Comment prévenir l’apparition des champignons sur la peau ?

16 août 2014
Les champignons prolifèrent dans les zones humides, c'est pourquoi il est très important de bien nous sécher au niveau des zones sensibles aux infections telles que les pieds, les aisselles ou l'aine.

Les champignons sur la peau sont des micro-organismes qui existent toute l’année, avec une fréquence un peu plus accrue en été, étant donné que la chaleur et l’humidité créent un environnement propice à leur développement.

Les champignons se manifestent surtout au niveau de la zone des pieds, des aisselles, de l’aine et dans les autres parties du corps où peuvent se former des plis si, par exemple, vous êtes en surpoids.

En effet, les zones citées ont tendance à rester humides, à cause d’un excès de transpiration ou après un passage à la salle de bains.

Il existe de nombreux médicaments destinés à éliminer les champignons, mais votre médecin se doit d’évaluer la situation et de vous fournir le traitement adéquat pour le problème.

Il faudrait aussi prendre en compte certaines recommandations afin de mieux traiter les champignons sur la peau et éviter leur apparition.

Recommandations pour éviter les champignons sur la peau

Les champignons sur la peau

  • Évitez de marcher pieds nus dans des endroits humides. N’utilisez pas non plus les chaussures ou vêtements des autres personnes.
  • Ne restez pas avec vos vêtements mouillés si vous venez de la plage ou de la piscine.
  • Séchez bien votre corps, surtout la partie entre les orteils, les aisselles et les plis, réalisez ce geste en appuyant bien la serviette sur les zones en question, pour bien éliminer toute l’humidité, ceci évitera à votre peau d’être vulnérable aux champignons.
  • Si vous transpirez beaucoup des pieds, utilisez des talcs anti-transpirants, et des vêtements de coton afin d’éviter la rétention de l’humidité et de la chaleur.
  • Vous pourrez utiliser un sèche-cheveux pour sécher la zone entre les orteils.
  • Assurez-vous de l’hygiène générale de votre corps, et évitez les vêtements qui ne permettent pas une bonne ventilation. D’autre part, les pantalons très serrés ont tendance à augmenter la température et l’humidité de la zone vaginale, facilitant l’apparition des champignons.
  • Utilisez de préférence des savons avec un Ph neutre, ils assureront le nettoyage de votre peau, et offriront une meilleure efficacité pour lutter contre les micro-organismes.
  • Ne faites jamais une pédicure sans emporter vos propres affaires. C’est une occasion idéale pour la contagion des champignons.
  • Vous devrez vous alarmer au cas où votre peau devient cible de rougeurs et de démangeaisons.

Les champignons ne devraient pas poser de grands problèmes si vous êtes en bonne santé. Vous devez par contre être plus vigilant si votre état de santé n’est pas au beau fixe, étant donné que ces micro-organismes peuvent s’avérer dangereux pour les personnes atteintes d’un cancer, du diabète…, etc.

Lisez également :

Vous avez des callosités sur les pieds ? Découvrez cette solution 100% naturelle 

Remèdes naturels contre les champignons

Le sel est très efficace pour freiner le développement des champignons. Vous pourrez inclure un verre de sel dans un bain d’eau tiède.

L’autre moyen est d’avoir recours au bicarbonate de sodium et un peu d’eau, pour l’appliquer sur la zone concernée. Laissez ensuite sécher puis rincez peu après.

L’ail est également considéré comme un allié solide contre les champignons. Vous pourrez l’ajouter à vos repas ou le consommer sous forme de comprimés.

 

l'ail

Lisez également :

Apprenez à traiter les mycoses des pieds avec des remèdes maison

Suite des remèdes

Le gingembre est également efficace, vous pourrez ainsi l’ajouter à vos repas ou le consommer en infusion.

L’autre solution est de submerger vos pieds dans de l’eau tiède salée avec du vinaigre de cidre.

Il serait également prudent de réduire votre consommation de sucreries. En effet, elles favorisent la croissance et le développement des champignons. 

Il est important de souligner que si vous souffrez d’une maladie quelconque, votre système immunitaire pourra alors s’altérer. Vous devrez donc rapidement visiter un médecin spécialiste, afin d’éviter la détérioration de votre santé.

  • Clere, N. (2011). Comment venir à bout des mycoses ? Actualites Pharmaceutiques. https://doi.org/10.1016/S0515-3700(11)70996-X
  • Chabasse, D., & Pihet, M. (2008). Les dermatophytes : les difficultés du diagnostic mycologique. Revue Francophone Des Laboratoires. https://doi.org/10.1016/S1773-035X(08)74522-2
  • Dunyach-Remy, C., Sotto, A., & Lavigne, J.-P. (2015). Le microbiote cutané : étude de la diversité microbienne et de son rôle dans la pathogénicité. Revue Francophone Des Laboratoires. https://doi.org/10.1016/S1773-035X(15)72821-2