5 pratiques qui affectent la santé de vos ovaires

· 15 décembre 2015

 

Les ovaires font partie de la nature féminine. Ce sont les organes de la fertilité ainsi que des glandes sexuelles, qui régulent beaucoup de nos fonctions, comme les menstruations et la production d’hormones telles que la progestérone et les oestrogènes. 

Malheureusement, et comme vous le savez déjà, les ovaires sont liés à plusieurs maladies que nous ne pouvons pas toujours éviter.

Les kystes aux ovaires, les tumeurs ou les failles prématurées dans leur fonction, sont des risques auxquels les femmes du monde entier sont exposées. Voilà pourquoi, en plus des chek-ups réguliers, il est important d’avoir de bonnes habitudes de vie.

Dans cet article, nous vous invitons à découvrir les principaux risques que nous courons et qui affectent la santé de nos ovaires.

Ne passez pas à côté de ces informations !

1. L’obésité

Raisons-pour-lesquelles-vous-ne-perdez-pas-de poids

Comme nous le savons, le surpoids est toujours associé à des problèmes de santé.

Cependant, de quelle manière l’obésité est-elle liée aux maladies des ovaires ?

  • Il est important de savoir que l’obésité altère notre métabolisme, mais également nos hormones. Par exemple, au moment où nous commençons à stocker excessivement du tissu adipeux, le système endocrinien est également altéré, entraînant ainsi des changements dans les menstruations.
  • De nombreux experts affirment que ces changements au niveau hormonal ont tendance à générer des ovaires polykystiques qui peuvent ensuite devenir des tumeurs. De plus, certains médecins affirment que parfois, l’infertilité féminine est associée à l’obésité

2. Le poids des facteurs génétiques

kyste-ovaires

La génétique, c’est à dire les maladies liées au système reproducteur féminin dont nos mères, nos grands-mères et nos tantes ont souffert, déterminent celles dont nous pourrions souffrir.

Ainsi, par exemple, on sait que, si certains membres de notre famille ont eu un cancer des ovaires, il existe de fortes probabilités que nous en souffrions tôt ou tard.

On sait qu’il existe de petites mutations au niveau des gènes BRCA1 ou BRCA2, qui sont souvent héréditaires.

C’est pour cela que beaucoup de femmes demandent une analyse génétique complète pour vérifier leur probabilité d’en souffrir.

Nous vous avons déjà parlé du cas d’Angelina Jolie, cette actrice célèbre qui a finalement opté pour l’ablation de ses ovaires, la soumettant alors à une ménopause précoce.

3. Avoir des enfants à un âge tardif

Bienfaits-de-la-musique-sur-les-enfants

Aujourd’hui, toutes les femmes ne peuvent pas avoir d’enfants au même âge que nos mères ou nos grands-mères.

Les difficultés du monde du travail et de l’indépendance vis à vis du foyer ainsi que bien d’autres facteurs, font que, petit à petit, la maternité arrive souvent après 30 ans. 

Généralement, comme nous expliquent les experts, plus on a d’ovulations dans notre vie, plus on a un risque de souffrir d’une maladie associée aux ovaires.

Ainsi, et selon des données statistiques, il apparaît que le fait d’avoir des enfants avant 26 ans permet souvent d’éviter de souffrir d’un cancer de l’ovaire dans des proportions assez élevées. 

Cette protection n’est plus efficace quand, par exemple, nous avons notre premier enfant après 35 ans.

4. Le danger du talc

Talc-bebes

Nous vous avons déjà parlé de ce thème dans d’autres articles. La poudre du talc est liée au cancer de l’ovaire, à cause de différentes raisons qu’il faut souligner :

  • Le talc est fabriqué avec du silicate de magnésium, qui contient une substance toxique appelée amiante, qui entraine l’apparition de différents types de cancers, pas seulement de l’ovaire.
    De fait, on sait aussi qu’il peut entraîner un cancer du sein, dans la mesure où beaucoup de gens l’utilisent comme déodorant.
  • Curieusement, aux Etats-Unis, les lois fédérales ont exigé depuis les années 1970, la fabrication de talcs sans amiante. 
  • Etant donné que l’on utilise ce produit sur les bébés pendant une longue période, de nombreuses femmes souffrent des cancers liés au talc. On l’inhale sans nous en rendre compte au moment où nous l’appliquons sur les enfants.

N’oubliez jamais de regarder la composition du talc que vous achetez, pour vérifier s’il contient ou non de l’amiante.

5. Un alimentation riche en graisses

graisses-cwd1978

Sur ce site, nous vous conseillons toujours de mener une vie saine, sans oublier de faire de l’exercice et, surtout, de vous alimenter de manière équilibrée, en laissant de côté les graisses si dangereuses.

Il faut savoir qu’une alimentation riche en graisses entraîne l’apparition de tumeurs, qui ont tendance à s’installer dans les ovaires des femmes.

Ainsi, augmentez votre consommation d’eau, de jus naturels, de fruits et de légumes, car tout aliment riche en graisse que vous consommerez modifiera tôt ou tard l’activité de vos oestrogènes. Prenez soin de vous !