5 symptômes d’une maladie de la vésicule biliaire

· 30 octobre 2014
Un bon fonctionnement de la vésicule biliaire est indispensable pour mener à bien le processus digestif, car elle nous aide à assimiler et brûler les aliments gras.

La vésicule biliaire est un très petit organe. De nombreuses personnes ne savent même pas qu’elle existe, mais c’est un élément indispensable de notre corps. Elle stocke la bile et nous aide à avoir une bonne digestion. Il est important de noter qu’elle pose généralement plus de problèmes aux femmes.

C’est pourquoi il est intéressant de connaître les principaux symptômes d’une maladie de la vésicule biliaire. Vous voulez en savoir plus ?

Quel est le rôle de la vésicule biliaire ?

  • Elle est en forme de poire et c’est un très petit organe, situé dans la partie droite de notre ventre, juste en dessous de notre foie. C’est une sorte de sac où est stockée la bile, qui provient justement du foie. La vésicule biliaire possède un conduit qui lui permet d’envoyer la bile vers l’intestin grêle, qui fait partie de notre système digestif.
  • La bile stockée par la vésicule est également indispensable pour nous aider à digérer, tout en agissant comme un émulsifiant des graisses. Cela signifie qu’elle nous permet de les digérer et de les dépenser.
  • Généralement, les maladies de la vésicule biliaire touchent plutôt les femmes. Elles touchent celles qui souffrent par exemple d’un problème de poids ou d’un dysfonctionnement gastro-intestinal, ainsi que d’un niveau élevé de cholestérol. Il est important de garder cet état de fait à l’esprit.
  • Un autre aspect à tenir en compte sont bien évidemment, les calculs biliaires, la principale affection de la vésicule, en plus des infections.

Les symptômes d’une maladie de la vésicule biliaire

1. La sensation de gonflement et les gaz

La vesicule biliaire

Comme nous le savons déjà, la vésicule est associée à notre digestion. Quand il y a un problème et que la bile n’est pas canalisée de manière appropriée, que la vésicule biliaire souffre d’une inflammation voire obstruée, il est normal de sentir que notre digestion est plus lourde, que nous sommes plus lourdes et ballonnées.

Les gaz et les rots continus sont alors très fréquents. Pour avoir une signification, ces symptômes doivent être quotidiens et fréquents. Il est normal de ne pas se sentir bien pendant un jour ou deux. Mais après dix jours de suite où votre abdomen reste gonflé et dur, cela vaut la peine d’en faire part à votre médecin.

Lisez également :
10 remèdes pour contrôler les gaz intestinaux

2. Les nausées et les vertiges

Vertiges à cause de la vésicule biliaire

Vérifiez comment vous vous sentez en milieu d’après-midi, surtout deux heures après avoir déjeuné ou mangé votre repas le plus important de la journée. C’est aux alentours de ce moment que nous devons avoir terminé notre digestion.

Si vous vous sentez faible, avec des nausées et des vertiges, alors il vaut mieux vous assoir et poser la main sur votre abdomen. Il est dur ? Vous éructez facilement ? 

Si, en plus de la mauvaise digestion vous sentez que vous êtes barbouillée tous les jours, il est probable que vous souffriez d’une affection de la vésicule biliaire.

3. Des douleurs ponctuelles dans le dos, l’abdomen et le bras droit

Ces douleurs sont très caractéristiques. Une sensation d’avoir un abdomen pesant, une douleur qui s’étend dans la partie droite du dos et dans le bras du même côté. Il faut se rappeler que la vésicule se trouve du côté droit de l’abdomen et à côté du foie. Si elle subit une inflammation, toute cette zone sera touchée et la douleur est très spécifique.

Gardez à l’esprit que la douleur peut parfois commencer de manière subite et comme une attaque, comme si c’était un calcul biliaire. C’est une douleur intense qui peut durer jusqu’à 15 minutes, puis qui disparaît et réapparaît. Cette situation peut durer jusqu’à 15 heures. Le fait de respirer peut empirer la douleur ressentie.

Si votre affection de la vésicule biliaire est à un stade très avancé et que vous souffrez de plusieurs calculs, la douleur peut être particulièrement horrible, elle peut même remonter jusqu’aux omoplates.

4. Faites attention à votre urine et votre matière fécale

Vésicule biliaire impact sur urine

Certes, il n’est pas très agréable de faire attention à ces choses-là quand nous sommes aux toilettes, mais il est pourtant indispensable d’observer la couleur de l’urine pour vérifier la présence de possibles maladies.

Dans le cas où l’urine est très blanche et que la matière fécale est très grise, sans trop de coloration et un peu coulante, ceci est associé à un problème de la vésicule biliaire, dû précisément à une faible quantité de bile.

Il est également habituel que les personnes avec un problème à la vésicule biliaire souffrent de nombreux épisodes de diarrhée. Il est important de le garder à l’esprit.

5. La mauvaise haleine et la fièvre

Vésicule biliaire fièvre

Si vous commencez à sentir une sensation dans votre bouche, un goût étrange et une haleine désagréable de laquelle vous ne pouvez pas vous défaire, prenez note de combien de temps elle dure. C’était un problème qui n’a duré qu’un jour ou deux ? Cela signifie que tout va bien.

Si ce sont 10 jours de suite, il faut en faire part à votre médecin, surtout si vous sentez que vous avez un peu de fièvre en vous levant le matin. On a généralement de la fièvre le matin et en fin d’après-midi. Il suffit d’une fièvre de quelques dixièmes pour que cela vaille la peine d’en parler à votre médecin.

6. Un ictèreVésicule biliaire

Vous avez remarqué que le ton de votre peau est un peu jaunâtre ? Ou que vos yeux ont soudain pris un ton de cette couleur ? Alors, n’hésitez pas. Rendez-vous chez le médecin. C’est un ictère, dû au fait que des calculs biliaires bloquent le conduit biliaire. Cela pousse ainsi la bile à retourner dans le foie et depuis le foie vers les vaisseaux sanguins.

C’est un problème sérieux que nous devons garder à l’esprit pour notre bonne santé. Ne vous laissez pas aller !