7 traitements d’origine naturelle pour combattre l’herpès labial

· 7 avril 2019
L'herpès labial est un type d'infection qui se caractérise par l'apparition de cloques ou d'éruptions rouges à la surface des lèvres

Au-delà de ces remèdes naturels, afin d’éviter que l’herpès labial ne s’étende, nous devons éviter de partager nos ustensiles personnels et jeter ce que nous avons utilisé pendant le bourgeonnement.

L’herpès labial est un type d’infection qui se caractérise par l’apparition de cloques ou d’éruptions rouges à la surface des lèvres.

Connus également sous le nom de boutons de fièvre, ils sont le résultat d’une attaque du virus de l’herpès simple de type 1, dont la contagion est très facile.

Les personnes qui en souffrent ressentent au début une sensation de fourmillement et de démangeaison au niveau de la zone affectée ; plus tard, le bourgeonnement apparaît et parfois des épisodes de fièvre et d’allergie apparaissent.

S’ils ne représentent pas un problème grave et qu’ils finissent par disparaître au bout de quelques jours, il est fortement recommandé de les traiter rapidement afin qu’ils ne génèrent pas davantage de complications.

Ceci permet à la cloque de sécher avant de drainer le liquide et de diminuer ainsi le risque de transmission à d’autres personnes.

Heureusement, il existe plusieurs traitements d’origine naturelle qui, appliqués de manière externe, aident à accélérer la récupération sans provoquer d’effets indésirables.

Ci-dessous nous souhaitons vous partager les 7 meilleurs traitements afin que vous n’hésitiez pas à les essayer en cas d’apparition de ce problème.

  1. Lait froid contre l’herpès labial

remède au lait froid

Le lait contient une substance connue sous le nom de lysine qui, en étant assimilée dans la peau, inhibe l’action du virus à l’origine de l’herpès.

Son usage externe régule le pH cutané et favorise la réparation des zones touchées par les bourgeonnements.

Lisez également :

3 recettes de lait végétale pour le gouter 

Comment l’utiliser ?

  • Humidifiez un morceau de coton avec du lait froid et frottez-le sur les cloques.
  • Laissez agir sans rincez et répétez le traitement 2 à 3 fois par jour.

2. Tomate

Les antioxydants contenus dans la tomate sont idéaux pour stimuler la régénération cellulaires des zones blessées par l’herpès labial.

Ses propriétés stoppent la croissance des microorganismes tout en calmant l’irritation et la sensation de brûlure.

Comment l’utiliser ?

  • Prenez d’abord un peu de pulpe de tomate et appliquez-la sur les bourgeonnements.
  • Laissez ensuite agir 30 minutes puis rincez.
  • Utilisez-la deux fois par jour jusqu’au soulagement du problème.

3. Yaourt nature

L’acide lactique contenu dans le yaourt naturel est une substance qui régule le pH de la peau des lèvres afin d’éviter la croissance de l’herpès.

Ses propriétés calment les démangeaisons et stoppent l’infection de l’éruption.

Comment l’utiliser ?

  • Face aux premiers symptômes de l’herpès, frottez un peu de yaourt nature sur la peau affectée.
  • En cas d’éruptions, frottez-en directement et laissez agir sans rincer.
  • Utilisez-en 3 fois par jour pour obtenir de bons résultats.

4. Aloe vera contre l’herpès labial

Les propriétés antivirales et antifongiques du gel d’aloe vera sont utiles au traitement des infections par le virus de l’herpès simple de la peau.

Ses actifs naturels stoppent l’apparition des bourgeonnements et accélèrent la réparation des zones touchées.

Comment l’utiliser ?

  • Retirez d’abord une petite quantité du gel d’aloe vera frais et frottez-en sur les lèvres.
  • Laissez ensuite agir pendant 30 minutes puis rincez.
  • Appliquez-en 3 fois par jour.

Lisez également :

Aloe vera : ses 5 meilleurs bienfaits pour la santé 

5. Extrait de graines de pamplemousse

extrait de graines de pamplemousse contre l'herpès labial

L’extrait de graines de pamplemousse est un ingrédient naturel aux propriétés anti-mycosiques et anti-virales qui peuvent vous aider à inhiber l’action négative du virus de l’herpès.

Il contient de la vitamine C, un nutriment essentiel qui aide à réparer la peau blessée tout en créant une barrière contre les microorganismes.

Comment l’utiliser ?

  • Appliquez d’abord 2 gouttes d’extrait de graines de pamplemousse sur les bourgeonnements d’herpès.
  • Laissez ensuite agir sans rincez et répétez le traitement 2 fois par jour.

6. Glace contre l’herpès labial

Même si la glace n’attaque pas le virus à l’origine de cette infection, son application peut réduire l’inflammation et la sensation de démangeaison qui apparaît souvent avec les éruptions.

Comment l’utiliser ?

  • Mettez quelques glaçons dans un linge ou dans un sac et frottez-les sur les lèvres.
  • Répétez l’opération 3 fois par jour.

7. Sel marin

Le sel marin est un ingrédient aux propriétés antiseptiques et antivirales qui facilitent le traitement de cette infection labiale.

Son application directe aide à faire sécher les bourgeonnements tout en évitant que le virus ne se propage.

Comment l’utiliser ?

  • Humidifiez tout d’abord une petite quantité de sel marin avec de l’eau ou du jus de citron et frottez-le sur la zone affectée.
  • Laissez ensuite agir pendant 20 minutes puis rincez.
  • Répétez enfin l’opération 2 à 3 fois par jour.

Enfin, rappelez-vous qu’en plus de l’utilisation de ces traitements, il est fondamental d’éviter de partager ses ustensiles personnels comme les rouges à lèvres, les rasoirs ou les serviettes.

De plus, à la fin du traitement il vaut mieux les jeter pour éviter la réapparition des éruptions.

  • Fujeida, S. (2003). Herpes labialis. Otolaryngology - Head and Neck Surgery (Tokyo). https://doi.org/10.1007/BF03085265<;/li>
  • Opstelten, W., Neven, A. K., & Eekhof, J. (2008). Treatment and prevention of herpes labialis. Canadian Family Physician. https://doi.org/10.1186/cc9185<;/li>
  • Huertas, R. A. P. (2013). Yogur en la salud humana. Revista Lasallista de Investigacion. https://doi.org/10.1021/jf301903t<;/li>
  • Feily, A., & Namazi, M. R. (2009). Aloe vera in dermatology: a brief review. Giornale Italiano Di Dermatologia e Venereologia : Organo Ufficiale, Società Italiana Di Dermatologia e Sifilografia.