Vos enfants n’ont aucune raison d’être la cible de vos frustrations

· 2 septembre 2017

Avant de décharger votre colère sur vos enfants, vous devez savoir qu’ils ne sont pas la cause de vos problèmes et que vous devez leur éviter cette souffrance inutile qui peut miner leur estime d’eux-mêmes.

Vos enfants ne méritent pas que vous déchargiez votre stress sur eux, votre anxiété, vos peurs et les mauvaises expériences que vous pouvez vivre au quotidien.

C’est facile de leur hurler dessus, de se mettre en colère contre eux et même de les punir sans raison.

Toutefois, vous ne vous rendez pas compte qu’ils ne sont pas responsables de votre mauvaise journée ou des frustrations que vous pouvez ressentir à cause des différences entre votre partenaire et vous, par exemple.

Lisez : 10 caractéristiques des parents toxiques

Personne n’est responsable, et encore moins eux, de ce qui peut vous arriver.

Le risque d’éclater contre la personne qui le mérite le moins

Bien souvent, décharger vos frustrations sur vos enfants laisse entrevoir une accumulation d’émotions et de mots non dits qui doivent, d’une certaine manière, sortir.

Que ce soit parce que vous souhaitez garder votre sang-froid face à votre chef-fe et que vous ne vouliez pas lui dire tout ce que vous pensez par peur qu’iel vous vire du poste, ou parce que vous avez supporté certains comportements de votre partenaire que vous désapprouvez.

Tout cela provoque que vous éclatiez contre celleux qui le méritent le moins.

De plus, vous choisissez celleux qui ne peuvent se défendre, sur qui vous pouvez exercer un certain pouvoir.

Ils ne vous répondront pas, et s’ils le font, vous ferez preuve d’autorité sur vos enfants lorsqu’en réalité, vous n’êtes pas conscient-e que vous perdez le contrôle de la situation.

Découvrez : Qui boit beaucoup finit par se noyer : le danger de taire ses sentiments

Ce que vous gardez tant au fond de vous et que vous n’osez pas dire à votre patron-ne n’est pas forcément négatif. Cherchez les meilleurs mots, soyez respectueux-ses et adaptez-vous au contexte, mais ne gardez pas pour vous ce que vous savez qui finira par sortir.

De la même manière, cessez de supporter et de vous taire face aux agissements de votre partenaire.

Vous faites ceci parce que vous abritez l’espoir qu’iel change sa manière d’agir mais, si vous ne le manifestez pas verbalement, comment pourrait-iel s’en rendre compte ? Iel n’est pas devin…

Les enfants souffrent des conséquences de vos frustrations

Vous ne l’avez sûrement pas remarqué, mais cette décharge de peurs, de haines et de frustrations a un impact fort sur ces petites personnes innocentes qui entrent dans ce jeu de la vie.

Moins vous solutionnerez vos problèmes, plus ils joueront un rôle dans vos moments négatifs sans savoir très bien pourquoi la moindre bêtise qu’ils font se transforme en drame.

Si cette situation dure trop longtemps, si vous n’arrivez pas à y mettre fin et à vous rendre compte que votre manière d’agir ne résout pas la véritable origine du problème, vos enfants pourront souffrir de mauvaise estime d’eux-mêmes.

Lisez : Astuces pour augmenter l’estime de soi de vos enfants

L’estime de soi est très importante et si vous voyez tout en noir dans votre vie, vous verrez tout chez eux de la même manière.

Soudain, vous choisirez le renfort négatif, en leur faisant voir et ressentir tout ce qu’ils font mal. Mais, et ce qu’ils font bien ? Vous l’oublierez.

Même s’ils petits maintenant, ils auront de graves problèmes dans un futur proche, non seulement pour se sentir appréciés, aptes et capables de faire n’importe quel travail ou projet, mais également dans leurs relations personnelles.

Ce n’est pas la faute des autres

Pour revenir aux exemples mentionnés, il est possible que vous pensiez que c’est la faute de votre patron-ne qui ne se comporte pas de la bonne manière avec vous, ou de votre partenaire qui n’est pas assez respectueux-se envers vous.

Toutefois, il est nécessaire que vous voyiez tout ceci d’un autre angle.

Ce n’est pas la faute des autres, mais vous êtes la personne qui ne répond pas de la bonne manière à ce qui vous arrive.

En ne vous exprimant pas, en vous taisant et en supposant la manière dont les autres vont agir, quelque chose qui ne va pas se passer comme vous le souhaitez.

Si vous êtes en paix avec vous-même, alors vous n’aurez besoin de personne en guise de sac de frappe quotidien pour vous défouler.

Avant de partir n’oubliez pas de : 7 comportements toxiques dont les parents ne sont pas conscients

Vos enfants ne sont pas responsables, les autres non plus. Commencez à agir en lâchant vos peurs, les « et si… »et les attentes.

Concentrez-vous sur le présent et agissez le moment voulu. Ne le gardez pas, ne le retenez pas, lâchez-le et vous vous sentirez libre.