8 bonnes habitudes pour maintenir votre cerveau en forme

7 novembre 2015
Saviez-vous que le sommeil est fondamental pour que notre cerveau puisse fixer les souvenirs et réaliser les tâches qu'il n'a pas pu faire durant la journée ? Essayez de dormir 7 heures par jour, sans interruption.

Au fil du temps, tous les organes de notre corps se détériorent et perdent leur capacité à accomplir de manière optimale toutes les tâches dont ils sont responsables.

En observant ces phénomènes, de nombreuses personnes mettent en place de bonnes habitudes pour se maintenir en forme et prévenir une détérioration précoce de leur qualité de vie.

Cependant, peu de gens sont attentifs à la santé de leur cerveau, qui est pourtant l’un des organes du corps les plus affectés par la vieillesse.

Ne pas l’exercer, c’est s’exposer à des problèmes mentaux, à des pertes de mémoire ou à des troubles du sommeil, entre autres.

Il est possible de bénéficier d’un bon fonctionnement cérébral et cognitif tout au long de notre vie, grâce à l’adoption de bonnes habitudes et à la réalisation d’exercices physiques.

Pour que vous puissiez garder votre cerveau en bonne santé, nous allons vous proposer 8 astuces qui vont vous permettre de maintenir en pleine forme cet organe si important.

1. Ayez une activité physique régulière

9-activités-pour-innover-dans-votre-relation-500x334

L’exercice physique renforce les cellules cérébrales, ainsi que les connexions entre elles. Cela permet, entre autres, de stimuler la création de nouvelles cellules nerveuses.

Cette habitude saine permet également d’améliorer la circulation sanguine, ce qui limite le risque de souffrir d’un problème cardiovasculaire, de la maladie d’Alzheimer, ou d’autres formes de démence.

Certaines études ont démontré que le cerveau préfère une activité physique à faible impact, surtout lorsqu’elle est associée à un régime alimentaire sain, à une activité mentale régulière et à une bonne interaction sociale.

Les activités les plus recommandées sont les suivantes :

  • La marche
  • Le vélo
  • Le jardinage
  • Le football
  • La danse
  • La corde à sauter

Lire également : Les animaux de compagnie pour notre santé physique et mentale

2. Adoptez une alimentation saine

Une mauvaise alimentation conduit généralement à une augmentation du taux de mauvais cholestérol. 

Cela augmente le risque de souffrir d’une maladie cardiovasculaire, et donc d’un dommage cérébral.

Un régime faible en graisse et en cholestérol, basé sur la consommation de légumes verts, de fruits et de céréales, vous aidera à bien protéger les cellules de votre cerveau.

Parmi les aliments recommandés pour le cerveau, on retrouve :

  • Les épinards
  • La luzerne
  • Le brocoli
  • La betterave rouge
  • Le poivron rouge
  • L’oignon
  • Les choux de Bruxelles
  • Le poisson bleu
  • Les graines
  • Les fruits secs

3. Ayez plus d’interaction sociale

Les-bienfaits-de-manger-accompagne-500x301

Les relations sociales font partie intégrante de notre vie depuis notre plus tendre enfance, et jouent un rôle important dans notre développement cognitif.

Le fait de maintenir une connexion avec d’autres personnes, de participer à des activités culturelles ou de pratiquer un sport en groupe, sont autant d’habitudes saines qui agissent comme des boucliers contre la démence.

Voici quelques conseils pour garder une vie sociale active :

  • Se maintenir actif par l’intermédiaire du travail.
  • S’intégrer dans des groupes communautaires ou des causes d’intérêt public.
  • S’inscrire à des clubs de jeux, de danse ou dans tout autre type de groupe social.
  • Voyager.

4. Apprenez à vous détendre

Le fait d’être soumis à un stress physique et mental permanent, peut provoquer des problèmes de mémoire et des difficultés dans le processus d’apprentissage.

Le mieux est d’affronter avec calme les différentes situations de la vie, même les plus difficiles. Au bout du compte, à quoi cela nous sert-il d’être aussi stressés ?

5. Reposez-vous bien

Bien-dormir-500x334

Lorsque notre corps se repose durant la nuit, notre cerveau active des fonctions qu’il ne peut mettre en place durant la journée.

La période de repos quotidienne permet à notre mémoire de consolider nos expériences, ainsi que toutes les nouvelles choses que nous avons apprises durant la journée.

C’est également à ce moment qu’elle élimine tout ce qui ne nous est pas utile.

Le fait d’avoir un sommeil léger, intermittent ou très court, provoque une altération cérébrale immédiate. Cela se traduit, dès le lendemain, par des difficultés mentales.

Il est conseillé d’organiser vos plages de sommeil, afin de faire en sorte que vous puissiez dormir au minimum 7 heures d’affilée, sans interruption.

6. Apprenez quelque chose de nouveau tous les jours

Le processus d’apprentissage commence dès notre naissance et ne se termine jamais.

Le fait d’entraîner notre mémoire grâce à l’apprentissage de nouvelles choses et en approfondissant celles que nous connaissons déjà, est l’une des meilleures manières de garder notre cerveau en bonne santé.

La mémoire fonctionne de manière optimale jusqu’à l’âge de 30 ans. A partir de cet âge, il devient important de l’entraîner grâce à la lecture, à l’écriture, à des jeux mentaux, ou à d’autres  activités qui peuvent lui permettre de se maintenir active.

7. Lisez un livre par semaine

lire3-500x333

La lecture, ce loisir si plaisant, est extrêmement efficace pour fortifier notre cerveau et empêcher qu’il ne se détériore.

Le fait de lire de manière fréquente augmente la capacité de concentration, favorise les connexions neuronales, et représente l’un des meilleurs exercices pour éviter la perte de mémoire due à la vieillesse.

Lire également : Un décalogue pour maintenir votre cerveau jeune et en forme

8. Jouez !

La meilleure manière de se maintenir jeune au quotidien est de jouer fréquemment.

Le fait de garder son âme d’enfant à l’âge adulte est un excellent moyen pour laisser de côté les préoccupations, le stress et tout ce qui peut avoir un impact négatif sur la santé mentale.

Les rêves et les valeurs de l’enfance sont essentiels pour garder un cerveau jeune, et ne pas oublier tout ce qui provoque de la joie.

A découvrir aussi