Les dangers d’une mauvaise alimentation

7 juin 2018
Au fur et à mesure que le temps passe, les mauvaises habitudes alimentaires entraînent de graves problèmes de santé, tels que l'obésité ou les carences nutritionnelles. Une mauvaise alimentation est également responsable du diabète et affaiblit, qui plus est, le système immunitaire. 

La nutrition détermine de nombreux aspects de notre santé physique et mentale. Ainsi, lorsque notre alimentation ne couvre pas tous nos besoins nutritionnels, il est normal que des symptômes et des maladies apparaissent.

De nombreux mythes autour de l’alimentation ayant un impact négatif sur notre santé persistent encore à l’heure actuelle. De plus, la quantité de produits alimentaires industriels augmente, lesquels ont un très faible apport nutritif en comparaison avec les aliments issus de l’agriculture biologique. C’est pourquoi les maladies chroniques, telles que l’obésité et les troubles cardiovasculaires, montent en flèche.

Une alimentation dite mauvaise est une alimentation qui provoque des déséquilibres. Une mauvaise alimentation englobe les excès en sucres et en graisses, les carences nutritionnelles, et les programmes alimentaires excluant certains groupes d’aliments.

L’impact d’une mauvaise alimentation varie en fonction de la personne. Néanmoins, de façon générale, ces mauvaises habitudes entraînent de graves conséquences pour la santé, conséquences qui exigent une plus grande attention.

Vous vous demandez pourquoi les mauvaises habitudes alimentaires sont si dangereuses ? Vous aimeriez savoir comment améliorer votre alimentation ? Découvrez ici quelles sont les principales conséquences d’une mauvaise alimentation.

La malnutrition

Une mauvaise combinaison d’aliments ou l’élimination de certains nutriments donne lieu à des carences nutritionnelles. Les carences constituent un danger pour la santé physique, mentale et émotionnelle.

Les personnes concernées par ce problème peuvent présenter les symptômes suivants :

  • perte de poids
  • problèmes de croissance
  • concentration difficile et mauvaise mémoire
  • fatigue chronique
  • faiblesse musculaire et osseuse
  • peau et cheveux fragiles

Nous vous recommandons de lire aussi : 7 mythes sur la santé et l’alimentation que les diététiciens détestent

L’anémie nutritionnelle

Une mauvaise alimentation provoque de l'anémie

Une faible absorption de certains nutriments essentiels, tels que le fer ou la vitamine C, peut provoquer de l’anémie, un trouble caractérisé par la réduction de globules rouges dans le sang.

Afin de prévenir ce trouble, il est recommandé de consommer les aliments suivants :

  • viandes maigres
  • poissons et fruits de mer
  • légumineuses et fruits secs
  • fruits et légumes

L’obésité

Bien que des facteurs génétiques puissent être à l’origine de cet état de santé, de nombreux cas d’obésité sont la conséquence d’une alimentation riche en graisses et en sucres.

Pour éviter cela, il est important de limiter la consommation des aliments suivants :

  • repas industriels, charcuterie, pâtisserie industrielle
  • sucreries et farines raffinées
  • sodas et boissons alcoolisées
  • repas avec une forte teneur en sodium

Une pression artérielle élevée

Une mauvaise alimentation augmente la pression artérielle

Membre du groupe des « assassins silencieux », une pression artérielle élevée ou hypertension est l’une des principales maladies chroniques liées à de mauvaises habitudes alimentaires.

Une pression artérielle élevée fait partie des conséquences du surpoids, mais cela peut aussi concerner des personnes minces qui consomment trop de sodium ou trop d’alcool.

Le traitement implique les actions suivantes :

  • limiter au maximum sa consommation de produits transformés et d’acides gras trans
  • augmenter sa consommation de fruits et de légumes frais
  • remplacer le sel par des épices saines

Le diabète

Les désordres métaboliques qui surviennent à cause d’une mauvaise alimentation entraînent, à leur tour, des problèmes au niveau de la régulation du taux de glucose dans le sang.

Une consommation de sucres, d’hydrates de carbone raffinés et de graisses excessive est responsable du diabète survenant à l’âge adulte.

Les maladies cognitives 

Une mauvaise alimentation favorise les maladies cognitives

Les maladies cognitives peuvent résulter d’une carence nutritionnelle. Le cerveau et le système nerveux ont tout deux besoin de certains aliments pour fonctionner de façon optimale.

Ainsi, il est important d’inclure les nutriments suivants dans son alimentation :

  • vitamines A, B, C et E
  • acides gras oméga-3
  • fer, zinc, magnésium
  • acides aminés essentiels
  • antioxydants

Une mauvaise digestion

Les aliments riches en graisses, en sucres et en protéines peuvent compliquer le processus de digestion. Une alimentation pauvre en nutriments, ou basée sur de mauvaises combinaisons d’aliments, peut entraîner des troubles digestifs tels que :

Dans ces cas-là, la principale recommandation est d’augmenter sa consommation de fibres, lesquelles favorisent un bon fonctionnement gastro-intestinal.

Nous vous recommandons de lire aussi : 3 conseils pour améliorer sa santé digestive

Un système immunitaire affaibli

Une mauvaise alimentation affaiblit le système immunitaire

Les carences nutritionnelles diminuent la production d’anticorps et, par conséquent, l’organisme est plus susceptible de développer des infections et des maladies.

Une alimentation non équilibrée favorise l’affaiblissement des fonctions immunitaires : les agents pathogènes parviennent à attaquer l’organisme plus facilement.

Le vieillissement prématuré 

La peau n’est pas la seule concernée ! Tous les organes peuvent se détériorer à cause d’un manque de nutriments. Une mauvaise absorption favorise l’impact négatif des radicaux libres sur nos cellules, car les mécanismes de défenses sont inexistants.

 

Un bon programme alimentaire varie d’une personne à une autre en fonction de l’âge et de l’état de santé. Néanmoins, de façon générale, une bonne alimentation doit maintenir un équilibre alimentaire.

Vous alimentez-vous bien ? Si vos habitudes alimentaires ne sont pas idéales, faites en sorte de les corriger avant de souffrir d’une éventuelle maladie liée à une mauvaise alimentation.

 

A découvrir aussi