Réprimer votre colère endommage votre foie

· 20 mai 2016
Le problème avec le fait de réprimer la colère est que la plupart des personnes qui le font n'en ont pas conscience, et qu'elles ne peuvent donc pas établir un lien avec leurs souffrances physiques et émotionnelles.

Selon la médecine traditionnelle chinoise, les émotions bloquées affectent nos organes. Dans le cas de la colère refoulée, notre foie est celui qui subit le plus de conséquences.

Dans cet article, nous allons vous expliquer l’étonnant chemin de ce processus et nous allons vous donner des remèdes pour que votre foie puisse retrouver son équilibre naturel.

Comment les émotions nous affectent-elles ?

Le-torticolis-et-les-emotions-500x347

Chaque jour, nous ressentons des émotions diverses. Qu’elles soient négatives ou positives, elles sont toujours en relation avec les situations que nous vivons, que ce soit dans un cadre familial ou professionnel, par exemple.

Cependant, les personnes qui souffrent davantage d’émotions négatives, à cause de leur personnalité ou d’une étape difficile dans laquelle elles sont plongées, courent le risque de souffrir de conséquences néfastes au niveau physique.

Les conséquences qui peuvent nous affecter sont les suivantes :

  • La joie exagérée : problèmes de cœur.
  • La colère : problèmes de foie.
  • Les préoccupations et obsessions : problèmes de rate.
  • La tristesse : problèmes de poumon.
  • La peur : problèmes de rein.

Ces conséquences physiques peuvent prendre la forme d’un certain mal-être ou de douleurs qui, sur du long terme, peuvent se convertir en maladies chroniques.

Le déséquilibre que peut subir l’un de nos organes affecte également l’harmonie de tout le reste de notre corps.

N’oubliez pas de lire : 7 bonnes raisons de désintoxiquer votre foie

Le foie et la colère réprimée

Le-foie-et-la-colere-reprimee-500x334

Certaines personnes particulièrement sensibles peuvent ressentir très fortement que leur colère refoulée leur cause une oppression au niveau du torse, comme une sensation de brûlure.

Ces sensations qui, petit à petit, affectent notre foie, provoquent un blocage de notre énergie et l’empêchent de réaliser toutes ses tâches correctement.

D’un autre côté, de nombreuses personnes pensent ne pas souffrir de leur colère, car elles la répriment et n’en sont pas conscientes.

De nombreuses émotions négatives peuvent également avoir les mêmes conséquences :

  • Le ressentiment
  • La frustration
  • L’irritabilité
  • L’amertume
  • La rancœur
  • L’anxiété

Les premiers symptômes

Si vous avez remarqué que vous souffrez de certains troubles physiques au niveau hépatique, vous devez prendre conscience qu’il y a de grandes chances que cela soit en lien avec de la colère réprimée.

Parmi les troubles les plus fréquents, on retrouve :

  • Une mauvaise digestion des graisses.
  • Des insomnies entre 1 heure et 3 heures du matin.
  • Des douleurs sous les côtes du côté droit ou, à la même hauteur, du côté droit de votre dos.
  • Des problèmes de vue.
  • Une accentuation des rides de la patte d’oie.
  • Une teinte jaunâtre de la peau.
  • Des taches foncées sur le visage.

Vous devez tout de même garder à l’esprit que les problèmes de foie sont également influencés par la génétique, par les mauvaises habitudes, par le stress ainsi que par d’autres facteurs.

Cependant, si vous pensez que vos problèmes hépatiques sont d’ordre génétique, vous devez bien faire attention à ce que vous ne soyez pas tout simplement en train de reproduire les mauvaises habitudes des membres de votre famille.

La prise de conscience

La première étape à franchir pour traiter un problème de santé est de prendre conscience de l’origine du trouble en question, ainsi que des facteurs qui le provoquent.

Dans le cas qui nous intéresse, il est fondamental d’apprendre à détecter nos réactions émotionnelles et de déterminer si nous les extériorisons ou si, au contraire, nous les refoulons.

La colère réprimée est difficile à découvrir jusqu’à ce qu’elle devienne un élément clairement déstabilisant pour notre santé.

Dès que vous avez conscience de cela, vous devez être plus attentif aux situations de votre quotidien qui peuvent être susceptibles de provoquer cette réaction émotionnelle.

Les essences de fleurs

Essences-de-fleurs-500x334

Les fleurs de Bach peuvent être très utiles pour lutter contre ce problème.

Parmi toute la variété de combinaisons florales qui existe, voici celles qui peuvent vous aider à contrôler vos émotions et à les percevoir au bon moment :

  • Aigremoine (Agrimony) : cette essence florale nous permet d’extérioriser ce que nous réprimons. Vous devez prendre en compte qu’initialement, cela peut être désagréable de réagir de cette manière, mais que vous finirez par vous habituer.
  • Houx (Holly) : cette essence nous aide à lutter contre la colère, l’envie, la jalousie et tous les sentiments négatifs de manière plus générale.
  • Saule (Willow) : cette essence est utile pour freiner le ressentiment et l’amertume, notamment chez les personnes qui ont tendance à refouler leurs sentiments, à culpabiliser les autres et à avoir des attitudes pessimistes.

L’idéal est de vous faire prescrire ces fleurs de Bach par un professionnel, de manière à ce qu’elles soient parfaitement adaptées à vos besoins et à votre personnalité.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : Derrière tout enfant difficile, il y a une émotion qui ne sait pas comment s’exprimer

L’application locale de chaleur

Voici un autre remède qui va pouvoir vous aider à rééquilibrer votre foie : l’application locale de chaleur.

Vous pouvez la réaliser grâce à une bouillotte ou à une natte électrique, en les appliquant directement sur la zone de votre foie, c’est-à-dire juste en dessous de vos côtes, du côté droit de votre corps.

Le foie est un organe qui a tendance à refroidir lorsqu’il ne fonctionne pas correctement. De cette manière, vous lui apporterez directement de la chaleur, ce qui vous permettra également d’améliorer vos problèmes d’insomnie, de nervosité ou de vue fatiguée.

Vous pouvez le faire chaque soir, avant d’aller vous coucher, pendant 15 à 20 minutes.