Image corporelle négative et ses effets sur l'estime de soi

Vous évitez de vous regarder dans le miroir pour ne pas avoir à regarder votre reflet ? Vous êtes mal à l'aise dans les activités qui impliquent de montrer votre corps en public comme nager à la plage ou la piscine ? Vos relations sexuelles ne sont pas satisfaisantes parce que vous n'êtes pas satisfait de votre physique ?
Image corporelle négative et ses effets sur l'estime de soi

Dernière mise à jour : 26 juillet, 2021

Une image corporelle négative peut provoquer une détresse émotionnelle chez les personnes. L’estime de soi peut être affectée si cela se produit, conditionnant par la même la vie quotidienne. Il est donc important de savoir en quoi elle consiste et comment nous pouvons la modifier.

L’image corporelle ne fait pas référence à l’apparence physique mais à la façon dont chaque individu perçoit son corps. Nombre de personnes se demandent comment elles ont pu se percevoir négativement en regardant des photographies de leur jeunesse alors qu’elles étaient en bonne condition physique : la subjectivité joue un rôle vraiment important.

Qu’est-ce qu’une image corporelle négative ?

Une femme se regarde dans le miroir.
Chacun a une représentation mentale de son propre corps, qui peut être positive ou négative.

L’image corporelle est la représentation mentale qu’une personne a de son propre corps. Il s’agit de la photographie intérieure que nous avons de nous-même au niveau physique et la façon dont nous croyons que les autres la perçoivent. C’est avant tout une représentation subjective qui comprend les pensées, les attitudes et les émotions que l’individu a vis-à-vis de son propre corps.

Lorsque cette image corporelle est réaliste et équilibrée, et permet à la personne de se sentir bien dans son propre corps, nous pouvons dire qu’elle est positive. En revanche, une image corporelle négative est celle qui s’ajuste mal à la réalité et qui amène la personne à se sentir mal à l’aise, angoissée et honteuse de son physique.

Conséquences d’une image corporelle négative sur l’estime de soi

L’estime de soi est l’appréciation subjective qu’une personne fait de sa propre valeur. Il s’agit de la valeur que s’octroie une personne en fonction de la perception de ses caractéristiques. La façon dont elle se sent, se comporte et se rapporte aux autres en dépend alors.

De sorte que posséder une solide estime de soi est essentiel pour jouir de bonnes relations sociales et d’un important bien-être personnel.

L’estime de soi a un lien étroit avec l’image corporelle. Une personne qui perçoit son propre corps de manière positive conservera donc une estime de soi plus élevée que celle qui entretient une perception négative de son image.

Il est indéniable que l’apparence physique est une valeur toujours plus importante dans la société. Il s’agit d’un aspect sur lequel nous jugeons tant les autres que nous-même. La personne qui dispose d’une image corporelle négative se perçoit comme insuffisante ou inadéquate par rapport aux standards socialement acceptés.

Son estime de soi diminue en raison de tout ce nous expliquions précédemment, pouvant alors générer de l’anxiété, de la dépression, des troubles de l’alimentation, et d’autres limitations.

Symptômes d’une image corporelle négative

Un homme avec une image corporelle négative.
Être mal à l’aise avec son propre corps est le symptôme d’une image corporelle négative.

Il est généralement facile d’identifier si nous avons une image corporelle négative, car nous percevons alors les émotions désagréables qui apparaissent eu égard à notre corps.

Lpression sociale fait qu’il est également de plus en plus courant de ne pas être satisfait d’une partie du physique, normalisant par la même ce type d’attitudes. Observez les aspects suivants et découvrez si vous possédez ou non une image corporelle négative :

  • Vous vous sentez mal à l’aise et avez honte de votre corps et de votre apparence physique.
  • Vous vous concentrez excessivement sur certains défauts ou parties de votre anatomie et magnifiez ainsi leur importance.
  • Votre quotidien est limité par la gêne que vous ressentez vis-à-vis de votre physique. De sorte que vous évitez de participer à des activités qui impliquent de montrer votre corps (comme aller à la plage ou à la piscine) et vous vous sentez limité lorsqu’il s’agit d’interagir avec les autres.
  • Vous avez des comportements compulsifs comme regarder sans cesse vos défauts, vous pincer ou vous peser pour vérifier votre poids.
  • Vous évitez par tous les moyens de voir votre image dans le miroir en raison du malaise émotionnel que cela génère.

Quelles options de traitement existe-t-il ?

La thérapie cognitivo-comportementale s’est avéré être la plus efficace pour traiter l’image corporelle négative. Elle peut en effet aider la personne à identifier et à modifier les pensées dysfonctionnelles et le discours intérieur critique qui alimentent le problème.

Il peut également être nécessaire d’acquérir des techniques de relaxation pour réduire le niveau d’anxiété. Ou de travailler sur d’éventuelles expériences antérieures ou des traumatismes qui contribuent à une mauvaise perception du propre corps et à une faible estime de soi. Mais, surtout, il convient de développer des outils pour faire face à la pression sociale et médiatique et pouvoir accepter son propre corps.



  • Alleva, J. M., Sheeran, P., Webb, T. L., Martijn, C., & Miles, E. (2015). A meta-analytic review of stand-alone interventions to improve body image. PLoS One10(9), e0139177.
  • Slade, P. D. (1994). What is body image? Behaviour Research and Therapy, 32(5), 497–502. https://doi.org/10.1016/0005-7967(94)90136-8
  • Tiggemann, M. (2011). Sociocultural perspectives on human appearance and body image. In T. F. Cash & L. Smolak (Eds.), Body image: A handbook of science, practice, and prevention (p. 12–19). The Guilford Press.