Calmez les coliques de votre bébé grâce à ces 4 remèdes maison

Une étude pointe du doigt le fait que l’anxiété produite par l’arrivée au monde pourrait être à l’origine des coliques, c’est pourquoi il serait bon de récréer l’environnement du ventre maternel pour détendre le bébé.

Les personnes qui ont eu des enfants le savent : une colique est une expérience très frustrante. Le bébé pleure pendant des heures, bien que tout semble être en ordre.

Il n’a pas de fièvre, les couches sont sèches, il vient de manger et pourtant, il continue de pleurnicher comme si une douleur profonde le traversait. Et vous ne pouvez rien faire, à part vous demander ce qui lui arrive.

Le stress est énorme, vous arrivez même à vous dire que vous n’êtes pas une bonne mère ou un bon père. Vous pensez « je suis l’adulte ici, je devrais contrôler la situation et le protéger contre tous les maux ».

Si vous lisez cela, vous avez déjà dû vivre cette expérience plus d’une fois. Mais vous savez quoi ? On ignore la cause exacte des coliques.

En réalité, on la définit comme des épisodes de pleurs de longue durée répétés tout au long de la semaine, sans origine apparente.

Toutefois, une étude révèle qu’un pourcentage des enfants présentait une plus grande sensibilité que d’autres.

Et il est vrai que si nous y réfléchissons, cela semble raisonnable. Imaginez la tranquillité du ventre maternel et soyez attentif-ve à ce qu’il se passe dans votre entourage.

Imaginez le contraste entre l’obscurité et la lumière ; le battement de la mère et le bruit ; la satisfaction continue et la faim… Cette antithèse provoque une anxiété chez les bébés qui se manifeste de la seule manière qu’ils connaissent : pleurer.

Aussi est-il fondamental que nous les aidions à se détendre.

Calmez les coliques de votre bébé grâce à 4 remèdes

  1. Infusion à la camomille

calmez les coliques de votre bébé grâce à une infusion à la camomille

La camomille est une substance appelée glycine qui a des effets relaxants. De plus, tous ses composants sont très doux et son organisme le tolère donc sans problèmes.

  • Toutefois, si vous avez quelques craintes, commencez par en imprégner sa tétine avec qu’il ne l’ingère directement.
  • S’il la tolère bien, il pourra en boire une gorgée au biberon.
  • Si tout continue ainsi, il pourra en boire plus fréquemment.

D’autre part, les bébés ont souvent des gaz et ce remède sera très bon pour ce problème.

Voir également : La camomille, un traitement naturel pour les hémorroïdes

2. Créez un environnement détendu

calmez les coliques de votre bébé en évitant de le stresser

Vous pouvez prendre cette mesure pour l’apaiser, ainsi que pour prévenir l’apparition des coliques. Allumez une petite lumière, entourez-le d’un linge et donnez-lui quelque chose d’agréable à attraper.

Vous pouvez même avoir recours à ces enregistrements dans lesquels sont reproduits les sons de l’intérieur du ventre d’une mère.

Ainsi il se sentira en lieu sûr, là où tout n’était que paix et tranquillité, où il n’avait pas besoin de faire d’efforts pour obtenir quelque chose. Son stress diminuera et grâce à cela, il cessera de pleurer.

  • Si vous préférez, vous pouvez opter pour d’autres musiques relaxantes, comme celle de Mozart ou d’autres compositeurs, mais ne laissez pas votre bébé dans le silence.
  • Rappelez-vous qu’ils n’ont pas connu ça avant de venir au monde. De fait, c’est l’une des raisons pour lesquelles il leur est si difficile de dormir seuls.

Nous vous recommandons de lire : Les erreurs des parents quand les enfants désobéissent

3. Bercez-le

calmez les coliques de votre bébé en le berçant

Une autre manière de l’amener symboliquement à cet endroit sûr c’est en le berçant de haut en bas avec sa tête collée à votre poitrine.

  • Ce mouvement le transportera vers son premier foyer, car il est très similaire à celui qu’il percevait lorsque la maman marchait.
  • De la même manière, en ayant l’oreille près du cœur, il entendra les battements du cœurs qui l’accompagnaient à ce moment-là, ce qui est un outil fantastique pour soulager votre bébé.

4. Bain d’eau tempérée

Nous parlons encore une fois de reproduire l’environnement de l‘utérus. Là où les enfants sont entourés de liquide amniotique. C’est pourquoi la sensation de flottabilité les tranquillise terriblement.

Pour cela nous pouvons avoir recours aux enregistrements dont nous parlions auparavant. De fait, si nous réunissons ces deux choses, l’environnement est presque identique à celui qui lui manque.

L’expérience de venir au monde est en soi traumatisante. Par exemple nous n’avions encore jamais respiré. Nous n’en avions pas besoin.

C’est notre premier effort. C’est pourquoi il n’est pas étrange que certains enfants très sensibles trouvent la vie hostile et épuisante.

Même si nous sommes toujours à leurs côtés pour les aider, pour eux cela doit être aussi difficile que d’atterrir sur une île déserte pour nous.

La différence c’est que les adultes ont la parole et eux n’ont que les larmes.