Remèdes naturels pour soigner la gastrite

· 2 avril 2015
L'eau de riz, riche en minéraux et en vitamines, est un remède traditionnel contre la gastrite.

Si vous avez déjà eu besoin de soigner la gastrite, vous connaissez les douleurs et les gênes qui résultent au jour le jour. Inflammation de l’estomac, irritation, brûlures… Des symptômes très aigus qui mettent du temps à disparaître.

Comment pouvons-nous la soigner ? Le médecin sera toujours celui qui nous prescrira le traitement le plus approprié.

Cependant, il possible de le compléter avec de simples remèdes naturels, économiques et efficaces qui offrent toujours de bons résultats. Savez-vous de quoi il s’agit ?

1. La boisson au persil pour soigner la gastrite

Le persil pour soigner la gastrite.

Découvrez cet article : 10 conséquences qu’il y a à boire peu d’eau

Le traitement à base de persil est très efficace pour résoudre les problèmes de gastrite. Un remède aussi vieux que simple qu’il vaut la peine de mettre en pratique pendant les jours où la gêne est la plus forte.

Vous devez savoir que le persil dispose de nombreuses propriétés merveilleuses, comme les suivantes :

  • C’est une source naturelle riche en vitamines A, B, C, E et K.
  • Le persil est un excellent diurétique, très approprié grâce à ses propriétés curatives au niveau de la digestion.
  • Il calme les brûlures de l’estomac, l’inflammation et les gaz. Il permet le repos de tout le tractus digestif et intestinal.

Pour bénéficier de ses vertus, il suffit de se préparer une infusion. Comment faire ? C’est très simple ! Suivez les règles suivantes :

  • Faites un jus avec 150 grammes de persil et un litre d’eau.
  • Puis laissez reposer le mélange pendant deux heures.
  • Une fois le temps écoulé, filtrez l’eau et mettez-la dans une bouteille en verre, à l’ombre. Buvez ce remède tout au long de la journée et à température ambiante. L’eau ne doit ni être froide ni être chaude.

2. L’eau de riz

L'eau de riz pour soigner la gastrite.

L’eau de riz est un autre remède très traditionnel pour soigner la gastrite, dont vous avez sûrement déjà entendu parler. Elle réduit l’inflammation, la douleur, les gaz et cette pression si gênante au niveau du ventre. Il ne faut pas non plus oublier que l’eau de riz est très riche en minéraux et en vitamines.

Comment la préparer ? C’est très simple. Il suffit de mettre un litre d’eau à bouillir et d’ajouter 150 grammes de riz. Laissez cuire normalement puis, séparer l’eau du riz. Buvez-en tout au long de la journée toujours à température ambiante. Facile, non ?

3. Jus à la carotte et au céleri

La carotte pour soigner la gastrite.

Savez-vous quel est le secret de ces deux légumes merveilleux ? La carotte et le céleri agissent comme deux excellents anti-inflammatoires. Ils réduisent les brûlures d’estomac, diminuent la sensation de ballonnements et, de plus, nous apportent de riches minéraux et vitamines.

Si vous avez déjà souffert de gastrite, vous vous souvenez sûrement du manque d’appétit, des nausées et de cette sensation de fragilité. Ce jus naturel agira comme un bon reconstituant. Pour bénéficier de toutes ses propriétés, suivez les règles suivantes :

  • Prenez deux carottes et deux branches de céleri.
  • Lavez-les bien et mettez dans le robot mixeur avec un verre d’eau (250 ml).
  • Vous obtenez un jus bien homogène et délicieux. Buvez-le au moment du déjeuner ou du dîner.

4. Infusion à la pomme et à la camomille

Pomme pour soigner la gastrite.

Il se peut que ce mélange vous surprenne, mais sachez qu’il s’agit d’un remède vraiment médicinal qu’il faut utiliser à chaque fois que vous souffrez de gastrite. Voulez-vous savoir pourquoi ?

  • L’infusion à la pomme relaxe l’estomac, calme l’acidité, désenflamme le ventre et soigne la gastrite.
  • Cette infusion nous permet de soigner n’importe quel type d’infection.
  • Ce remède est très adéquat quand, par exemple, nous ressentons des nausées.

Pour préparer ce simple traitement maison, vous avez besoin d’une pomme crue, épluchée et coupée en morceaux. Vous devez mettre à bouillir un verre d’eau dans la théière (250 ml). Une fois que arrivée à ébullition, ajoutez la pomme et un sachet d’infusion de camomille.

Faites bouillir le mélange plusieurs fois. Il est nécessaire que la pomme cuise au moins pendant 20 minutes. Une fois prête, laissez reposer et refroidir l’infusion. Filtrez-la et ne récupérez que l’eau. Buvez-la à température ambiante le matin. Elle est délicieuse !

Lisez aussi : Dites non à l’acidité !

5. Jus à la poire et au gingembre pour soigner la gastrite

Le gingembre pour soigner la gastrite.

Il est possible que vous ayez déjà goûté la fameuse confiture de poire et gingembre. C’est un encas délicieux pour n’importe quel dessert, riche et sain. En plus de ce goût agréable, il faut savoir que c’est un remède parfait pour soigner la gastrite. Nous vous expliquons : 

  • Le fait de mélanger la poire avec le gingembre nous permet de soigner tant l’inflammation que la douleur. Vous savez déjà que le gingembre agit comme un analgésique naturel : c’est une plante médicinale capable de soulager la douleur à l’estomac.
  • La poire est un fruit très adéquat à manger lorsque nous souffrons de gastrite. Riche en minéraux et en vitamines, elle est très facile à digérer, dispose de fibres et nous aide aussi à désenflammer.
  • Pour réaliser ce petit traitement, faites une décoction très similaire à l’option antérieure concernant la pomme. Epluchez et coupez la poire et mettez-la dans 300 ml d’eau pour réaliser la cuisson. Ajoutez en plus 20 grammes de gingembre. Laissez cuire, pour ensuite passer le mélange dans le robot mixeur. Une fois le jus bien homogène, buvez-le petit à petit. Idéal pour les dîners.
  • Angós, R. (2016). Gastritis. Medicine (Spain). https://doi.org/10.1016/j.med.2016.01.011
  • Sipponen, P., & Maaroos, H. I. (2015). Chronic gastritis. Scandinavian Journal of Gastroenterology. https://doi.org/10.3109/00365521.2015.1019918
  • Rugge, M., Pennelli, G., Pilozzi, E., Fassan, M., Ingravallo, G., Russo, V. M., & Di Mario, F. (2011). Gastritis: The histology report. Digestive and Liver Disease. https://doi.org/10.1016/S1590-8658(11)60593-8