Un homme réalise des tatouages temporaires pour redonner de la force aux enfants malades

30 juin 2016
L'encre utilisée pour les tatouages n'est pas toxique et peut être retirée avec une simple douche. Mais la confiance que ces œuvres donnent aux enfants dure bien plus longtemps.

Ces tatouages ne font absolument pas mal lorsqu’ils sont réalisés sur la peau des enfants.

Ils s’en vont après une simple douche, mais restent présents dans leur cœur pour leur donner la force d’affronter leur maladie.

Dès qu’ils s’affichent sur leur corps, ces tatouages transforment ces filles et ces garçons en « gros durs », en personnes qui sourient à la vie et qui se regardent dans le miroir d’une toute autre manière, plus originale, amusante et spectaculaire.

Rien n’est plus précieux que le sourire d’un enfant, et l’artiste néo-zélandais que nous allons vous présenter le sait bien.

Des tatouages pour redonner confiance en eux à des enfants malades

L’histoire de ce jeune tatoueur, Benjamin Lloyd, est un exemple de dépassement de soi exceptionnel.

Lorsqu’il était enfant, ce néo-zélandais a souffert d’une grave blessure qui lui a complètement déformé une partie du bras. Il a vécu ses années d’école comme un enfer, à cause des moqueries des autres enfants.

La plupart de ses camarades de classe le moquaient en lui parlant de son bras « difforme et ridé ». Cette épreuve a marqué son enfance et une partie de son adolescence.

Cependant, dès qu’il a eu l’âge et l’opportunité de le faire, il a recouvert cette zone mutilée de son corps avec un tatouage.

Nous vous recommandons également : Les tatouages pour « effacer » les blessures de la vie

Sa vie a changé du jour au lendemain. Un simple dessin lui a redonné les forces, la confiance et la motivation nécessaires pour devenir un adulte épanoui et pour réaliser son nouvel objectif de vie : devenir tatoueur.

Il créé des dessins sur la peau d’autres personnes pour voir la même transformation que celle qu’il a pu expérimenter.

tatoueur-500x449

La fatalité apparaît souvent dans nos vies quand nous nous y attendons le moins.

Il y a quelques années, ce tatoueur a dû affronter la mort de son beau-fils, un enfant âgé d’à peine plus de 7 ans.

L’idée d’aller dans les hôpitaux pour tatouer des enfants atteints du cancer lui est alors venue à l’esprit.

Il avait bien quelques doutes au début. Il ne savait pas si cela serait bien vu car, malgré tout, la majorité de la société a encore une mauvaise image des tatouages.

Cependant, il savait très bien qu’un geste aussi simple que celui-ci pouvait redonner de la joie à des enfants qui en ont bien besoin.

Un succès sur les réseaux sociaux

Pour voir si les gens étaient prêts à accepter de voir un enfant avec un tatouage, il réalisa un test. Il fit son premier tatouage sur le fils de ses voisins et posta une photo sur Facebook.

Il explique aujourd’hui qu’il avait pour objectif d’obtenir 500 likes pour valider son idée d’aller dans des hôpitaux pour tatouer les enfants malades du cancer.

Le jour suivant, il découvrit que son post avait déjà obtenu plus de 400 000 likes.

Le message était clair : il devait réaliser son projet. Benjamin Lloyd créa alors un aérographe spécial pour réaliser des tatouages en un peu plus de 9 minutes.

Il utilise une encre non-toxique qui disparaît après une douche pour tatouer les enfants.

Les enfants choisissent leur dessin préféré parmi une sélection de modèles, et le résultat est tout simplement exceptionnel.

tatouage-1-500x666

Les images de ces enfants tatoués sont vite devenues virales. Depuis, Benjamin Lloyd n’a pas arrêté d’aller dans des hôpitaux pour proposer aux enfants de se faire tatouer des dessins toujours plus originaux.

Nous vous recommandons également : Éduquez les enfants au bonheur, non pas à la perfection

Les familles sont très heureuses de cette activité pour les enfants, car tout ce qui les sort du contexte médical est une bénédiction.

Ces petits sont en effet soumis à des routines de soin et à des heures de chimiothérapie très lourdes, ce qui peut atteindre très rapidement leur moral.

  • Les médecins ont certifié que l’encre utilisée n’est absolument pas toxique. Les seules réactions qu’elle provoque sont des sourires et une grande sensation de confiance en eux chez les enfants.

Benjamin profite de ce moment pour discuter avec les enfants de leur lutte contre le cancer, des épreuves qu’ils traversent.

  • Ce jeune artiste leur apporte de l’espoir, de la force et du courage. Lorsque les enfants se regardent dans le miroir et voient ces couleurs et ces créatures fantastiques qui parcourent leur corps, ils se sentent protégés par une carapace d’énergie et de force.

C’est un moment exceptionnel pour eux. Le seul problème, comme nous le disent leurs parents, c’est que désormais, les enfants ne veulent plus aller se doucher !

 

A découvrir aussi