Comment identifier un problème d’estime de soi ?

13 juin 2020
Face à certains événements de notre enfance, l'estime de soi et la confiance peuvent être affectées. A l'âge adulte, ces problèmes de perception de soi peuvent à leur tour venir affecter notre façon d'interagir avec les autres.

L’estime de soi est la vision que nous avons de nous-mêmes par rapport aux autres. Dès le plus jeune âge, il existe de nombreux facteurs qui peuvent influencer le développement d’un problème d’estime de soi. Dans cet article, nous vous donnons quelques clés pour identifier les éventuels signes d’un trouble de la confiance en soi. Il s’agit de la première étape pour commencer à gagner en sécurité et atteindre un certain bien-être psychologique.

Signes pour identifier un problème d’estime de soi

Vivre dans l’insécurité

Une jeune femme ayant un problème d'estime de soi

Un grand pourcentage de personnes souffrant d’une faible estime d’elles-mêmes développent une insécurité importante. Dans certains cas, cela peut devenir un problème majeur, non seulement sur le plan personnel, mais également en termes d’adaptation sociale.

L’insécurité peut devenir le signe d’une mauvaise estime de soi qui peut totalement affecter divers aspects de la vie. En effet, l’insécurité paralyse, elle génère un stress ainsi qu’une immense pression psychologique. Certaines personnes, très peu sûres d’elles, ont tendance à déléguer aux autres les prises de décisions. Ce qui complique davantage leur aisance.

N’accepter aucun type de critique

Lorsqu’un individu n’admet aucun type de critique ou de commentaire envers son travail, sa personne ou des choses qui sont en lien avec lui, cela montre que son estime de lui-même est faible. Il peut même réagir de manière arrogante et agressive ou, au contraire, être démoralisé et blessé.

Ce type de comportement peut déclencher un degré important de sensibilité, au point de se sentir blessé par le moindre commentaire négatif. La personne développe alors une écrasante fragilité psychologique et, par conséquent, son bonheur dépendra toujours des autres.

Lisez également : 7 signes qui indiquent que vous avez une forte personnalité

Se défendre même quand personne ne nous attaque pas

Une faible estime de soi peut modifier la façon de percevoir la réalité dans l’interaction et la cohabitation avec d’autres personnesTout commentaire peut déclencher une réaction de sentiment d’être attaqué. La personne est donc en permanence dans une attitude défensive.

Parfois, les individus qui n’ont pas confiance en eux développent un complexe de manie persécutrice ou pensent que le monde entier est contre eux. Le simple fait que quelqu’un ne soit pas d’accord avec nous ne constitue pas un complot contre nous. Il faut donc faire preuve d’un peu de bon sens et apprendre à faire confiance aux autres.

Incapacité à faire ses propres choix

Un problème d'estime de soi peut mettre à l'écart

Les personnes qui se sous-estiment sont généralement incapables de dire “non” à quelqu’un. Vouloir plaire à tout le monde est une erreur. Il n’est pas possible de satisfaire le désir de chacun, ni de faire passer les opinions ou les projets des autres avant les nôtres.

Par ailleurs, le manque d’estime de soi entraîne un complexe d’infériorité et de sous-estimation qui fait que la personne s’abandonne à toute dispute ou tout dialogue et se sent incapable de défendre ses idées. Y compris quand elles apportent une meilleure contribution à l’échange.

Découvrez aussi : Quand vous aimez, il est difficile de dire non

Incapacité à interagir avec des personnes du sexe opposé

De nombreuses personnes souffrant d’un manque d’estime d’elles-mêmes se sentent incapables ou pensent qu’elles ne méritent pas un partenaire. Elles perçoivent la personne qu’elles aiment comme inabordable et se sentent indignes d’engager une conservation simple et cordiale.

En effet, une faible estime de soi empêche souvent d’attirer l’attention ou de plaire aux autres. Cela peut s’accentuer davantage si la personne souffre d’un complexe du fait d’un trait physique peu commun.

Un problème d’estime de soi se reflète dans la posture corporelle

Le langage corporel est également un moyen de transmettre. Il s’agit d’une communication non verbale. Par conséquent, une faible estime de soi, associée à un éventuel complexe, nous fait courber le dos et rentrer le cou. Nous avons aussi tendance à croiser les jambes et finalement à nous déplacer sans aisance ni détente.

Il est intéressant d’observer les mauvaises postures corporelles résultant d’une sous-estimation de soi. Même la joie et les rires peuvent se manifester moins souvent lorsque nous souffrons d’un problème de confiance en soi.

Facteurs externes qui peuvent générer un problème d’estime de soi

 

La plupart des personnes qui développent une faible estime d’elles-mêmes ont subi une certaine forme d’abus ou de négligence de façon continue. Les traitements humiliants ou dégradants créent effectivement une insécurité et finissent par détruire la capacité d’une personne à interagir normalement en société.

D’autre part, le harcèlement à l’école, le harcèlement au travail, la répression parentale ou le chantage émotionnel peuvent notamment donner lieu à un manque important d’estime de soi. Dans les cas les plus graves, des envies suicidaires ou des comportements d’automutilation peuvent survenir.

Pour terminer, ce ne sont là que quelques signes qui aident à identifier un trouble de l’estime de soi. En outre, ils vous aideront aussi à le détecter chez vos enfants ou vos proches. Ainsi, la première étape consiste donc à prendre conscience de ce manque d’estime afin de pouvoir y remédier.

 

  • Pereira, M. L. N. (2007). Autoestima: un factor relevante en la vida de la persona y tema esencial del proceso educativo. Revista Electrónica “Actualidades Investigativas En Educación. https://doi.org/10.15517/aie.v17i3.29066
  • Berntsson, E. (2004). Los seis pilares de la Autoestima. Atención Primaria. https://doi.org/10.1157/13068212
  • Atienza, F. L., Moreno, Y., Balaguer, I., & Rosenberg, M. (2004). Escala de autoestima de Rosenberg. Apuntes de Psicologia.