Découvrez les causes des cheveux blancs et combattez-les grâce à des remèdes naturels

· 17 avril 2015
Beaucoup de facteurs peuvent influencer l'apparition des cheveux blancs comme le stress, les facteurs génétiques, ou encore les problèmes émotionnels.

Si vous commencez à voir apparaître des cheveux blancs dans votre chevelure, ne déprimez pas !

Cela ne veut pas dire que vous vieillissez. Jusqu’à peu, la communauté scientifique pensait que les cheveux blancs étaient forcément réservés aux personnes du troisième âge. Mais cela n’est plus le cas.

Ainsi, D’autres causes naturelles de la perte de coloration des cheveux ont été découvertes.

Dans cet article, nous allons tous vous expliquer sur les causes des cheveux blancs. Vous allez aussi découvrir les moyens pour traiter naturellement ce problème.

Pourquoi les cheveux blancs apparaissent-ils?

Ne vous inquiétez pas des quelques cheveux blancs que vous voyez dans le miroir. Ne commencez pas à vous sentir vieux.

Vous pouvez décider de ne pas teindre vos cheveux. Vous pouvez également utiliser des recettes maison pour les faire disparaître.

Ces cheveux blancs apparaissent, tout simplement car se forme une accumulation de peroxyde d’hydrogène.

Ce n’est pas tant le nom de cette substance qui importe, mais ce que vous devez savoir. En effet, les cheveux blancs sont dus à une usure des follicules pileux, là où naissent nos cheveux.

Ainsi, lorsque le peroxyde s’accumule, il bloque la synthèse de la mélanine. Il s’agit de la substance chargée de donner de la couleur à notre chevelure.

Si vous êtes une femme et que vous vous êtes décoloré les cheveux (certains hommes le font également), vous savez déjà que le peroxyde est l’un des ingrédients les plus utilisés dans ce genre de produits.

Le corps en produit également, mais en très faible quantité.

Lorsque nous vieillissons, notre organisme entraîne l’accumulation de peroxyde. En effet, il n’a plus les éléments nécessaires pour dissocier l’oxygène et l’eau qu’il contient, et ainsi le dissoudre.

Cheveux blancs

Suite des explications

D’un autre côté, les cheveux ne peuvent réparer à eux-seuls les dommages causés par l’augmentation de peroxyde, à cause de l’absence d’enzymes tyrosinases produites par la mélanine.

S’il est certain que l’âge est la clé de voûte de ce processus, ce n’est pas l’unique raison qui le provoque. Ainsi, la génétique a également beaucoup à voir avec ce phénomène :

  • Des facteurs hormonaux
  • Le climat
  • Déficiences génétiques
  • Produits contaminants
  • Des toxines
  • L’exposition à certaines substances

Quel est le lien entre le stress et la formation des cheveux blancs ? Il a toujours été admis que la nervosité causait des cheveux blancs, tout comme la pression, les obligations, et le stress.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi des présidents (comme Barack Obama ou Nicolas Sarkozy) ont débuté leurs mandats avec des cheveux en pleine santé, pour les terminer avec de nombreux cheveux blancs ?

C’est une théorie avancée par de nombreux scientifiques. Même si elle n’a pas encore été prouvée, il est important de la garder à l’esprit.

vieille femme marchant en déambulateur

Le stress provoque beaucoup de dommages dans notre corps, tant à l’intérieur comme à l’extérieur. 

Il entraîne la production de neurotransmetteurs qui peuvent endommager notre ADN. Cela peut aller jusqu’à modifier la couleur de nos cheveux par exemple.

Mais, ce n’est pas seulement la responsabilité du stress si nos cheveux blanchissent, car il existe bien d’autres facteurs.

Les facteurs génétiques

Gardez à l’esprit l’âge auquel vos parents ont commencé à avoir des cheveux blancs, et cela devrait être plus ou moins la même époque que la vôtre.

Le moment où les cheveux perdent de leur couleur est déterminé par la génétique. Si vos ancêtres ont souffert de cheveux blancs prématurés, il est possible que vous en souffriez également. 

Un régime alimentaire déséquilibré

L’alimentation est en relation directe avec tous les processus de notre corps. Il est très important d’éviter les carences en vitamine B12 pour ne pas souffrir de cheveux blancs avant 50 ans.

Les aliments qui en contiennent le plus sont les œufs, le saumon, les sardines et le thon. Consommer en excès du café, des épices et des aliments frits peut également accélérer le processus.

Lisez également :

Fruits secs : contribution à une alimentation saine 

Des habitudes peu saines et des problèmes émotionnels

Les cheveux blancs sont le résultat de mauvaises habitudes comme la cigarette, la consommation excessive d’alcool, le manque d’activité physique, etc.

D’un autre côté, la dépression ou l’anxiété peuvent causer un blanchissement des cheveux prématuré. Dans certains cas, la couleur peut revenir à la normale dès la fin de la période de dépression par exemple.

homme avec cheveux blanc

Lisez également :

5 exercices pour contrôler vos émotions 

Deux remèdes naturels contre les cheveux blancs

Si vous avez des cheveux blancs, vous pouvez les atténuer grâce aux remèdes suivants :

L’oignon

L’Université de Bradford à démontré que le fait de massez votre cuir chevelu avec un peu de jus d’oignon permet de freiner l’apparition des cheveux blancs.

L’une des enzymes présentes dans ce bulbe, la catalase, permet de diminuer la quantité de peroxyde d’hydrogène accumulé dans les follicules pileux.

Coupez un oignon le plus finement possible, puis réalisez une pâte que vous frotterez directement sur votre cuir chevelu.

L’avocat

Masque à l'avocat

L’avocat a de nombreuses propriétés médicinales, grâce à la grande quantité d’acides gras sains qu’il contient.

De plus, il dispose de minéraux, ainsi que de vitamine E qui permet d’hydrater, de restructurer et de combattre le vieillissement des cheveux grâce à sa forte teneur en antioxydants.

Tous les bienfaits de l’avocat pour les cheveux ont été démontrés par des études menées par l’Université de Los Angeles en Californie.

Coupez un avocat en deux et retirez sa pulpe pour la mettre dans un récipient. Appliquez-la sur le cuir chevelu, et laissez agir pendant 20 minutes avant de rincer.

Lavez-vous ensuite les cheveux comme vous en avez l’habitude.

  • Alonso, L. (2006). The hair cycle. Journal of Cell Science. https://doi.org/10.1242/jcs02793
  • Schneider, M. R., Schmidt-Ullrich, R., & Paus, R. (2009). The Hair Follicle as a Dynamic Miniorgan. Current Biology. https://doi.org/10.1016/j.cub.2008.12.005
  • Ross, E. K., & Shapiro, J. (2008). Primary cicatricial alopecia. In Hair, Hair Growth and Hair Disorders. https://doi.org/10.1007/978-3-540-46911-7_11