6 habitudes alimentaires pour lutter contre la fatigue chronique

· 8 octobre 2018
Le syndrome de fatigue chronique est défini comme une fatigue intense et continue. La base du traitement est un plan d'alimentation adéquat, nous devons privilégier les aliments qui augmentent les défenses. Nous vous donnons les aliments que vous devriez inclure dans votre régime et ceux que vous devriez éviter.

Vous vous sentez fatigué tout le temps ? Vous pensez que même en dormant, vous ne vous débarrassez pas de cette fatigue ? Cela signifie que vous pouvez souffrir du syndrome de fatigue chronique.

L’un des coupables à l’origine de ce problème est une mauvaise alimentation. Ce n’est pas un secret que la nourriture fait travailler votre corps. Et ce que que vous mangez définit ce que vous ressentez et à quoi vous ressemblez.

La fatigue chronique est ce qui vous donne envie d’une tasse de café au moment précis où vous vous réveillez. Le problème est que cela ne suffit pas, car vous êtes tout le temps sans énergie.

C’est un trouble complexe qui ne peut être attribué à aucune maladie. Le pire, c’est que cela empire au fur et à mesure que vous faites vos activités quotidiennes.

La bonne nouvelle est que vous n’avez pas à faire face à ces effets pour toujours. Avec quelques changements dans l’alimentation, vous pouvez obtenir l’énergie dont vous avez besoin. Nous vous y aidons.

1. Restez hydratés

boire suffisamment pour éviter la fatigue chronique

En buvant de l’eau, vous combattez non seulement la fatigue chronique, mais vous facilitez également la distribution des molécules essentielles et d’autres éléments dans tout le corps.

Cela comprend l’élimination des toxines et des déchets qui peuvent affecter vos organes internes et le début des processus métaboliques. Ce n’est pas un secret que d’être déshydrater vous rend fatigué.

2. Tenez un journal de vos repas et de vos émotions

Une autre astuce pour lutter contre la fatigue chronique consiste à tenir un registre détaillé des choses que vous mangez et buvez. Vous devriez également noter votre humeur à différents moments.

Cela a plusieurs objectifs :

  • Vérifier si les aliments que vous mangez peuvent créer des altérations qui expliquent le manque d’énergie. Par exemple, le sucre peut provoquer un pic d’énergie, mais cela vous rendra léthargique. En revanche, le sirop d’agave vous dynamise sans provoquer de fatigue chronique.
  • Comprenez quels aliments vous font vous sentir bien ou mal émotionnellement. Avez-vous entendu dire que le chocolat aide le corps à libérer des endorphines et à vous rendre plus heureux ? En fait, il existe plusieurs aliments qui affectent votre humeur et il est important de les classer en fonction des émotions qu’ils génèrent en vous. Pour vous faciliter la tâche, le journal des émotions est vital.

En gardant cet enregistrement, vous pouvez constater que votre fatigue est un symptôme du syndrome du côlon irritable.

3. N’éliminez pas des aliments de votre alimentation sans surveillance

Nous comprenons que faire face à la fatigue chronique est agaçant, mais n’essayez pas de la combattre en éliminant certains groupes alimentaires. Il est recommandé qu’en compagnie d’un nutritionniste, vous passiez en revue votre journal alimentaire et émotionnel.

Vous devez ensuite créer un plan d’alimentation qui permette de corroborer si un aliment cause des problèmes. De cette façon, vous réduirez les chances de présenter un certain type de carence nutritionnelle.

A voir : Les 6 carences nutritionnelles qui peuvent provoquer une dépression

Pensez que tous les groupes d’aliments vous apportent un bénéfice spécifique et vous ne devriez pas vous exposer à leur déficience.

4. Donnez-vous l’occasion d’expérimenter dans votre alimentation

Essayez des aliments que vous ne consommez pas régulièrement, mais qui sont connus pour augmenter l’énergie. Certaines combinaisons d’hydrates de carbone, de protéines et de graisses vont travailler pour combattre la fatigue chronique.

Le problème est que chaque corps réagit différemment aux combinaisons, donc il n’y a pas de régime standard. Essayez aussi de goûter des aliments que vous n’avez jamais consommés auparavant. Peut-être qu’au début, il sera difficile d’apprécier leur saveur, mais prenez le temps de connaître leur texture.

5. Mangez plus souvent des portions plus petites

consommer de petites portions pour lutter contre la fatigue chronique

Cela vous aidera à avoir plus d’énergie lorsque vous vous sentirez trop fatigué ou affamé. Arrêter de manger vous fera prendre du poids, ce qui deviendra un cercle vicieux avec la fatigue.

Pour l’éviter, toutes les trois ou quatre heures, mangez quelque chose. Vous pouvez manger un fruit avec une protéine et une graisse pour vous assurer d’avoir assez de nutriments. Voici quelques idées :

  • 30 grammes de fromage + 5 noix + 1 pomme
  • 2 tranches de jambon de dinde + 10 amandes + 3 goyaves
  • Poulet rôti + 3 cuillères à soupe de graines de tournesol + 1/2 tasse de bleuets
  • 1 tasse de yaourt de + 5 noix + 6 fraises

Dans cet article : Les 8 bienfaits des fraises pour votre santé

En plus de vous aider à faire le plein d’énergie, ils sont faciles à préparer, peu coûteux et faciles à transporter avec vous. Que pouvez-vous demander de plus ?

6. Evitez les aliments irritants

Au début, nous avons parlé de la nécessité de prendre une tasse de café. Bien que cela vous donne le sentiment d’énergie, c’est une chose qui vous fatiguera dans un second temps. Evitez :

  • Le café. Il ajoute du stress à votre système nerveux et crée des pics d’énergie qui, après deux ou trois heures, aggravent la fatigue chronique. Au lieu du café, essayez le jus d’aloe vera, le thé vert ou le thé à la menthe.
  • La malbouffe. C’est la meilleure option que vous avez pour satisfaire votre faim. Vous allez augmenter votre glycémie et vous sentirez plus fatigués en quelques minutes. Aussi, parce qu’elle ne vous nourrit pas vraiment, en quelques heures, vous aurez de nouveau faim. Il est préférable d’opter pour des aliments frais et fraîchement préparés tels que des fruits, des salades ou des smoothies.

Nous sommes sûrs qu’avec ces conseils, vous vous sentirez beaucoup mieux préparés pour effectuer toutes vos activités quotidiennes. Rappelez-vous que mieux vous mangez, mieux vous vous sentirez.