bonne et abondante récolte.

Les fertilisants organiques peuvent être achetés dans les magasins de jardinerie et sur l’étiquette, on trouve la quantité conseillée pour la plante.

Lisez cet article :

11 manières insolites de réutiliser les sachets de thé

La récolte

Les tomates mûrissent petit à petit et c’est alors qu’il faut commencer la récolte. Cependant, certaines tomates ne mûrissent pas totalement.

Le mieux est de les couper avec un peu de tige et de les laisser dans un lieu frais jusqu’à ce qu’elles mûrissent complètement. Vous savez maintenant comment cultiver des tomates  !