5 conseils pour prévenir les démences

· 8 novembre 2015
Savez-vous qu'un régime adapté peut vous aider à prévenir la démence intellectuelle? Oubliez les gâteaux et les farines raffinées, et incluez des fruits et des légumes frais dans votre alimentation quotidienne.

Nous parlons de démences d’une façon générale, dès lors qu’apparait une détérioration de la capacité mentale de la personne.

Il devient difficile d’avoir une vie autonome, et le patient souffre de pertes de mémoire, d’orientation et de raison.

Le type de démence le plus commun est sans aucun doute la maladie d’Alzheimer.

Cependant, les accidents cardiovasculaires peuvent également provoquer le développement de démences.

Même s’il est évident que l’on ne peut pas totalement éviter ce type de maladies, il est malgré tout possible de lutter quotidiennement contre l’apparition de ces troubles, qui ne dépendent pas seulement de notre âge ou de notre héritage familial.

Parfois, un problème de thyroïde ou une sévère carence en vitamines peut provoquer des pertes de mémoire ou une détérioration mentale, qui n’a rien à voir avec la « démence sénile ».

Est-il possible de prévenir les démences?

Les neurologues affirment qu’il n’y a aucune manière de savoir si nous allons souffrir d’un type de démence.

Cependant, dans le cas où nous souffrons par exemple d’un ictus, le fait d’avoir une bonne réserve cognitive et bonne santé va atténuer les dommages à long terme.

Notre cerveau est comme un muscle que l’on peut exercer pour le rendre plus habile et augmenter les connexions neuronales ainsi que les tissus, qui le renforceront face à n’importe quel problème dégénératif dont nous pouvons souffrir dans le futur.

Pourtant, il est évident que les non-fumeurs ont beaucoup moins de risques d’avoir des problèmes de santé.

De la même manière, si nous évitons la consommation de drogues, ou d’autres substances qui provoquent la détérioration cérébrale, notre améliorerons notre qualité de vie.

Il existe des facteurs capables de diminuer l’effet des dommages cérébraux. 

Dans la suite de cet article, nous allons vous expliquer comment developper les connexions entre les neurones, afin de bénéficier d’un cerveau sain et résistant.

Lisez aussi : Apprenez à reconnaître les 10 symptômes de la maladie d’Alzheimer

1. Un régime alimentaire adapté

Cerveau

Réfléchissiez un moment à votre régime alimentaire. Mangez-vous beaucoup de gâteaux et de plats préparés ? Ajoutez-vous du sel à vos repas ? Consommez-vous beaucoup de farines blanches raffinées ? Combien de fruits mangez-vous chaque jour?

Peut-être que vous devriez procéder à quelques changements.

Pour pouvoir prévenir les démences et faire attention à votre santé cérébrale, suivez ces conseils:

  • Les aliments riches en antioxydants sont nécessaires pour protéger les neurones des substances chimiques comme les radicaux libres, en évitant ainsi leur oxydation.

    Ajoutez les aliments suivants à votre régime alimentaire:

    • Les oranges
    • Les citrons
    • Les pamplemousses (ou pomelos)
    • Le thé blanc
    • Le thé vert
    • Les fraises
    • Les myrtilles
    • Les betteraves
    • Le gingembre
    • La papaye
    • Les pommes
    • Les raisins rouges
  • Consommez des aliments riches en acides gras Oméga-3 et Oméga-6, comme ceux qui sont présents dans les poissons bleus, les noix, l’avocat…
  • Nous vous recommandons également de consommer des légumes verts comme les épinards et des légumes crucifères comme le brocoli, le chou-fleur…

2. Les exercices modérés

Marchez une demi-heure chaque jour! Cette activité vous permettra de jouir d’une meilleure fonction cognitive, alors commencez dès aujourd’hui !

Découvrez cet article : Marcher rend le cerveau plus créatif et plus heureux

Nul besoin de se fatiguer ni d’aller au bout de ses forces.

Il suffit d’être régulier et de consacrer chaque jour entre une demi heure et une heure à une activité, afin de mettre en marche son coeur et élever ses pulsations.

Une fois que vous rentrerez chez vous et que vous prendrez une bonne douche, vous ressentirez une sensation de bien être qui n’a pas de prix, et votre santé cérébrale vous en remerciera !

3. Maintenez votre coeur en bonne santé

coeur-femme1-500x407

Lorsque nous parlons d’un coeur sain, nous nous référons aux aspects suivants:

  • Maintenez votre cholestérol à des niveaux sains.
  • Faites attention de ne pas souffrir d’hypertension.
  • Evitez de fumer.
  • Evitez la nourriture trop riche en graisses, qui favorise l’apparition de l’artériosclérose.
  • Gérez adéquatement vos situations de stress et d’anxiété.
  • Evitez le surpoids.

Lisez également cet article : Une soupe à l’ail pour prendre soin de votre coeur

4. Oui aux relations sociales

Ne restez pas chez vous, éteignez votre télévision et motivez-vous pour sortir avec vos amis et vos proches.

Profitez des sourires, des blagues et des nouvelles expériences, quel que soit votre âge.

Osez entreprendre un voyage, sortir de la routine et vous inscrire aux activités dont vous rêvez.

Ce sont des stimulants merveilleux qui élargiront votre réserve cognitive et qui vous permettront de jouir d’un cerveau plus sain et heureux.

5. Oui à l’apprentissage quotidien

lire-500x281

Un cerveau qui tombe dans la monotonie quotidienne est un cerveau qui s’oxyde, qui perd de son agilité et qui commence à avoir des problèmes de mémoire.

Si nous offrons à notre cerveau des stimulus quotidiens, nous lui apportons les nutriments avec lesquels créer de nouveaux ancrages neuronaux et de nouvelles connexions, qui entretiennent les apprentissages et les connaissances.

Ainsi, ne mettez pas de barrières à votre curiosité, lisez, apprenez, et observez les choses d’un point de vue critique.

Cherchez de nouvelles vérités et de nouveaux stimulants qui rendront votre cerveau heureux et qui vous permettront d’éviter de possibles démences.