7 façons de détecter à temps et d’éviter les infections vaginales

La consommation régulière de sucre ou d’alcool, et l’accumulation de situations stressantes, peuvent favoriser l’apparition d’une infection vaginale.

Comme dans d’autres zones de notre corps, le vagin peut développer différents types d’infections, qui peuvent être très dérangeantes et douloureuses.

Il est certain que de nombreuses infections vaginales sont engendrées par les rapports sexuels.

Cependant, ce n’est pas la seule et unique cause de ces infections, car l’utilisation de toilettes publiques, d’une serviette sale, ou une mauvaise hygiène intime peuvent avoir les mêmes conséquences.

Il est très important que chaque femme soit vigilante face aux infections vaginales, et aux causes qui les provoquent.

Il existe différentes astuces qui permettent de réduire le risque de leur survenance, mais il est également primordial de savoir détecter leur apparition à temps, avant de leur appliquer un traitement adapté.

Comment détecter les infections vaginales à temps ?

Les infections vaginales peuvent être détectées si l’on fait attention à certains symptômes qui apparaissent souvent dès le début de l’affection.

Parmi ces symptômes, on retrouve : 

  • Une forte odeur vaginale
  • Des démangeaisons vaginales
  • Des brûlures vaginales
  • Des douleurs urinaires ou lors des relations sexuelles
  • Un flux abondant vert, jaune, rose, blanc, avec ou sans odeur

Tous ces symptômes peuvent avertir sur la présence d’une infection vaginale.

Une fois cette infection détectée, il est fondamental de commencer à la combattre immédiatement, afin d’éviter qu’elle ne se transforme en un problème plus grave.

Cependant, ces infections peuvent être évitées en prenant seulement en compte quelques recommandations.

Comment éviter les infections vaginales ?

Infection-vaginale

Comme nous vous l’avons déjà dit, les infections vaginales peuvent être déclenchées par de multiples facteurs.

Mais, si vous prenez les bonnes mesures à temps contre ces facteurs, vous pouvez réduire significativement le risque de souffrir de ce type d’infections. 

Utilisez des sous-vêtements en coton

Les sous-vêtements en coton maintiennent la zone intime plus sèche et plus protégée.

Ce type de tissu aide à mieux absorber l’humidité, et à conserver un environnement sain, non propice au développement de bactéries.

Au moment d’acheter vos sous-vêtements, assurez-vous que la zone de l’entrejambe soit également constituée de coton. 

Adoptez une bonne hygiène

L’hygiène intime quotidienne est l’une des principales clés pour prévenir les infections vaginales.

Pour cela, il est important de bien laver votre zone intime avec un savon qui ne va pas altérer le pH vaginal.

De plus, lorsque vous vous lavez, ou que vous vous essuyez aux toilettes, vous devez le faire en partant de l’avant vers l’arrière.

Cela évite de transférer des germes d’autres parties du corps vers le vagin.

Prenez en compte que les talcs, les savons et les tampons parfumés, ainsi que les déodorants « féminins » peuvent altérer la flore vaginale, voire aggraver une infection déjà existante.

N’utilisez pas de vêtements trop ajustés

Utiliser-des-vêtements-trop-ajustés-500x334

Les jeans ou les shorts trop serrés constituent un environnement trop chaud et trop humide qui favorise la prolifération de bactéries et de champignons.

Vous devez utiliser des vêtements confortables, ou bien aérés, comme les jupes par exemple. 

Séchez correctement votre zone intime

L’humidité est l’environnement parfait pour le développement et la prolifération de champignons.

Il est donc très important de bien sécher votre zone intime avant de vous habiller. 

Évitez les douches vaginales

Laver l’intérieur de votre vagin avec un liquide peut détruire les bonnes bactéries de votre flore vaginale, qui aident à prévenir les infections.

Cela vous expose à un plus grand risque d’infections, et peut vous rendre plus vulnérable face à de nombreuses pathologies.

Améliorez votre régime alimentaire

Une alimentation saine est également l’une des clés pour ne pas souffrir d’infections vaginales.

De nombreuses études ont mis en évidence que la consommation régulière de sucre et d’alcool, ainsi que les situations stressantes, peuvent déclencher ce type d’infections.

Il est donc recommandé d’éviter ce type d’aliments, et de consommer plus d’eau, de fruits et de légumes, pour maintenir les voies urinaires bien propres.

  • Parmi les aliments recommandés pour prévenir les infections vaginales, on retrouve : le chou, les épinards, l’ananas, le navet, les cardes, l’ail, le radis, le persil, les betteraves rouges, les feuilles de pissenlit, le brocoli et les agrumes. 
  • De plus, il est recommandé de consommer du yaourt nature, car l’acide lactique qu’il contient permet de prendre soin des bonnes bactéries naturellement présentes dans la flore vaginale.

Un jus pour prévenir les infections vaginales

Ail-500x342

Ce jus fonctionne comme un antibiotique naturel, capable de combattre les virus, les champignons et les bactéries, responsables des infections vaginales.

L’ail combat les bactéries et les champignons, mais il renforce également tout le système immunitaire grâce à sa forte teneur en antioxydants et en nutriments. 

Ingrédients

  • 1 poignée d’épinards
  • 1 gousse d’ail
  • 2 tomates

Comment le préparer ? 

Lavez bien tous les ingrédients, puis mettez-les dans un mixeur avec un demi-verre d’eau. Mixez bien le tout, et buvez sans filtrer.

Catégories: Remèdes naturels Étiquettes:
A découvrir aussi