Les 6 carences nutritionnelles qui peuvent provoquer une dépression

· 24 mars 2017
Saviez-vous qu'une carence en nutriments peut être l'événement déclencheur de grands déséquilibres émotionnels, voire d'une dépression ? Améliorez votre régime alimentaire pour optimiser votre état d'esprit.

La dépression est un trouble qui affecte l’état d’esprit. Elle se caractérise par l’apparition continue de sentiments de tristesse et d’irritabilité, ainsi que par une perte générale d’intérêt pour les activités du quotidien et pour la vie en règle générale.

De nos jours, elle est considérée comme un problème de santé publique, car elle est de plus en plus fréquente dans la population mondiale, et plus particulièrement dans la population des pays dits développés.

Il y a encore quelques décennies, les scientifiques pensaient qu’elle était uniquement due à des situations émotionnelles traumatisantes.

Cependant, avec l’avancée de la science, il a été prouvé que la dépression est due à des déséquilibres chimiques dans le cerveau, qui peuvent être provoqués par des facteurs environnementaux et des changements hormonaux, ainsi que par la génétique.

De plus, les chercheur-se-s ont pu déterminer que la dépression peut être déclenchée par des mauvaises habitudes alimentaires, car des carences en nutriments pourraient augmenter les risques d’en souffrir de manière chronique.

Il est donc fondamental d’améliorer notre alimentation et d’augmenter notre consommation d’aliments dont la valeur nutritionnelle nous permet d’éviter et de combattre ce phénomène.

Dans cette optique, nous allons partager avec vous les 6 carences en nutriments qui peuvent être en lien avec le développement d’une dépression.

Découvrez-les sans plus attendre !

1. Une carence en acides gras oméga-3

Les aliments riches en acides gras oméga-3 apportent de nombreux bienfaits à notre organisme, notamment d’un point de vue émotionnel.

En ingérer nous permet de bien développer notre système nerveux central, de contrôler les inflammations qui peuvent le toucher et de favoriser son activité.

Ces nutriments sont également importants pour équilibrer la sécrétion de substances chimiques dans le cerveau et pour réduire le risque de vieillissement prématuré.

De même, il est fortement recommandé de consommer des oméga-3 lorsqu’on souffre de dépression, car ils permettent d’augmenter la production de sérotonine, tout en inhibant celle de cortisol, l’hormone du stress.

Parmi les aliments qui en contiennent, on retrouve :

  • Les poissons gras
  • Les graines et les fruits secs
  • Les légumes secs
  • Les œufs
  • Certains fruits et légumes (comme l’avocat)

Lire également : 7 conseils pour avoir un cerveau jeune

2. Une carence en vitamine D

Une carence en vitamine D n’augmente pas seulement le risque de souffrir de problèmes osseux et articulaires, cela peut aussi entraîner le déclenchement d’épisodes de dépression et de démence.

Cette vitamine est clé dans le processus de sécrétion de la sérotonine, un neurotransmetteur qui est en lien direct avec l’état d’esprit et le bonheur.

Une absorption correcte de ce nutriment réduit les risques de déséquilibres émotionnels et, dans le même temps, permet de renforcer le système immunitaire.

Bien évidemment, ce sont les rayons du soleil qui nous apportent le plus de vitamine D. Mais elle se trouve aussi dans des aliments comme :

  • Le poisson bleu
  • L’huile de foie de morue
  • Les céréales et les produits enrichis en soja
  • Les laitages
  • Les œufs
  • Les champignons

3. Une carence en zinc

Le zinc est un autre micro-nutriment qui participe à la régulation des émotions, car il a pour fonction de stimuler certaines fonctions neuronales et une partie de l’activité de notre système nerveux.

Si nous en consommons suffisamment, il permet d’augmenter la production des neurotransmetteurs du bien-être.

Dans le même temps, il est impliqué dans plus de 250 canaux biochimiques indépendantes qui sont en lien avec le fonctionnement de nos organes principaux.

Les aliments qui peuvent vous permettre de remédier à une carence en zinc sont :

  • La viande rouge
  • Les œufs
  • Les fruits de mer
  • Les légumes secs
  • Les noix
  • Les graines
  • Les céréales complètes
  • Les laitages organiques

4. Une carence en sélénium

Ce nutriment est essentiel pour un bon fonctionnement cérébral et pour garder sous contrôle l’état d’esprit.

Il joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de la glande thyroïde et il est indispensable à notre bonne santé mentale.

Il est antioxydant et reconstructeur, ce qui lui permet de prévenir et de traiter un trouble dépressif.

Le sélénium se trouve dans les aliments suivants :

  • Les viandes maigres
  • Le poisson bleu
  • Les haricots
  • Les œufs
  • Les fruits de mer

5. Une carence en magnésium

Malheureusement pour le genre humain, le magnésium est l’un des minéraux les plus difficiles à absorber pour notre organisme.

De fait, on pense que de nombreuses pathologies physiques et mentales sont en rapport avec une carence en magnésium.

Dans le traitement de la dépression, le magnésium joue un rôle principal. Pas seulement parce qu’il augmente la production de sérotonine et de dopamine, mais aussi parce qu’il réduit la production de cortisol.

Si vous souhaitez combattre une carence en magnésium, vous devez davantage manger les aliments suivants :

  • Des algues
  • Des amandes
  • De l’avocat
  • Des bananes
  • Des haricots
  • Des graines de courge
  • Des céréales complètes
  • Du son d’avoine
  • Des légumes verts

Lire également : 8 raisons expliquant la déficience en magnésium et des solutions pour la résoudre

6. Une carence en fer

Une carence en fer est bien souvent à l’origine de problèmes de santé comme l’anémie, la fatigue mentale et les troubles dépressifs.

Le fer est un élément essentiel dans le développement et le fonctionnement de notre système cognitif et sensorimoteur.

Une personne qui souffre d’une carence en fer ne produit pas suffisamment de globules rouges, ce qui affecte l’oxygénation de ses cellules et qui augmente le risque de souffrir de déséquilibres émotionnels, de fatigue mentale et de confusion.

Pour augmenter votre consommation de fer, mangez :

  • De la viande rouge
  • Des betteraves rouges
  • Du poisson bleu
  • De la farine d’avoine
  • Des épinards et des légumes verts
  • Des grenades
  • Des œufs
  • Des haricots
  • Du beurre de cacahuètes

Combattre une carence peut donc être essentiel pour une personne qui souffre de dépression et qui tente de se soigner.

Cependant, il est nécessaire qu’elle prenne en compte toutes les causes potentielles de cette maladie pour en débusquer les origines véritables et prendre toutes les mesures qui s’imposent pour guérir.