5 tisanes diurétiques pour éliminer les liquides

18 décembre 2020
Si vous suivez un traitement médical pour contrôler la rétention de liquides, il est préférable que vous consultiez un spécialiste avant de consommer l'un des remèdes de cet article, afin d’éviter un effet contraire.

Les propriétés diurétiques et anti-inflammatoires de certaines tisanes permettent de contrecarrer les symptômes de la rétention de liquides. Nous pouvons donc en profiter de temps en temps pour nous soulager et nous sentir mieux.

Infusions diurétiques : un complément valable

La rétention de liquides est une gêne courante liée à différents problèmes, tels que notamment les changements hormonaux, la consommation excessive de sel (sodium), l’hypertension, les maladies cardiovasculaires, l’utilisation de certains médicaments.

Pour la réduire, selon l’origine, il est essentiel de suivre les instructions du médecin et, en même temps, d’apporter certains changements de mode de vie ainsi que d’apprendre à suive une hydratation adéquate.

Les experts de la Fondation espagnole du cœur indiquent qu ‘« outre une amélioration des habitudes alimentaires, d’autres mesures qui aident à réduire les œdèmes consistent à maintenir les jambes surélevées, éviter de rester assis pendant de très longues périodes et pratiquer régulièrement une activité physique ».

Selon la sagesse populaire, une autre façon de soulager la rétention d’eau consiste à combiner votre consommation d’eau avec certaines boissons naturelles qui possèdent des propriétés diurétiques. Voici donc quelques options à prendre en compte lorsque vous en aurez besoin.

1. Une tisane de bouleau

liquides

L’infusion de bouleau peut être une option pour compléter l’hydratation quotidienne en cas de rétention de liquides. Facile à préparer, elle possède un goût doux et a évidemment des propriétés diurétiques.

Ingrédients

  • 1 cuillère de feuilles de bouleau séchées (5 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Ajoutez les feuilles de bouleau dans une casserole d’eau bouillante, puis laissez reposer pendant 10 minutes.
  • Passez ensuite la préparation au tamis.

Mode de consommation

  • Si votre médecin l’autorise, buvez une tasse de tisane en milieu de matinée, et une autre en milieu d’après-midi.
  • Evitez d’ajouter du sucre ou des édulcorants car ils favorisent la rétention d’eau.

Remarque : cette tisane est contre-indiquée pour les femmes enceintes, et les personnes souffrant d’hypertension ou de maladies cardiaques. 

2. Une tisane d’écorce de saule

Les propriétés diurétiques de l’écorce de saule sont parfaites pour soulager l’œdème et les maladies associées à ce dernier. Elle contient des huiles essentielles, des antioxydants, des vitamines et des minéraux qui aident à éliminer les toxines à travers l’urine.

Les ingrédients

  • 1 cuillère d’écorce de saule (5 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

La préparation

  • Plongez l’écorce de saule dans une casserole d’eau bouillante, puis placez un couvercle.
  • Laissez ensuite reposer pendant 10 minutes avant de passer la tisane au tamis.

Le mode de consommation

  • Buvez une tisane en milieu de matinée pendant 2 semaines d’affilée.

Remarque : les personnes allergiques à l’aspirine ou souffrant d’allergies respiratoires et d’ulcères gastriques doivent éviter cette boisson. 

3. Le thé vert

liquides

Pour sa teneur en antioxydants et son effet diurétique, le thé vert est l’une des boissons les plus consommées pour lutter naturellement contre la rétention d’eau.

Ingrédients

  • 1 cuillère de thé vert (5 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Ajoutez une cuillère de thé vert dans une casserole d’eau bouillante, puis laissez reposer pendant 10 minutes.
  • Passez ensuite la tisane au tamis.

Le mode de consommation

  • Boire 45 minutes après un repas principal afin que la boisson n’empêche pas l’absorption des nutriments.
  • Évitez de consommer plus de 3 tasses par jour.

Remarque : il est contre-indiqué en cas de grossesse, d’allaitement et chez les patients souffrant d’anémie ferriprive, d’hypotension et de nervosité.

4. L’infusion d’artichaut

On dit que l’infusion d’artichaut est l’un des meilleurs remèdes pour éliminer les fluides retenus dans l’organisme. On pense par ailleurs qu’elle améliore la fonction hépatiquestimule la fonction rénale et calme les affections résultant de l’inflammation.

Ingrédients

  • ½ artichaut
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Séparez tout d’abord les feuilles de l’artichaut, puis plongez-les dans une casserole d’eau bouillante.
  • Réduisez le feu, puis laissez reposer pendant 2-3 minutes.
  • Éteignez le feu, laissez reposer, puis passez la tisane au tamis.

Mode de consommation 

  • Buvez la tisane à jeun, et si vous le souhaitez, buvez une deuxième tasse en milieu d’après-midi.
  • Répétez le processus pendant 2-3 semaines d’affilée.

Remarque : cette boisson n’est pas recommandée aux personnes qui ont des cailloux dans la vésicule, en raison de sa teneur élevée en oxalates. 

5. Une tisane de pissenlit

liquides

L’infusion de pissenlit est considérée comme l’une des plus efficaces pour expulser les liquides retenus et réduire l’inflammation dans le corps, en raison de ses propriétés diurétiques et nettoyantes.

Ingrédients

  • 1 cuillère de pissenlit (10 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation 

  • Incorporez le pissenlit dans une casserole d’eau bouillante, puis mettez un couvercle sur la casserole.
  • Laissez ensuite reposer pendant 5-10 minutes, et passez la tisane au tamis.

Mode de consommation 

  • Buvez une tisane en milieu d’après-midi.
  • Répétez ce processus tous les jours pendant 2 semaines.

Remarque : si vous êtes enceinte, ou si vous avez des problèmes de vésicule biliaire ou des problèmes d’estomac, ne buvez pas cette boisson. 

Vous avez des difficultés à éliminer les liquides ?

Vos extrémités vous semblent lourdes ? Vous ne parvenez pas à éliminer correctement vos liquides ? Si vous avez des symptômes de rétention, n’hésitez pas à aller chez le médecin et à suivre ses instructions.

Vous pouvez par ailleurs préparer ces infusions que nous vous avons recommandées. Il s’agit d’options plus recommandées que les boissons industrielles, lesquelles sont riches en sucre et en sel et nuisent à votre santé.

N’oubliez pas que, à elles seules, ces boissons naturelles ne résoudront pas vos problèmes de santé. Par conséquent, utilisez-les toujours comme compléments, jamais comme remèdes ou traitements pour les maladies et les maux.


 

  • Wang, D. J., & Gottlieb, S. S. (2008). Diuretics: Still the mainstay of treatment. Critical Care Medicine. https://doi.org/10.1097/01.CCM.0000296272.68078.6B
  • Cáceres, A., Saravia, A., Rizzo, S., Zabala, L., De Leon, E., & Nave, F. (1992). Pharmacologie properties of Moringa oleifera. 2: Screening for antispasmodic, antiinflammatory and diuretic activity. Journal of Ethnopharmacology. https://doi.org/10.1016/0378-8741(92)90049-W
  • Benjumea, D., Abdala, S., Hernandez-Luis, F., Pérez-Paz, P., & Martin-Herrera, D. (2005). Diuretic activity of Artemisia thuscula, an endemic canary species. Journal of Ethnopharmacology. https://doi.org/10.1016/j.jep.2005.03.005