L’arthrose de la cheville : une douleur silencieuse dont souffrent beaucoup de gens

16 novembre 2016
Même si l'arthrose de cheville apparaît avec l'âge, il y a des habitudes déterminées qu'il vaut mieux adopter pour la prévenir ou freiner son avancée.

L’arthrose de la cheville limite la qualité de vie de nombreuses personnes. C’est une douleur silencieuse et persistante qui entrave la mobilité et qui ne se calme pas toujours avec un analgésique.

On parle plus souvent d’usure du bassin ou du genou, mais l’arthrose de la cheville est un type d’ostéoarthrite très commune, liée aux maladies dégénératives.

De même, sachez que l’articulation de la cheville est clé pour marcher. De plus, sa fonction est essentielle pour que notre axe postural formé par le bassin, le genou et le pied soient en harmonie.

Il existe plusieurs facteurs qui affectent la santé et la résistance de toutes ces structures complexes qui forment cette articulation.

L’arthrose est sans aucun doute un mal qui agit comme une malédiction sur notre qualité de vie. Dans cet article, nous vous offrons plus d’informations sur ce problème.

D’où vient l’arthrose de la cheville ?

Ce type d’arthrose provient de l’usure progressive du cartilage de l’articulation de la cheville. Il est fréquent qu’après plusieurs années, la cheville soit très rigide et montre des déformations.

Découvrez aussi : Dites adieu aux douleurs articulaires avec ce délicieux smoothie anti-inflammatoire

Les éperons osseux peuvent aussi apparaître, provoquant des douleurs.

arthrose-de-cheville

Les causes qui favorisent l’apparition d’arthrose de la cheville peuvent être multiples :

  • Avoir souffert de plusieurs entorses.
  • Être sportif.
  • La présence de kystes ou une croissance osseuse anormale.

Cependant, les troubles auto-immunes comme l’arthrite rhumatoïde ou le psoriasis favorisent aussi l’apparition progressive de ce problème.

  • Les traumatologues nous parlent aussi d’une cause très particulière : la déformation de la cheville. Parfois, il suffit d’avoir les pieds plats et le risque de développer une arthrose de la cheville est plus fort.

Sachez aussi qu‘il n’y a pas toujours de cause spécifique qui produit l’arthrose de la cheville.

Parfois, nous souffrons de ce que l’on connaît comme « arthrose primaire », caractéristique des personnes âgées.

Quels sont les symptômes de l’arthrose de la cheville ?

Les premiers avertissements que nous donne l’usure du cartilage de cette articulation est la douleur au moment de marcher.

  • Une pression apparaît. Une gêne lancinante dans la cheville nous oblige à la garder au repos pendant plusieurs minutes pour soulager la douleur. 
  • Plus tard, on peut percevoir un certain gonflement et même la difficulté à enfiler certaines chaussures.
  • De même, beaucoup de patients se plaignent de douleur nocturne.
  • Petit à petit, et à cause de la déformation progressive que peuvent générer ces structures, nous pouvons aussi souffrir d’éperon calcanéen.

Traitements pour l’arthrose de la cheville

captura-de-pantalla-2016-11-16-a-las-17-33-27

L’infiltration de la cheville

L’un des traitements les plus fréquents sont les infiltrations articulaires à base d’acide hyaluronique et de corticoïdes. 

  • Les infiltrations améliorent la mobilité de l’articulation de manière temporaire car elles permettent une lubrification de ces structures et une meilleure mobilité.

Une fois de plus, il faut savoir que l’effet est temporaire.

Découvrez : 5 remèdes maison pour vous défaire des oignons en peu de temps

Les semelles spécialisées

L’opinion des spécialistes est basique dans ces cas. Ils vous recommanderont le traitement le plus adapté selon vos caractéristiques.

  • Une autre stratégie commune est l’usage de semelles correctrices. Cela permet d’ajuster et de corriger la déformation du pied.
  • Elles aident aussi à réduire la force de l’impact de la marche sur la cheville et atténuent la douleur.
  • Il existe aussi dans le marché des chaussures particulières avec une semelle spéciale pour prendre soin de nos chevilles.

Le traitement chirurgical

Dès lors que notre traumatologiste établit le diagnostic, il est possible de soulager la douleur grâce à une intervention médicale connue sous le nom d’arthroscopie.

  • Elle est efficace lors des étapes initiales, où on corrige l’articulation à l’aide d’une opération simple et généralement rapide.

D’autre part, et uniquement dans les cas les plus graves où la destruction articulaire est déjà très avancé, on peut opter pour une prothèse intégrale de cheville.

Ainsi, on récupère la mobilité de l’articulation dans son intégralité.

Comment peut-on prévenir l’arthrose de cheville ?

nager3-500x300

Nous ne pouvons pas oublier que l’arthrose de cheville peut être invalidante. Ainsi, dans la mesure du possible, nous devons la prévenir et freiner son avancée.

Nous vous recommandons de lire : Une « colonne vertébrale bionique » aiderait les personnes paralysées à remarcher

Prenez note de petites stratégies simples :

  • Faites des exercices de mobilité à la piscine.
  • Marchez sur des surfaces planes où il n’y a pas de dénivelé.
  • Gardez un poids adapté.
  • Évitez l’usage intensif de chaussures à talons.
  • Marchez plusieurs heures par jour pieds nus.

Pour conclure, nous vous rappelons quelque chose d’important : les problèmes d’arthrose sont principalement causés par la génétique.

Alors, il est fréquent qu’une fois que l’on a dépassé les 55 ans, les symptômes apparaissent.

Consultez votre traumatologiste et demandez-lui quels sont les conseils et les techniques que vous devriez adopter pour garantir une bonne santé articulaire ou au moins, stopper l’avancée de la maladie.

A découvrir aussi