Comment détecter Alzheimer à temps ?

Nous savons tous que les problèmes de mémoire sont l’une des caractéristiques de la maladie d’Alzheimer. Pourtant, d’autres problèmes de santé nous donnent des indications pour détecter de façon précoce cette pathologie. Séparément, ils peuvent paraître secondaires mais si nous les connaissons et si nous les mettons en relation, nous pouvons y voir des signes. Il s’agit par exemple des situations de stress, du manque de concentration etc.

Ici, nous allons vous expliquer quels sont les signes et les symptômes qui nous aident à détecter de façon prématurée les possibilités de contracter cette maladie.

Qu’est-ce-que la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui se caractérise par une détérioration cognitive et par des troubles comportementaux. Les personnes qui en souffrent ont généralement plus de 65 ans et ont une perte de la mémoire immédiate ainsi qu’une altération de certaines autres capacités mentales. Mais outre ces symptômes, qui sont les plus connus, il en existe de nombreux autres qui peuvent aider à diagnostiquer et à prévenir cette pathologie, même dans les cas où les personnes sont jeunes (moins de 60 ans).

Beaucoup de malades d’Alzheimer ont ou ont eu un proche ayant contracté ce trouble auparavant. Cela est un facteur qui doit nous mettre la puce à l’oreille et nous inciter à être attentifs à la possible apparition de signes et de symptômes dont nous allons parler à présent.

Les pertes de mémoire

Ce symptôme est l’un des signes les plus habituels et précoces de la maladie d’Alzheimer. Il ne faut pas non plus y accorder trop d’importance si nous oublions des choses dont nous nous rappelons plus tard. Cela commence à être inquétant quand il s’agit d’informations que nous venons d’apprendre ou que ce sont des sujets importants dont nous devrions nous souvenir. Nous pouvons par exemple remarquer que nous avons besoin de rappels pour ne pas oublier des choses.

La perte des habilités mentales

Nous pouvons constater que des choses que nous faisions naturellement avant nous demandent beaucoup plus de temps et de concentration. Il peut s’agir de petites tâches quotidiennes comme s’occuper des factures, faire des démarches, résoudre des problèmes etc.

L’altération du sens de l’orientation et de la perception du temps

Un signe plus grave est envoyé quand nous oublions fréquemment la date, le lieu où nous sommes ou celui où nous devons nous rendre. Surtout si nous nous efforçons de nous en rappeler sans succès.

mujer-mayor-timsamoff

Des difficultés à comprendre ou à mettre en relation des images

Il faut bien faire la différence entre ce symptôme et le fait d’avoir un problème purement visuel, comme la myopie, la cataracte etc. Nous nous référons ici à la difficulté à lire, à évaluer une distance, à différencier des couleurs etc.

Des difficultés à parler

Les personnes qui souffrent d’Alzheimer ont de sérieuses difficultés à avoir une conversation normale, surtout si ces conversations sont rapides et que de nombreuses personnes y participent. Parfois, elles ont du mal à trouver leurs mots et peuvent les confondre.

Une tendance au désordre et à la perte de ses affaires

Ces personnes peuvent changer les choses de place souvent et ne plus se rappeler où elles les ont mises. Dans certains cas, avec le temps, elles peuvent finir par penser que d’autres personnes ont caché ou gardé ces objets.

Le manque de sens commun

Les proches des malades d’Alzheimer souffrent beaucoup de cela car ces derniers peuvent agir de manière totalement insensée. Nous pouvons tous manquer de tact ou être maladroit dans nos paroles mais dans les agissements des malades, il n’y a aucune logique apparente. La personne peut par exemple offrir de l’argent à n’importe qui sans raison etc.

L’incontinence

L’incontinence peut aussi être une prémisse à cette pathologie. La personne a du mal à se laver, à s’habiller etc. Dans certains cas, c’est aussi car elle n’arrive pas à trouver la force physique et mentale pour réaliser ces choses.

Le manque d’initiative et l’isolement

Ce point est important car il influe beaucoup sur le moral. La personne peut arrêter de prendre des initiatives qu’elle n’avait aucun mal à prendre auparavant : faire des exercices pour la mémoire, organiser des événements sociaux ou familiaux, réaliser des exercices physiques etc. Dans ce cas, c’est la perte progressive des capacités qui empêche le malade de faire des efforts ou de voir des gens.

alzheimer-MTSOfan

Les changements d’humeur et de personnalité

Tous les points soulignés antérieurement influent beaucoup sur les changements d’humeur. Ils provoquent de la dépression, de la  frustration ou de l’irritabilité, mais peuvent aussi occasionner des changements dans la personnalité. La personne peut par exemple devenir craintive et plus nerveuse.

Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi