Syndrome du foie gras : quels sont les symptômes ?

· 11 décembre 2015

Un style de vie peu sain, le surpoids ou une alimentation inadaptée sont sans aucun doute des facteurs qui provoquent le syndrome du foie gras.

Les experts affirment que c’est l’une des pathologies les plus fréquentes de nos jours mais il s’agit pourtant d’une maladie curable. En effet, grâce à certaines règles déterminées, nous pouvons éliminer cet excès de graisse dans le foie.

Dans cet article, nous allons vous présenter les symptômes liés au syndrome du foie gras, afin que vous puissiez les détecter et agir le plus tôt possible.

N’oubliez pas que face à n’importe quel doute ou n’importe quelle gêne, il est important de consulter votre médecin. Votre santé doit être votre priorité ! 

1. Qu’est-ce que le syndrome du foie gras ?

En médecine, le syndrome du foie gras est également connu sous le nom de « stéatose hépatique”.

Il faut savoir qu’il s’agit d’une maladie bénigne. Cependant, si elle n’est pas soignée de façon adéquate, elle peut provoquer des douleurs plus sérieuses à long terme.

Ainsi, notre foie stockent les acides gras et les triglycérides, qui endommagent cet organe vital pour notre organisme.

Par conséquent, notre foie se paralyse. Il ne peut donc plus réaliser correctement ses fonctions de métabolisation et de purification des substances toxiques.

Vous devez également savoir quand cas d’excès de graisse dans le foie, ce dernier souffre de petites blessures constantes qu’il essaie de réparer.

Des cicatrices vont donc apparaitre. Ce sont de petites lésions permanentes que l’on connaît sous le nom de « cirrhose ».

Les médecins nous indiquent qu’en général, nous avons de la graisse dans le foie. Au moment où cette graisse dépasse les 10%, nous considérons que nous souffrons déjà d’une « stéatose hépatique ».

Le sang contiendra donc un excès d’aliments nocifs que le foie ne pourra plus transformer correctement.

Que produit le foie gras ?

De nombreuses personnes associent immédiatement le foie gras à des problèmes avec l’alcool ou à des habitudes de vie nocives.

Cependant, il existe plus de facteurs qui peuvent entraîner cette maladie. C’est pour cela qu’il vaut la peine de les mentionner à continuation:

  • Problèmes de surpoids ou d’obésité
  • Troubles métaboliques héréditaires
  • A partir de 50 ans, le risque de souffrir d’excès de graisse dans le foie augmente.
  • L’abus continu de médicaments déterminés comme les anti-inflammatoires, les analgésiques, l’aspirine, le tamoxifène voire les stéroïdes.
  • Il faut également faire très attention avec les triglycérides. Le fait de ne pas bien soigner le mauvais cholestérol peut générer un excès de graisse dans le foie.
  • Le diabète de type 2 est également l’une des causes dont il faut tenir compte.

Lisez également:

Les remèdes naturels les plus efficaces pour lutter contre le diabète

Comment peut-on savoir si l’on a de la graisse dans le foie ?

Il existe de nombreux symptômes du syndrome du foie gras qui peuvent être confondus avec d’autres pathologies.

Cependant, il est fondamental de souffrir d’un certain nombre d’indicateurs pendant plusieurs semaines.

Au moment où vous vous apercevez que vous n’êtes plus capable de mener une vie normale, il est nécessaire de consultez un médecin.

La fatigue

La fatigue est l’un des indicateurs les plus visibles des personnes souffrant du syndrome du foie gras. C’est également le cas s’ils souffrent d’un excès de graisse dans leurs cellules hépatiques.

En effet, elles ont beaucoup de difficultés à se lever le matin, à se réveiller et à trouver des forces pour commencer la journée. L’épuisement est également très prononcé juste après les repas.

Lisez également: 

6 habitudes alimentaires pour lutter contre la fatigue chronique 

Le mal-être

Quand il y a un excès de graisse dans le foie, celui-ci tend à s’enflammer et à augmenter.

L’abdomen nous fait mal et nous remarquons une gêne très caractéristique sous les côtes. Elle peut irradier jusqu’à la zone du dos.

C’est une pression qui peut se transformer en une sorte de « douleur chaude », comme une plaque électrique allumée.

Le manque d’appétit

Le syndrome du foie gras provoque également un mal-être général qui fait que nous perdons l’appétit.

Les digestions se font de plus en plus lourdes et douloureuses. Nous finissons par maigrir d’une manière très préoccupante et dangereuse.

Le risque de la cirrhose

Comme signalé précédemment, le syndrome du foie gras provoque une série de lésions et de cicatrices, et cela entraîne la cirrhose.

Si vous ne la soignez pas, elle finit par provoquer un ictère. La peau et nos yeux vont prendre une couleur jaunâtre.

Un autre symptôme dont il faut tenir compte est le gonflement de notre corps, de nos pieds, de nos jambes, et du visage.

Notre foie ne synthétise plus adéquatement les protéines. Ce déficit sera compensé par l’accumulation des liquides.

femme consultant un médecin

En guise de conclusion, le syndrome du foie gras est un risque pour notre santé. Ce problème peut générer des problèmes plus graves, si on ne le soigne pas correctement.

Tenez compte de ces symptômes et consultez un médecin le plus tôt possible.