Sclérose en plaques : 14 signaux d’alarme à connaître

· 1 juin 2017
Il est possible, avant de recevoir un diagnostic de la maladie, que les patients affectés par la sclérose en plaques présentent des signaux qui peuvent donner des pistes.

 

L’une des maladies les plus difficiles à comprendre pour la science est la sclérose en plaques car ses causes sont encore un mystère en neurologie.

Parfois, la sclérose en plaques est difficile à détecter alors que dans d’autre cas, les symptômes sont si puissants qu’ils ne donnent lieu à aucun doute.

Ce que l’on sait aujourd’hui, c’est que cette maladie se présente plus souvent chez les femmes et les personnes qui ont entre 20 et 40 ans.

Principaux signaux d’alarme de la sclérose en plaques

Observez avec attention les symptômes qui sont des alertes sur le développement de la sclérose en plaques.

Même si chacun d’entre eux peut se référer à autre chose, quand ils se présentent ensemble, il faut demander l’avis d’un médecin.

1. La fragilité

Les personnes atteintes de cette maladie se sentent fatiguées et se déplacent lentement, surtout à cause de la fatigue dans les jambes.

  • Il faut observer si des personnes qui sont généralement très actives commencent à se sentir fatiguées sans raison apparente.

Lisez aussi : 6 changements pour profiter d’une meilleure santé vasculaire dans les jambes

2. Le manque d’équilibre

Ce symptôme se présente avec des tremblements lorsqu’on marche et une instabilité lorsqu’on veut rester debout. C’est comme si c’était des nausées et que les personnes perdaient l’équilibre soudainement.

Avant de vous inquiéter, vous devez vous assurer que ce n’est pas provoqué par d’autres facteurs de santé.

3. Une coordination instable

On remarque une maladresse dans la maîtrise et la gestion des extrémités.

  • On ne parvient pas à étendre les bras quand on le souhaite et les jambes commencent à désobéir aux ordres du cerveau quand elles bougent. Et on marche maladroitement.

4. Le manque de contrôle dans les mains

Si la maladie commence à apparaître, la difficulté à contrôler ses mains est notoire.

Vous identifierez ce problème car nous n’arriverez pas à prendre des objets ou vous aurez des difficultés à les tenir dans vos mains.

5. L’élasticité musculaire

Il est très probable que vos muscles se tendent, provoquant de la douleur et des crampes.

Puisque ce symptôme a également lieu dans d’autres types d’affections, comme le diabète, il est important qu’un spécialiste l’examine pour faire un diagnostic.

6. Les problèmes de vue

C’est le symptôme le plus clair et les problèmes suivants se présentent :

  • Les mouvements oculaires involontaires
  • La vision floue
  • La névrite
  • La vision double
  • La perte permanente de la vue, dans de très rares cas

On peut dire que l’on peut pratiquement perdre tout contrôle visuel.

7. Les altérations sensorielles

Des picotements, des engourdissements et même des sensations de brûlures sur la peau apparaissent.

Ce type de sensations sont aussi usuelles dans les cas de graves problèmes de circulation sanguine, et il faut observer avec quelle régularité elles apparaissent.

8. Les altérations dans la parole

Les personnes ont du mal à articuler les mots, et donnent l’impression de les arracher de leur bouche avec une lenteur évidente.

On perçoit un problème lorsqu’on parle, que l’on n’avait pas avant. On a du mal à communiquer avec fluidité et clarté.

9. La fatigue

La fatigue est le symptôme qui provoque le plus de problèmes chez les patient-e-s atteint-e-s de sclérose en plaques.

Cela empêche souvent d’adopter une attitude positive face à la maladie, car la vie quotidienne est vécue comme un dégoût permanent lorsqu’on fait ses activités quotidiennes, qui n’était pas compliquées auparavant.

10. L’incontinence

Le contrôle des sphincters est tout un défi chez ces patient-e-s. Beaucoup d’entre elleux souffrent de :

  • Vides d’intestin et de vessie incomplets ou à des moments non adaptés.
  • Une envie excessive d’uriner. Tout comme le diabète, la sclérose en plaques provoque un besoin fréquent d’uriner la nuit.

11. Une sexualité non satisfaisante

La sclérose en plaques réduit considérablement le désir sexuel. Chez les hommes, l’éjaculation précoce est présente.

Les femmes cessent d’avoir une vie sexuelle active à cause de la perte des sensations de plaisir, ainsi qu’une diminution de leur lubrification.

12. Des altérations cognitives

Le manque de mémoire à court terme, ainsi que de concentration et de discernement, sont courants.

La capacité d’analyse se dégrade petit à petit jusqu’au point de ne pas comprendre des situations de la simplicité la plus élémentaire.

Consultez aussi cet article : 10 astuces pour avoir une meilleure concentration

13. Les tremblements corporels

Peuvent se présenter des épisodes de spasmes musculaires sans aucune explication, pendant lesquels le corps tremble comme s’il avait froid.

14. Des piqûres sur la peau

En plus des sensations déjà mentionnées, l’une des plus désagréables et douloureuses est celle des aiguilles ou de fils de fer contre la peau.

Quiconque souffre de cette maladie se sent attaqué-e par des douleurs aiguës qui provoquent de terribles sensations.

Surveillez les symptômes pour éviter le développement de la sclérose en plaques

Comme on peut le voir, la sclérose en plaques est une maladie qui a beaucoup de symptômes qui diminuent la qualité de vie.

Même s’il n’existe pas de manière de la prévenir, les neurologues recommandent l’exposition solaire le matin afin d’apporter de la vitamine D au corps.

Dans de nombreux cas, les patient-e-s manquent de cette vitamine.

Maintenant que vous connaissez tous ses symptômes, soyez attentif-ve pour les identifier et consultez votre médecin face à n’importe quel doute.