Les aliments idéaux pour réguler la thyroïde

Pour que la thyroïde ne soit pas en déséquilibre, il est très important que nous prenions cinq petits repas pas jour, et que nous ne grignotions pas. Nous devons également consommer des aliments riches en fibres et pratiquer une activité physique.

Dans cet article, nous allons vous parler d’une glande située dans le cou, appelée thyroïde.
Cette glande régule différentes fonctions de l’organisme, et participe également à la production des hormones thyroxine (T4) et triiodothyronine (T3), qui régulent le métabolisme et contribuent au fonctionnement d’autres systèmes de notre corps.

Lorsque la thyroïde fonctionne de manière optimale, il n’est pas nécessaire d’adopter un régime spécifique.

Mais, durant certaines périodes de la vie, cette glande peut souffrir de troubles. Cela entraîne une production d’hormones supérieure (hyperthyroïdie) ou inférieure (hypothyroïdie) à la normale.

On peut remarquer, dans la plupart des cas, qu’une carence en iode est la responsable directe des troubles qui touchent la glande thyroïde. Des scientifiques luttent dans le monde entier contre les déficits de ce minéral dans les diverses alimentations mondiales.

Lorsque ces troubles surviennent, il est important d’adopter un régime alimentaire en accord avec ce dont le corps à besoin, avec ce qu’il demande.

Dans cet article, nous allons vous présenter une série de recommandations, quel que soit votre cas.

Les recommandations diététiques liées à l’hyperthyroïdie

Comme nous vous en avons déjà parlé, l’hyperthyroïdie survient lorsque la glande thyroïde est trop stimulée, et qu’elle produit une plus grande quantité d’hormones thyroïdes que ce dont a besoin notre corps.

Lorsque cet excès se produit, il peut provoquer dans notre corps un état de catabolisme, et entraîner une perte de poids et de masse musculaire. Dans ce cas, il est recommandé d’adopter un régime très équilibré, avec un fort contenu énergétique.

 

glande tyroide

Les produits laitiers (yaourt, fromage et lait)

  • Utilisez le yaourt ou le lait comme ingrédient liquide, dans toutes vos préparations culinaires (si cela est possible).
  • Enrichissez votre yaourt avec du lait concentré, et votre lait avec du lait entier en poudre. Ce lait peut être utilisé pour préparer des smoothies, des desserts, des soupes, des purées ou bien pour manger les céréales du petit-déjeuner.
  • Mettez du fromage en morceaux dans vos salades.

Les protéines (poisson, viande, œuf)

  • Coupez un œuf dur et ajoutez-le à vos salades, à vos soupes ou encore à vos légumes. Faites la même chose avec de la viande et du poisson.
  • Utilisez un œuf battu en l’ajoutant dans vos purées, vos veloutés, vos sauces ou vos smoothies au lait.
  • Fourrez vos omelettes, ou d’autres aliments, avec de la viande hachée ou du poisson en morceaux.

Du sucre, du pain, du miel et des gâteaux

  • Mangez de gâteaux et du pain au petit-déjeuner, et instaurez-vous des en-cas au milieu de la matinée, et au goûter.
  • Ajoutez des croûtons de pain à vos soupes et à vos purées.

Les fruits secs

  • Écrasez-les et ajoutez-les comme compléments dans vos sauces, vos ragoûts et vos salades.

Les recommandations diététiques liées à l’hypothyroïdie

 

Thyroïde atrophiée

Nous allons désormais voir l’autre face des troubles de la thyroïde : l’hypothyroïdie. Cette pathologie survient lorsque que la production d’hormone thyroïde diminue.

L’hypothyroïdie présente souvent des symptômes assez clairs, comme une grande fatigue, une chute des cheveux, de la somnolence, et même si cela n’a pas forcément une relation directe avec le trouble, une prise de poids.

Ce cas est un peu plus complexe et doit être contrôlé par un médecin endocrinologue. Cependant, une alimentation équilibrée et très variée peut améliorer sensiblement cette condition.

En parlant de régime varié, nous voulons surtout dire qu’il faut manger chaque jour un représentant de tous les groupes d’aliments qui existent : produits laitiers, légumes crus et cuits, fruits, aliments protéinés, céréales et féculents.

Évitez les aliments riches en graisses, en sucre et en calories

  • Les charcuteries et les viandes riches en graisses
  • La margarine, le beurre et le saindoux
  • Tous les sucres, le blanc comme le brun. Les caramels dérivés de ces sucres également.
  • Les boissons alcoolisées et les sodas très sucrés.

Recommandations

  • Faites 4 à 5 repas par jour, peu abondants, et surtout évitez de grignoter. Évitez également de sauter l’un des repas principaux.
  • Augmentez votre activité physique au quotidien. Marchez, faites tous vos longs trajets à pied et ne prenez pas l’ascenseur ou les escaliers électriques.
  • Favorisez les aliments riches en fibre comme la viande maigre, le lait demi-écrémé, les légumes crus et cuits, les fruits, entre autres.

Soin général de la thyroïde

Certains aliments aident la thyroïde à bien fonctionner de manière générale: cela inclue les poissons d’eau froide comme le saumon, le thon, le maquereau, la morue, entre autres.

Les fruits et les légumes qui ont une couleur brillante peuvent également aider à stimuler la thyroïde, et à la débarrasser d’une certaine pression. Il est recommandé d’utiliser des condiments contenant de l’iode comme les algues marines en poudre, à la place du sel.

A découvrir aussi