10 conseils contre les mycoses vaginales

23 juillet 2017
Nous vous invitons ici à découvrir dix précieux conseils pour soigner et prévenir les mycoses vaginales. Prenez des notes !

Les infections dues à une mycose vaginale sont fréquentes (ce que l’on connaît sous le nom de vaginite). C’est pourquoi nous vous livrons ici quelques conseils contre les mycoses vaginales.

Les principaux symptômes de cette infection sont :

  • sensatiom de brûlure
  • douleur
  • production de pertes malodorantes

Dans leur majorité, ces processus sont provoqués par des champignons qui croissent dans l’environnement chaud et humide des organes génitaux féminins. Fort heureusement, certains remèdes naturels peuvent contrecarrer les effets des champignons vaginaux.

1. Les probiotiques, des alliés contre les mycoses vaginales

Les aliments probiotiques apportent plus de bienfaits que les antibiotiques pour traiter les champignons vaginaux.

Ces aliments contiennent des micro-organismes qui sont actifs dans notre intestin et qui peuvent arriver à altérer la flore intestinale avec des effets fortement bienfaiteurs.

Consommer des aliments ou des suppléments probiotiques peut restaurer la flore naturelle de l’estomac.

Voir également : 10 remèdes naturels contre les démangeaisons oculaires

2. Les bienfaits du vinaigre de cidre

Vinaigre de pomme

Nous vous proposons une douche vaginale avec du vinaigre de cidre.

Ingrédients

  • 3 cuillères à soupe de vinaigre bio (30 ml)
  • 6 cuillères à soupe d’eau (60 ml)

Préparation

  • Mélangez les ingrédients.
  • Nettoyez la zone concernée avec ce mélange.

3. L’ail bio

Consommer plusieurs gousses dail frais tous les jours est un remède efficace contre les mycoses vaginales.

La raison  est la suivante : l’ail possède des propriétés antifongiques qui préviennent ce type d’infections.

De plus, l’ail est réputé comme étant un antibactérien et un antibiotique naturel.

4. Huile bio d’origan

L’huile bio d’origan est également un bon remède contre les mycoses vaginales.

Bien que nous pouvons en trouver sous différentes formes dans le commerce, consommer des capsules d’huile d’argan est ce qu’il y a de plus simple.

Deux ou trois prises quotidiennes sont recommandées, après les repas.

5. Huile bio d’arbre à thé

L’huile d’arbre à thé est un agent antifongique naturel très efficace.

Versez quelques gouttes d’huile bio d’arbre à thé sur un tampon que vous porterez ensuite pendant quatre heures.

Le processus est à répéter le matin et l’après-midi, pendant deux ou trois jours. Ne dormez pas avec le tampon.

6. Les canneberges et leur pouvoir curatif

Les bienfaits des canneberges

Ces petits fruits rouges ont un grand pouvoir curatif.

En plus d’être un bon tonique reproductif pour la femme, le jus naturel de cranberries peut aider à restituer l’équilibre du pH du vagin. De cette manière nous pouvons combattre les mycoses vaginales.

7. Yaourts bio

Le yaourt bio est l’un des autres meilleurs remèdes pour restaurer la flore vaginale et équilibrer le pH.

Nous pouvons l’appliquer topiquement : il vous suffira d’en appliquer un peu directement sur le vagin et de laisser agir pendant plusieurs heures avant de laver et de rincer.

Nous pouvons également tremper un tampon dans du yaourt et l’introduire dans le vagin pendant quelques heures.

8. Essayez de porter des vêtements amples

Même si cela paraît très basique, porter des vêtements amples est un précieux conseils contre les infections vaginales : les champignons se développent moins dans des environnements frais et secs.

Porter des vêtements ainsi que des sous-vêtements amples fait que l’oxygène circule et vous pourrez ainsi prévenir le développement des mycoses.

Nous vous recommandons de lire : Comment éliminer les champignons sur la peau à l’aide de remèdes maison

9. Evitez les produits féminins irritants

Certains savons et d’autres cosmétiques peuvent irriter les zones les plus délicates du corps féminin.

Beaucoup d’entre eux contiennent de l’alcool et d’autres principes actifs toxiques qui peuvent altérer le pH du vagin et le rendre plus vulnérable aux infections.

10. L’effet du stress

De nombreuses personnes possèdent une quantité naturelle de candidose dans le corps. Le stress peut engendrer un excès de candidose, car le système immunitaire s’affaiblit.

Il faut prendre le temps nécessaire pour se reposer et récupérer, surtout après avoir vécu des événements stressants.

Contre le stress, la méditation, le yoga, les exercices fréquents et les massages sont de bonnes mesures à adopter.

  • Shuford, J. A., Steckelberg, J. M., & Patel, R. (2005). Effects of fresh garlic extract on Candida albicans biofilms [1]. Antimicrobial Agents and Chemotherapy. https://doi.org/10.1128/AAC.49.1.473.2005
  • Blostein, F., Levin-Sparenberg, E., Wagner, J., & Foxman, B. (2017). Recurrent vulvovaginal candidiasis. Annals of Epidemiology. https://doi.org/10.1016/j.annepidem.2017.08.010
  • Manohar, V., Ingram, C., Gray, J., Talpur, N. A., Echard, B. W., Bagchi, D., & Preuss, H. G. (2001). Antifungal activities of origanum oil against Candida albicans. Molecular and Cellular Biochemistry. https://doi.org/10.1023/A:1013311632207