Les livres à colorier : un art thérapeutique pour les adultes

Colorier et dessiner permet d'entrer en contact avec son moi profond et de se concentrer sur nos émotions, ce qui peut avoir de nombreux bienfaits au niveau psychologique.

 

Le coloriage n’est pas seulement un plaisir enfantin. Pendant les dernières années, l’art si simple de colorier des mandalas, par exemple, est devenu une pratique très fréquente chez les adultes.

Au vu des bienfaits émotionnels, physiques et cognitifs que cette pratique distrayante apporte, on trouve de plus en plus de magasins et de librairies qui vendent des livres orientés vers un public adulte.

Les oeuvres avec d’incroyables dessins nous invitent à sortir cet enfant intérieur, à être plus libres. 

Dans cet article, nous vous invitons à découvrir ces fascinants dessins et à comprendre pourquoi l’acte de colorier peut être aussi bienfaisant que sortir marcher.

Un plaisir pour notre cerveau : colorier

Grâce à cette activité, nous déployons une infinité de stratégies, d’attention et de mémoire qui deviennent très pratiques à n’importe quel âge.

En effet, le coloriage est très connu dans le champ de la médecine et de la thérapie.

Lire aussi : La tricot-thérapie : les grands bénéfices du tricot pour la santé

Les bienfaits du coloriage d’un point de vue clinique

 colorier-2-500x348

Cela fait plusieurs années que l’on propose le coloriage à des personnes qui ont des déficiences mentales.

C’est un exercice qui peut leur apporter un moment de détente et même de contrôle émotionnel.

 

Les personnes qui ont une déficience mentale, et les enfants qui ont un retard ou qui sont atteints d’autisme, aiment généralement colorier et faire des dessins.

  • Cela les aide à améliorer leur concentration et à stimuler leur coordination psychomotrice.

  • Cela agit comme un relaxant et un canalisateur de leurs émotions. Ils retrouvent le calme grâce aux couleurs, en remplissant des espaces blancs avec les tons qu’ils choisissent.
  • Pour de nombreuses personnes de ce groupe, le coloriage peut devenir une de leurs activités préférées car elle leur permet de s’exprimer personnellement, de trouver des stimulations et des soutiens positifs.

Vous voulez en savoir plus ? 8 bonnes habitudes pour maintenir votre cerveau en forme

Colorier, un art anti-stress

colorier-500x304

Dans les librairies, vous pouvez trouver des livres comme celui de l’auteure écossaise Johanna Basford.

Des titres comme “Le jardin secret », « La forêt enchantée » et « L’océan perdu » ont été conçus au début pour un public d’enfants.

Cependant, plus tard, les éditeurs se sont rendus compte que les dessins étaient trop complexes et ils savaient que les adultes avaient pour habitude de télécharger sur Internet des mandalas ou d’autre type de graphisme à colorier.

Ainsi, ces livres sont devenus un phénomène de masse car selon les consommateurs, ils apportent les bienfaits suivants :

  • Dans leur grand majorité, les personnes qui aiment colorier sont les femmes.
  • Dessiner détend. Le fait de prendre du bon temps en regardant ces dessins complexes pleins de fantaisie en noir et blanc, est une invitation directe à la « déconnexion ».
  • Lorsque l’on peint, les inquiétudes prennent une autre perspective. Les choses s’envisagent plus tranquillement et nous entrons dans un état de paix intérieure, dans lequel nous réussissons à mieux connecter nos organes avec nous-mêmes.
  • Nous apaisons nos nerfs, nous régulons notre respiration, les niveaux de cortisol baissent et le stress diminue. 
  • Nous améliorons notre attention et notre mémoire.
  • De plus, il y a un aspect important qu’il faut connaître : le simple fait de choisir une couleur peut exprimer notre état animique. 
  • Une illustration coloriée à base de tons sombres, froids et éteints peut refléter nos sensations internes et nous éclairer sur le fait que « quelque chose d’anormal est en train de se passer ».
  • Dessiner est une expérience extérieure qui nous permet d’entrer en contact avec nos émotions.

Colorier, un acte émotionnel et spirituel

colorier2-500x304

Le célèbre psychiatre, médecin et essayiste Carl Gustav Jung a étudié l’art de peindre et de dessiner comme un mécanisme d’expression et de libération. 

S’il est évident que ses travaux se sont concentrés surtout sur les mandalas et leur symbolisme, il est intéressant de rapporter ici certaines de ses réflexions qui définissent très bien cette récente mode de colorier.

Lisez aussi : Comment les couleurs affectent-elles notre corps et notre esprit

  • L’art de colorier est un acte qui nous unit à nos émotions, mais également à notre être intérieur et à de nombreuses sensations qui émanent de notre inconscient.
  • Quand nous dessinons, nous le faisons en silence, ce qui permet de faire surgir les pensées les plus endormies de notre être.
  • Carl Gustav Jung l’appelait l’art spirituel, et nous expliquait que les mandalas, par exemple, utilisaient généralement la forme circulaire car c’était la représentation d’un cosmos, de notre propre intérieur en évolution, depuis un point intérieur vers un point extérieur, dans le but d’exprimer le bon et le mauvais.
  • Ainsi, de nombreux dessins à colorier commercialisés aujourd’hui sont représentés dans des formes circulaires.

C’est une manière de concentrer notre attention. Nous disposons d’une limite dont l’intérieur contient un petit chaos que nous devons organiser à travers des couleurs.

  • Selon Gustav Jung, en plus de colorier, il est également très sain de dessiner. Le dessin est une forme de liberté et nous permet de canaliser nos émotions et de libérer le stress.

Nul besoin de faire des oeuvres d’art. Les dessins cathartiques reflèteront vos sentiments et vous offriront ce soulagement émotionnel quotidien dont nous avons tous besoin. 

Catégories: Remèdes naturels Étiquettes:
A découvrir aussi