Le lien entre la colonne vertébrale et les organes

· 3 novembre 2016
Si l'on connaît la connexion entre la colonne vertébrale et les organes déterminés, on peut comprendre plus facilement l'origine de nombreuses douleurs, aussi bien physiques que psychologiques.

La colonne vertébrale est notre soutien, et c’est grâce à elle que nous pouvons réaliser toutes nos tâches quotidiennes.

Chaque vertèbre a une tâche spécifique, notamment celle de protéger le système nerveux central (formé du cerveau, des nerfs et de la moelle épinière).

Dans cet article, nous allons vous expliquer quel est le lien entre la colonne vertébrale et les organes. C’est vraiment intéressant !

La colonne vertébrale et sa fonction importante

Le cerveau se charge d’envoyer des impulsions (ou des ordres) à travers la moelle épinière et les nerfs rachidiens pour que chaque cellule sache que faire.

De cette manière, toutes les fonctions vitales sont assurées.

La colonne vertébrale se charge de protéger ce système de communication entre l’esprit et les organes. 

C’est pour cela que lorsqu’il y a un déplacement de vertèbres, aussi petit soit-il, un nerf se comprime et devient un obstacle pour que les messages arrivent à destination.

Ainsi, le fonctionnement du corps dépend de la colonne vertébrale.

Les vertèbres et leur lien avec les émotions et les maladies

Le mal de dos est si fréquente qu’il ne nous étonne plus. Il peut être dû à de nombreuses heures assis face à un ordinateur, ou au fait de mal dormir ou de porter des objets lourds.

Savez-vous que les contractures sont aussi liées aux sentiments et aux émotions ?

La surcharge du dos a un lien avec la manière dont nous nous sentons. Chaque partie de la colonne vertébrale correspond à un organe, une émotion et une douleur. 

Nous vous recommandons de lire : 6 habitudes qui nuisent à votre cou

La zone cervicale

zone-cervicale-500x326

Elle se trouve entre le crâne et les épaules, et elle est composé de 7 vertèbres (lorsqu’on les représente, chacune est accompagnée du C de Cervicale et d’un numéro pour les reconnaître).

La zone cervicale reflète le centre énergétique, l’ouverture vers la vie et la communication. 

  • C1: C’est le soutien et l’équilibre de la tête. Quand elle doit supporter une pression, cela provoque des maux de tête, des problèmes pour exprimer ses émotions ou des déséquilibres dans le système nerveux.
  • C2: Elle est connectée aux yeux, au nez et à l’odorat.
  • C3: Elle est liée aux os, aux nerfs, à la peau et au visage. On la connaît sous le nom de la « cervicale solitaire ».
  • C4, C5 et C6: Elle travaillent ensemble. C’est pour cela que quand l’une d’entre elles a un problème, cela se répercute sur les autres. Elle est aussi liée à la glande thyroïde, aux cordes vocales, au pharynx et à la bouche.
  • C7: La dernière des cervicales exerce de la pression sur les épaules, les coudes et les mains.

La zone dorsale

zone-dorsale-500x334

Elle est composée de 12 vertèbres qui vont des épaules jusqu’au tour de taille.

Voici les organes les plus importants. Lorsque l’une des dorsales est affectée, cela se traduit en un mauvais fonctionnement général ainsi qu’un manque d’énergie envers les membres inférieurs.

  • D1: Elle correspond aux pointes des doigts, aux coudes et à, la respiration (d’où l’asthme ou les maladies pulmonaires).
  • D2: C’est la vertèbre du cœur et des poumons, mais aussi des émotions et des sentiments.
  • D3: Elle est liée à la poitrine et à la respiration. Lorsque nous ressentons une oppression au niveau de cette zone, cela se traduit au niveau émotionnel et physique.
  • D4: Elle a un contact avec la vésicule biliaire ainsi qu’avec les désirs, les tentations et les plaisirs. Puisqu’elle est au centre du corps, elle a pour tâche d’équilibrer notre quotidien.
  • D5: La circulation sanguine et le foie sont représentés par cette vertèbre. Elle contrôle et se charge de nos actions et de nos problèmes.
  • D6: Elle active l’auto-critique et l’acceptation de ce qui arrive. De plus, la sixième dorsale est liée à l’estomac.
  • D7: Elle est liée au pancréas et au duodénum. Elle est chargée de nous rappeler que nous devons dormir et nous détendre. 
  • D8: Elle héberge les insécurités et les peurs, et elle est connectée au sang et à la rate. Elle est liée à la douleur dans le diaphragme.
  • D9: S’il y a des problèmes au niveau cette vertèbre, des allergies ont lieu et les émotions sont plus fortes. Elle est liée aux glandes surrénales.
  • D10 et D11: Elles sont en lien avec les reins, les nerfs, les tension et les insécurités.
  • D12:  Elle est essentielle car elle est connectée au côlon, au gros intestin, aux articulations et au système lymphatique. Chez les femmes, elle se réfère aussi aux trompes de Fallope. En ce qui concerne les sentiments, elles est liée à l’envie et à la critique.

La zone lombaire

zone-lombaire-500x416

Les lombaires sont au nombre de 5 et peuvent être très douloureux lorsque nous n’avons pas une bonne position au moment de nous asseoir ou lorsque nous faisons une tâche trop difficile physiquement.

Ils soutiennent notre partie supérieure et assurent la communication avec la partie inférieure.

Ils sont liés à la sexualité et à la sécurité.

  • L1: Il se connecte aux intestins et son déséquilibre provoque de la constipation et de l’indigestion. Il canalise l’impuissance et les conflits internes.
  • L2: Il lie l’abdomen et les jambes. Quand il est affecté ou surchargé, nous nous sentons seuls. 
  • L3: C’est la vertèbre des organes génitaux et du système urinaire, mais également des articulations (surtout des genoux).
  • L4: Chez les hommes, elle est connectée à la prostate. Elle peut aussi refléter des problèmes avec le nerf sciatique.
  • L5: Il est lié aux genoux, aux pieds et aux jambes.

Voir aussi : Préparez un délicieux smoothie pour soulager les douleurs articulaires et de genoux

La zone du sacrum

Pour finir, cette zone se compose de 5 vertèbres et elle est liée aux désirs sexuels, à la sécurité et au contrôle (S1 a S3).

Les vertèbres S4 et S5 reflètent les problèmes rénaux, l’infertilité, les déséquilibres hormonaux, la mauvaise circulation sanguine et l’obésité.