4 conseils pour éviter les maladies rénales

· 20 mars 2016
Bien que ne nous faisions pas forcément le lien, les personnes qui ont des problèmes de tension et de diabète sont plus exposées aux calculs rénaux. Il est donc primordial de se soumettre régulièrement à un contrôle médical.

Les maladies rénales sont des problèmes médicaux qui peuvent affecter n’importe qui.

Puisque les reins se chargent de purifier les toxines qui entrent dans le corps avec la nourriture, une bonne alimentation peut nous aider à éviter ce type de problèmes.

Quelles sont les mesures que vous prenez pour éviter les maladies rénales ?

Purifiez-vous régulièrement vos reins ? Vous assurez-vous que votre alimentation est équilibrée ou mangez-vous n’importe comment ?

La complexité des problèmes rénaux est évidente car ce sont pathologies silencieuses qui ne sont détectées que lorsqu’elles sont à un état avancé et lorsqu’il est difficile de les soigner.

Le plus fréquent est de ressentir des douleurs alors que les calculs rénaux sont déjà gros.

Que sont les maladies rénales ?

Les maladies rénales (aussi connue sous le noms de néphrites) sont des complications qui diminuent les capacités du rein et qui évitent leur fonctionnement optimal.

Elles progressent graduellement jusqu’à ce que le rein ne soit plus capable d’accomplir ses missions dans le corps.

La bonne nouvelle est que lorsqu’on les détecte, on peut ensuite récupérer une partie ou toute la fonction perdue. 

Le médecin vous indiquera une liste de conseils à suivre au pied de la lettre. De plus, vous pouvez suivre les recommandations suivantes.

1. Faites attention à votre alimentation

Vous avez sûrement déjà lu qu’il est important d’avoir un régime varié. Cela permet de créer des plats, de manger plus sain et meilleur.

Le corps obtient ainsi de multiples nutriments qui se chargent d’éviter les maladies rénales.

Les aliments qui ne doivent pas manquer à votre diète sont les suivants :

Les myrtilles

myrtilles-shutterstock_191954015-500x334

Les myrtilles sont excellentes pour éviter les maladies rénales ou pour lutter contre si elles sont toujours présentes. De plus, elle ont un goût délicieux et frais, et apportent de grandes quantités d’antioxydants.

Bien qu’elles soient assez chères, il faut savoir que vous n’avez besoin que de 25 baies pour obtenir de 800 à 100 mg phosphore.

De plus, elles ne contiennent presque pas de potassium, un nutriment qu’il faut éviter lorsqu’on est sujet aux maladies rénales.

Lisez aussi : Syndrome de surcharge bactérienne dans l’intestin : symptômes et alimentation

Le céleri

On pense souvent qu’il ne faut pas consommer de céleri lorsqu’on souffre de maladies rénales. Pourtant, il apporte de grands bienfaits pour éviter tout type de néphrologies.

Ses composés chimiques biologiques équilibrent les hormones du stress et améliore le fonctionnement du système immunitaire.

Ces deux facteurs sont altérés quand une maladie rénale apparaît.

De plus, perdre du poids est plus simple lorsqu’on mange du céleri. En effet, une branche de céleri apporte seulement 10 calories et le corps dépense beaucoup plus d’énergie dans le processus d’absorption.

Les aubergines

Aubergine-500x367

Les patients qui vivent avec des maladies rénales ont souvent un régime très strict. Mais l’un des aliments recommandés est l’aubergine.

Ce légume est riche en fibres diététiques, ce qui facilite le travail du système digestif.

De plus, il nous apporte de la vitamine B, de la vitamine C et de l’acide folique, des nutriments basiques pour le corps.

Évitez de manger des protéines à l’excès

Même s’il est nécessaire de manger des protéines, il ne faut pas qu’elles excèdent 35% dans le régime pour éviter les maladies rénales.

Il est préférable d’opter pour les protéines végétales plutôt que la viande et les produits animaux.

2. Limitez votre consommation de sel

Nous sommes habitués à consommer de grandes quantités de sel et nous n’en sommes même pas conscients.

Le sel est présent dans tous les groupes d’aliments et, si l’on ne fait pas attention, il peut générer des maladies rénales.

Un bon début est de diminuer la quantité de sel avec lequel nous assaisonnons nos aliments.

Par exemple, pas besoin de sel dans les salades, même si la recette conseille d’en ajouter une pincée.

Les sauces sont souvent pleines de sel et de conservateurs. 

Limiter-la-consommation-de-sel-500x334

Si vous faites cuire les aliments, optez pour du gros sel. Même s’il existe des remplaçants au sel, mieux les éviter également.

Ils sont souvent préparés avec des produits chimiques qui peuvent affecter les reins.

La raison pour laquelle vous devez éviter du sel fin est qu’il peut augmenter la pression artérielle, créer des complications comme le diabète ou d’autres maladies.

Consultez cet article : L’eau d’avoine pour mincir, réduire le cholestérol et réguler le diabète

3. Surveillez vos niveaux de pression artérielle et de glucose

Saviez-vous que les personnes qui ont des problèmes de pression artérielle et de diabète sont plus exposées aux maladies rénales ?

Cela est dû au fait que ces deux maladies affectent le fonctionnement correct des reins.

Quand vos niveaux de pression artérielle sont au-delà de la normalité, les reins ont des problèmes à filtrer le sang, l’urine et les toxines.

Si cette situation n’est pas surveillée et contrôlée, les reins sont gravement endommagés au fil du temps.

Dans le cas du diabète, les forts niveaux de glucose provoquent aussi la perte de protéines dans l’urine.

Si vous vivez avec cette affection, vous devez vous assurer que vous avez des taux de glucose dans le sang appropriés.

De plus, votre médecin doit réviser au moins deux par an votre fonction rénale. 

4. Faites des exercices régulièrement

Faire-des-exercices1-500x333

La sédentarité est l’un des principaux ennemis des reins. Quand vous passez trop de temps assis sans bouger, vos reins deviennent paresseux et leur fonctionnement est diminué.

Éviter les maladies rénales est possible avec un peu d’exercices chaque jour. Vous devez au moins faire 30 minutes d’activité physique trois fois par semaine.

Les maladies rénales peuvent gravement affecter votre vie. C’est pour cela qu’il est important de prendre des mesures pour les prévenir.

Si vous devez déjà lutter contre ce problème, vous devez savoir qu’il est possible de renverser la tendance grâce à ces petits changements.