10 aliments bienfaisants pour traiter l’hypothyroïdie

· 26 juin 2017
L'hypothyroïdie fait ralentir le métabolisme, et il est donc compliqué, pour les personnes qui souffrent de cette condition, de perdre du poids. La rétention de liquides est souvent de mise.

 

L’hypothyroïdie est un trouble qui affecte le fonctionnement de la glande thyroïde et que l’on peut réguler si l’on consomme régulièrement certains aliments.

Découvrez dans cet article quels sont les 10 aliments les meilleurs pour améliorer l’hypothyroïdie naturellement.

Qu’est-ce que l’hypothyroïdie ?

L’hypothyroïdie est une maladie qui affecte plutôt les femmes que les hommes, et qui est caractérisée par une diminution de la fonction de la glande thyroïde, située au niveau de la partie avant du cou.

Elle suppose une baisse de la sécrétion des hormones thyroïdiennes et provoque des symptômes très concrets :

  • La diminution du métabolisme basal, qui se charge des dépenses énergétiques
  • La fatigue et l’épuisement
  • La sensibilité au froid
  • Une facilité à prendre du poids et des difficultés à le perdre. On peut accumuler de la graisse au niveau du double menton, du tour de taille et des cuisses.
  • Des altérations menstruelles
  • La voie grave et rauque
  • Les troubles du sommeil
  • La sécheresse de la peau et des cheveux
  • La rétention de liquides
  • La constipation
  • L’ostéoporose

Il existe également un symptôme surprenant qui permet de détecter une prédisposition à l’hypothyroïdie.

Certaines personnes peuvent avoir un manque de duvet au niveau de la partie extérieure des sourcils. Cela peut indiquer une prédisposition ou un début du trouble.

Lisez aussi : Qu’est-ce que l’hypothyroïdie et comment la combattre avec des aliments qui accélèrent le métabolisme ?

Peut-on la guérir avec l’alimentation ?

On ne peut pas affirmer que l’alimentation peut guérir l’hypothyroïdie.

Cependant, on peut assurer qu’un régime sain et concret peut prévenir ce trouble, ainsi que réduire ses symptômes quand nous en souffrons.

L’alimentation peut permettre de ne pas prendre de médicaments, surtout lors des étapes initiales de la maladie.

Les aliments bienfaisants

1. L’huile de coco

L’huile de coco vierge extra est une graisse saturée riche en triglycérides de chaîne moyenne.

  • Ces nutriments ont le pouvoir d’augmenter le métabolisme et de faciliter la perte de poids, qui sont deux des problèmes principaux de ceux qui souffrent d’hypothyroïdie.
  • On peut consommer chaque jour deux cuillerées (30 grammes) : le matin à jeun et une autre le soir avant de se coucher.

2. Les algues

De nombreux cas d’hypothyroïdie sont dus à un manque d’iode et consommer des aliments riches en ce minéral peut nous aider à aller mieux.

  • Les algues marines sont très riches en iode, surtout le fucus.
  • Il est fondamental de consulter un médecin avant de commencer à en prendre pour ne pas s’excéder dans leur consommation.

3. Le piment de Cayenne

Le piment de Cayenne est un excellent activateur naturel du métabolisme qui, de plus, augmente notre température corporelle.

  • Il peut aussi nous aider à soulager d’autres symptômes tels que la constipation et les douleurs articulaires.
  • Il faut ajouter le piment de Cayenne au régime alimentaire de manière progressive pour éloigner les troubles digestifs.

4. Le gingembre

Le gingembre est une épice rafraîchissante et aromatique qui aide aussi à accélérer le métabolisme tout en luttant contre la rétention de liquides, un autre symptôme fréquent quand la thyroïde est défectueuse.

  • Cette racine augmente aussi la température du corps, et est très utile pour les personnes frileuses.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : Que se passe-t-il dans le corps quand on boit de l’eau au gingembre à jeun ?

5. L’eau de mer

L’eau de mer est, tout comme les algues ou le sel marin, un aliment riche en minéraux et en oligo-éléments. Elle apporte non seulement de l’iode, mais agira aussi comme un excellent complément minéral.

  • De plus, l’eau de mer ne provoque pas de rétention de liquides comme le sel.

6. Les pistaches

La pistache est l’un des fruits secs les plus conseillés pour lutter contre l’hypothyroïdie grâce à sa haute teneur en minéraux, notamment en iode.

7. L’ail

L’ail est un aliment qui stimule notre organisme grâce à ses nombreux composants. C’est l’un des meilleurs remèdes pour les personnes frileuses, fatiguées et affaiblies.

8. Le fenouil

Le fenouil agit sous forme de régulateur hormonal, car il stimule la production d’hormone. On peut en prendre directement ou en infusion médicinale.

Consultez aussi cet article : Le jus aux épinards, aux carottes, aux pommes et au fenouil pour stimuler l’énergie

9. Le ginseng

Le ginseng est un puissant stimulant naturel qui nous aide à activer le métabolisme et ainsi perdre du poids plus facilement.

  • Nous pouvons en consommer de temps en temps, en faisant des pauses, en infusion ou comme un complément nutritionnel.

10. Le sésame

La thyroïde est chargée de produire de la calcitonine, une hormone qui nous permet d’assimiler le calcium. Les personnes qui souffrent d’hypothyroïdie peuvent souffrir de carences en ce minéral et de troubles comme l’ostéoporose.

  • Consommez du sésame, une graine riche en calcium, qui vous aidera à prévenir ce déficit nutritionnel.

Image principale de © wikiHow.com