7 raisons pour lesquelles pleurer est une bonne chose

25 décembre 2017
Nombreuses sont les raisons pour lesquelles pleurer est une bonne chose : pleurer soulage la tristesse, élimine les toxines et diminue la pression artérielle. Vos larmes ne vous feront plus honte. 

Nous avons tendance à considérer que les personnes qui pleurent sont des personnes très faibles ou trop émotives. Toutefois, pleurer est une bonne chose, et vous devriez vous laissez aller dès que vous en ressentez le besoin.

Pleurer est un acte qui permet de démontrer ses émotions et de reprendre le contrôle sur elles. De plus, pleurer peut vous aider de bien d’autres façons.

Dans cet article, nous vous présentons les nombreux bienfaits des pleurs pour la santé. Vous découvrirez qu’en aucun cas vous ne devez réprimer votre envie de pleurer.

1. Pleurer aide à se sentir mieux

Très certainement vous vous êtes aperçu que, après avoir pleuré, vous vous sentez plus libre et plus stable émotionnellement parlant. Cela s’explique par le fait que, en pleurant, les stimuli des glandes situées dans les yeux activent le système nerveux parasympathique

Ces stimuli envoient un signal de soulagement positif à travers tout le corps. Il ne faut donc pas s’étonner de se sentir soulagé et plus détendu après avoir pleuré longuement.

La personnalité a une grande influence dans l’acte de pleurer. Certaines personnes se sentent plus à l’aise en laissant aller leur émotions à leur guise, tandis que d’autres font en sorte de les éviter.

2. Pleurer élimine les toxines nuisibles pour la santé

Femme qui est triste

Une autre raison pour laquelle pleurer est une bonne chose est que ce petit acte élimine l’hormone adrénocorticotrope (ACTH). Cela est une excellente nouvelle, car lorsque l’ACTH s’accumule cela peut engendrer la maladie d’Addison.

Cette maladie provoque une grande fatigue, une baisse du taux de glucose, et une dépression.

Heureusement, pleurer permet d’éliminer naturellement l’ACTH. Vous vous sentirez immédiatement plus calme, et les pics de glucose seront plus facilement contrôlés.

Cet effet est complété par celui de la prolactine, une hormone qui se trouve dans les pleurs. La prolactine est importante pour obtenir une gratification sexuelle, améliorer les relations interpersonnelles et se sentir uni aux autres personnes. 

3. Vous pourrez découvrir un plus grand nombre d’émotions

Les animaux ont la capacité de pleurer. Toutefois, chez eux, pleurer est un acte qui a une finalité physique très spécifique, celle de nettoyer les conduits lacrymaux.

L’être humain est plus complexe. Bien que les pleurs contribuent à déboucher les conduits lacrymaux, ils permettent également d’entrer en contact avec ses émotions.

Pleurer est une bonne chose pour éliminer la tristesse, et cela n’est que le premier pas. Une fois la tristesse ou la colère partie, vous entrez en contact avec le bonheur, la gratitude et la tranquillité. 

Par conséquent, si vous évitez de pleurer, vous créer de la distance avec vos émotions. Il est fréquent que les personnes qui répriment l’envie de pleurer pendant une longue période rencontre des problèmes pour affronter d’autres émotions.

4. Les larmes humidifient les yeux

Zoom sur les yeux d'une femme qui pleure

Vous sentez vos yeux constamment secs ? Le climat et l’utilisation constante d’appareils mobiles engendrent habituellement ce problème, et ce de plus en plus souvent.

Si vous remarquez régulièrement une sécheresse oculaire, vous devriez consulter un ophtalmologiste.

Ce qui serait normal serait de ne pas avoir recours à des larmes artificielles, car celles générées par l’organisme ont le même effet. Dans ce cas-là, il ne s’agit pas de larmes liées aux émotions mais d’un simple mécanisme d’hydratation.

Les yeux pleurent également afin de servir de mécanisme de défense face à certains stimuli :

  • lorsque vous coupez un aliment irritant tel que l’oignon ou le piment
  • lorsqu’une poussière entre dans les yeux
  • lorsque les yeux se dessèchent à cause d’un vent fort

Favorisez l’humidification de vos yeux en buvant suffisamment de liquides tout au long de la journée. Dans le cas contraire, vous aurez constamment des infections dans les muqueuses oculaires.

5. Être vulnérable aide à se connecter avec les autres

Comment vous sentez-vous lorsque vous voyez une personne pleurer ? Vous vous sentez sans doute un peu mal à l’aise, mais vous faites preuve également d’une certaine empathie.

La majorité d’entre nous avons tendance à éviter de pleurer par peur de déranger les autres. Toutefois, les pleurs aident à se rapprocher des personnes qui partagent ce moment avec nous.

Pendant et après les pleurs, il est beaucoup plus facile de parler des problèmes et de les laisser s’en aller. Après avoir pleuré, il est plus facile de trouver la meilleure solution à ses problèmes.

6. Pleurer permet d’avancer dans la vie

Femme qui pleure

L’un des plus grands besoins de l’être humain est de se sentir à l’abri. Ce besoin nous fait grandir professionnellement et économiquement, mais très souvent il nous limite également au moment de montrer nos émotions.

Il est important que vous vous autorisiez à entrer en contact avec vos émotions. Dans certains cas, cela impliquera de pleurer un peu, par exemple lorsque vous avez été blessé émotionnellement.

Lorsque cela se produira, accordez-vous du temps pour pleurer toutes les larmes de votre corps afin que vous puissiez avancer et grandir en tant que personne. Souvenez-vous que plus tôt vous affronterez votre passé, plus vite vous grandirez.

7. Pleurer diminue la pression artérielle

Une autre raison pour laquelle pleurer est une bonne chose est que cet acte aide à réduire une pression artérielle élevée. Cela s’explique par le fait que le corps se détend et réduit ainsi la pression.

Vous avez sans doute remarqué que, après avoir pleuré profondément, vous vous sentez plus calme et votre corps semble plus léger.

Maintenant que vous connaissez tous les bienfaits des pleurs, nous espérons que vous verrez l’acte de pleurer comme quelque chose de complexe et nécessaire pour votre santé physique et émotionnelle. Souvenez-vous que pleurer libère de nombreuses manières.

 

A découvrir aussi