Un régime alimentaire contre les douleurs articulaires

· 29 décembre 2014
La gélatine est riche en collagène et en vitamine C, c'est pourquoi elle est un moyen délicieux de restaurer les cartilages et de soulager les douleurs musculaires.

Vous ressentez des douleurs articulaires ? Elles vous font souffrir et vous ne savez que faire ?

Les médecins sont ceux qui prescrivent un traitement à suivre, mais nous vous apportons ici une modeste contribution en vous donnant quelques règles nutritionnelles simples.

Votre alimentation peut provoquer ou soulager les douleurs articulaires

Si vous-même faites partie de ce pourcentage de la population qui souffre de douleur articulaire, vous savez à quel point cette réalité est difficile.

Parfois, on recourt à des anti-inflammatoires, mais ceux-ci ne produisent pas toujours les effets que nous espérons.

La douleur articulaire est due à l’usure, l’arthrite ou les rhumatismes.

Des maladies que nous avons toute la vie et auxquelles nous sommes habitués. Mais nous pouvons atténuer leur incidence et obtenir une meilleure qualité de vie.

Comment ? À l’aide de certaines habitudes de vie plus correctes et une alimentation adéquate.

L’alimentation pour atténuer la douleur peut être très simple. Il est possible de nourrir les os, les cartilages et les tendons grâce à certains nutriments adéquats.

Ces derniers aideront à renforcer les articulations. Une autre donnée dont il faut tenir compte est que les aliments contenant un haut niveau de métal affectent directement nos articulations.

Il faudra donc compenser avec un régime purificateur afin de les éliminer.

Si vous ne souffrez pas de douleurs articulaires, vous pouvez tout de même appliquer les conseils suivants en prévention.

Lisez aussi : Des fruits pour traiter les douleurs articulaires

Régime pour atténuer la douleur articulaire

1. Évitez les aliments chimiques

Votre alimentation peut provoquer les douleurs articulaires.

C’est très simple. Arrêtez-vous un instant et faites le compte du nombre d’aliments précuisinés que vous mangez par semaine.

Ou alors, combien de pâtisseries industrielles avez-vous consommées ce mois-ci ? N’oubliez pas d’inclure les boissons gazeuses et les jus que vous achetez et qui sont si mauvais pour la santé.

Les couleurs éclatantes des boissons cachent souvent des produits chimiques et des colorants.

Soyez plus sélectif avec ce que vous mangez, prenez un peu de temps pour faire vos courses et pour choisir ce que vous allez mettre dans vos plats.

Évitez avant tout les farines raffinées, les sucres, le sel.

Comme vous le savez, tous ces composants que nos organes ne digèrent pas bien ont tendance à rester dans notre organisme, faisant encore plus de mal à nos articulations.

2. Attention aux aliments à l’acidité élevée

Attention aux aliments à l'acidité élevée.

L’un des aliments que nous consommons au quotidien et qui est plus pernicieux que sain, c’est le lait.

Le lait est un aliment d’origine animale qui a une action acide, qui altère le pH de notre sang.

Il le rend plus acide et cela finit par provoquer des douleurs articulaires. Les doses nécessaires de calcium peuvent être obtenues grâce aux légumes.

Une autre boisson à l’acidité élevée est le café. Essayez de ne pas en consommer à l’excès.

Vous allez également aimer lire : 7 conseils essentiels pour arrêter de boire du lait de vache

3. Attention aux excès de protéines animales

Viandes-rouges

Les protéines animales élèvent le niveau d’acidité dans notre corps, de la même façon que le lait.

Nous savons que les protéines sont nécessaires à l’être humain.

Cependant, une fois de plus, les végétaux et leurs protéines végétales comme les légumes secs, les fruits secs peuvent nous apporter un équilibre adéquat.

Si vous consommez des protéines animales, évitez la viande rouge. Optez pour la poitrine de poulet ou de dinde, par exemple. Cela est plus sain.

4. Les aliments qui favorisent l’apport en collagène

Gélatine-maison

Le collagène est basique pour renforcer et restaurer le cartilage. Et un cartilage fort nous aide à atténuer la douleur articulaire.

Une manière d’y arriver est grâce à la gélatine, saine et riche en collagène et en vitamine C, essentiels pour notre cartilage.

Il y a des aliments qui, étant riches en soufre, apportent des éléments qui agissent comme soutien et renforcement du cartilage.

Il est donc idéal de consommer chaque semaine un peu d’oignon, d’ail, de poireaux, d’asperges et de choux de Bruxelles. Très adéquats et sains.

5. Un apport adéquat en calcium et en magnésium

Un apport adéquat en calcium et en magnésium contre les douleurs articulaires.

Ce sont deux éléments essentiels au renforcement des os et des articulations.

Il est recommandé de manger de nombreux légumes secs comme les lentilles ou les pois chiches.

Il est idéal de manger également des graines de courge, des graines de chia, des graines de linette…

Toutes ces graines sont des trésors riches en magnésium, un minéral que vous pouvez rencontrer également dans tous les légumes verts comme :

  • la salade
  • les épinards
  • le cresson
  • le persil, etc.

Ne négligez pas ces salades composées très saines.

Les fruits secs et les algues peuvent également nous apporter ces minéraux.

6. Les aliments riches en oméga-3

importants-acides-oméga-3

Cela peut vous surprendre, car les oméga-3 sont aussi un type de graisse.

Mais ce sont les plus sains et il a été démontré scientifiquement qu’ils nous aident à réduire les inflammations et les douleurs articulaires.

Ne l’oubliez pas et trois fois par semaine, mangez de bons aliments de cet élément essentiel.

Vous pouvez en trouver dans le saumon ou dans les poissons comme le maquereau. Si vous le désirez, vous pouvez aussi recourir à des compléments alimentaires.

Ils sont généralement vendus en pharmacies sous forme de capsules. Mais demandez toujours conseil à votre médecin préalablement.

7. Pour conclure : Conseils nutritionnels basiques

Pour conclure : Conseils nutritionnels basiques.

Essayez avant tout maintenir un équilibre et ne pas commettre d’excès. L’idéal est de manger de petites quantités, tout au long de la journée, sans sauter de repas.

En mettant dans votre assiette des quantités raisonnables. Procurez-vous des fruits et des légumes frais et biologiques, dans la mesure du possible.

Vous savez que tout élément chimique va aggraver vos douleurs articulaires. Parfois, par exemple, le fait d’ingérer beaucoup de médicaments provoque l’effet inverse : plus de douleur.

N’oubliez pas de boire beaucoup d’eau, mais avec des quantités basses en métaux, la plus légère que vous trouvez.

Il est important de purifier votre organisme et d’éliminer toutes ces toxines. La douleur articulaire ne se résout pas facilement mais il est possible de l’atténuer.

Ne vous découragez pas et ne négligez pas non plus votre santé émotionnelle. Restez optimiste !

  • Leriche, R. (1948). Study on articular pain. [French]\nEtude generale des douleurs articulaires. Gazette Des Hopitaux (Paris).
  • Frazier-Mironer, A., Gonzalez, F., Lioté, F., & Marteau, P. (2014). Comment prendre en charge les douleurs ostéo-articulaires d’un patient souffrant de maladies inflammatoires chroniques intestinales ? Acta Endoscopica. https://doi.org/10.1007/s10190-014-0415-8