Les 10 parties du corps qui sont affectées par le stress

Bien que le stress se traduise généralement par une hausse de l'appétit, certaines personnes sont plutôt hyperactives au niveau de la glande thyroïde et brûlent des calories plus rapidement.

Il s’agit de l’un des troubles dont la société actuelle se plaint le plus, car le fait d’être tout le temps pressé et surchargé de travail, influe sur son apparition récurrente.

Nous souffrons tous, à un moment donné, d’un épisode de stress pour différentes raisons.

Cependant, lorsqu’il survient de manière régulière et chronique, il doit être traité soigneusement car il se répercute de manière négative sur la santé physique et mentale.

Aujourd’hui, on a pu démontrer à plusieurs reprises que les réponses organiques au stress conduisent à l’apparition de diverses pathologies.

C’est pour cela qu’il est important d’essayer de le contrôler, à l’aide d’habitudes saines.

Pour toutes les personnes qui méconnaissent les effets négatifs du stress sur le corps, aujourd’hui nous allons partager avec vous les 10 zones du corps qui semblent être les plus affectées par ce fléau. Cela vous intéresse ?

1. La peau

Taches-sur-la-peau-500x313

Votre peau a subi une éruption  soudaine de boutons d’acné? Cela pourrait être dû à des changements hormonaux, causés par le stress.

La tension que génère ce trouble émotionnel augmente la réponse inflammatoire du corps, ce qui provoque un colmatage des pores.

Lorsque la graisse et les impuretés s’accumulent dans les pores, des points noirs et des boutons se forment, en affectant la beauté.

Lisez aussi : Comment régénérer les cheveux, la peau et les ongles de l’intérieur

2. Les muscles

Les os et les muscles sont des zones du corps généralement affectées par le stress.

Ce dernier provoque une réponse du système musculo-squelettique, qui génère une forte tension, donc une douleur et des difficultés à se déplacer.

3. Le coeur

Coeur-500x360

Il existe un lien entre les épisodes de stress réguliers et la survenance de problèmes cardiovasculaires comme le cholestérol et les forts taux de triglycérides, la tension artérielle et les problèmes de circulation sanguine.

De plus, tout indique que le rythme cardiaque s’accélère de manière considérable.

4. Le système immunitaire

Les personnes qui souffrent de stress chronique présentent une diminution significative de leur réponse immunitaire, ce qui augmente le prédisposition à souffrir d’infections.

En effet, le stress demande une énergie considérable à l’organisme, ce qui diminue l’énergie dont dispose le système immunitaire qui est censé combattre les micro-organismes qui l’attaquent.

5. L’appareil digestif

Digestion-500x375

Le stress récurrent peut provoquer des symptômes physiques du système digestif comme par exemple :

  • La diarrhée.
  • La constipation.
  • L’inflammation.
  • Les gaz.
  • Les douleurs abdominales.
  • L’acidité et le reflux.
  • Le syndrome de l’intestin irritable.
  • L’ulcère peptique ou la maladie inflammatoire de l’intestin.

Toutes ces affections pourraient être le résultat de la hausse de l’hormone connue sous le nom de cortisol.

6. Le poids corporel

Attention ! Le stress a une relation directe avec la prise de poids et les problèmes chroniques comme l’obésité. 

Les personnes qui souffrent de stress récurrent ont tendance à ingérer plus de calories, en réponse aux symptômes émotionnels qui en découlent.

Cependant, les hormones du stress génèrent parfois une hyperactivité de la glande thyroïde, ce qui stimule l’élimination des calories plus rapidement.

7. Le cerveau

Cerveau-500x334

Evidemment, le cerveau est l’une des parties du corps parmi les plus affectées par les épisodes récurrents de stress.

Le cortisol, l’hormone principale du stress, a un impact négatif sur le cortex frontal du cerveau, qui est responsable de la prise de décisions et de la conservation de la mémoire.

Cela explique pourquoi les personnes ne parviennent pas à prendre les décisions adaptées pendant les situations de tension, et ne réussissent pas non plus à bien se concentrer sur leurs activités.

8. Le foie

Les personnes qui ont souffert de maladie hépatique peuvent rechuter à cause du stress.

Les substances chimiques qui s’activent quand le stress est chronique, affectent les cellules appelées lymphocytes, ce qui réactive les pathologies liées au foie.

Consultez cet article : Remède à la betterave et aux raisins secs pour nettoyer le foie

9. Les reins

Reins-500x365

L’excès de production de cortisol conduit à une augmentation de l’excrétion rénale de phosphate, ce qui peut générer de la fragilité musculaire, des altérations osseuses et de graves difficultés pour le bon fonctionnement des reins.

10. Les niveaux de glucose

Le fait de souffrir d’un degré élevé de stress peut provoquer un développement de la résistance à l’insuline, c’est-à-dire une difficulté de l’organisme à utiliser de manière efficace cette substance pour bien réguler les niveaux de sucre dans le sang.

Chez les personnes qui sont atteintes de diabète, le stress pourrait aggraver la maladie et générer des altérations sur le système qui essaie de le contrôler.

Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi