7 remèdes naturels pour soigner le pied d’athlète

15 novembre 2017
Garder une bonne hygiène de vie ainsi qu'éviter la stagnation d'humidité nous aide à prévenir l’apparition d'un pied d'athlète. Cependant, si ces mesures se sont avérées inefficaces, nous pouvons profiter des propriétés antifongiques de certains ingrédients naturels pour traiter cette affection ennuyante.

Le pied d’athlète est une infection due à un champignon. Ce champignon se développe soit dans des endroits très chauds, soit dans des endroits très froid, aussi paradoxal que cela puisse paraître.

Ceci dit, cela vaut la peine de se demander : quelles sont les causes de l’apparition de ce champignon entre nos orteils ?

Quelles sont les causes du pied d’athlète ?

Quelles sont les causes du pied d'athlète ?

Parmi les causes les plus courantes du pied d’athlète, nous trouverons :

  • La stagnation de l’humidité entre les orteils
  • Une transpiration excessive
  • Des blessures cutanées mineures
  • Une déficience immunitaire
  • L’utilisation de chaussettes ou de bas qui ne sont pas en coton, l’utilisation de chaussures en plastique fermées empêchant la bonne respiration des pieds

Si l’on ne souhaite pas aggraver les choses et pour éviter les contaminations, il faut absolument éviter, entre autres, le contact de doigts à orteils, de pied à pied, d’orteil à orteil, de même qu’il faut éviter le contact avec les sols des douches publiques et avec les chaussures d’autrui.

Une fois le champignon détecté, il faut le neutraliser efficacement et éviter sa propagation.

Consultez également notre article : La ténosynovite : l’inflammation des mains et des pieds à connaître

Quels sont les symptômes du pied d’athlète?

Le symptômes les plus courants sont :

  • Une mauvaise odeur
  • Une douleur à l’extension des doigts de pied
  • Des ampoules qui suintent ou croûtent
  • Une sécheresse cutanée
  • Des brûlures ou des démangeaisons aiguës

Afin de traiter cette infection, nous pouvons nous aider de plusieurs remèdes naturels neutralisant ses effets incommodants.

Les remèdes naturels pour en finir avec le pied d’athlète

1. Vinaigre

Vinaigre

On peut profiter des acides présents dans les composants du vinaigre afin d’éviter la propagation des champignons et éliminer l’humidité.

Ingrédients

  • 1/2 verre de vinaigre (375 ml)
  • 2 verres d’eau (750 ml)

Préparation

  • Mélangez le vinaigre à l’eau tiède dans une bassine.
  • Trempez-y vos pieds pendant une quinzaine de minutes.
  • Le bain de pieds achevé, séchez très consciencieusement vos pieds. Répétez le processus deux fois par jour.

Voyez également : 5 utilisations intéressantes du vinaigre de pomme que vous aimerez connaître

2. Le sel

Le sel absorbe l’humidité dans l’air ambiant. C’est pourquoi il éradique naturellement les champignons.

Par conséquent, vous pouvez immerger de sel la zone contaminée.

Ingrédients

  • 6 cuillères à soupe de sel (60 g)
  • 4 verres d’eau (1 litre)

Préparation

  • Mélangez le sel et l’eau dans un seau ou une bassine et trempez-y vos pieds.
  • Restez tremper une quinzaine de minutes puis essuyez-vous les pieds très consciencieusement.
  • Vous devez pratiquer ces bains pendant une quinzaine de jours au moins.

3. Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est idéal pour lutter contre les champignons. Nous allons dès lors élaborer une pâte à base de bicarbonate afin de traiter l’infection.

Ingrédients

  • 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude (30 g)
  • De l’eau

Préparation

  • Mélangez le bicarbonate de soude avec un peu d’eau. L’idée est que le résultat ressemble à une pâte épaisse. Ainsi, en fonction de la quantité nécessaire au traitement, on peut ajouter soit de l’eau soit du bicarbonate de soude.
  • Massez la zone contaminée avec la pâte puis laissez agir. Par exemple, vous pouvez appliquer la pâte le soir et la laisser agir jusqu’au matin.

4. Jus d’oignon

L’oignon a des propriétés antibiotiques qui s’avèrent très utiles dans le traitements du pied d’athlète.

Ingrédients

  • 1 ou 2 oignons

Préparation

  • Mixez les oignons afin d’en extraire le jus.
  • Ensuite, à l’aide d’une compresse, ou à la main, appliquez le jus sur la zone contaminée (après avoir nettoyé la zone au préalable avec un antifongique).
  • Pour finir, nettoyez la zone et protégez-là avec du talc, afin d’éviter les résidus d’humidité.

5. Le thé

Le thé pour traiter le pied d'athlète

Les sachets de thé ou le thé en vrac contiennent un composant appelé acide tonique, très efficace contre les champignons.

Pour profiter des bienfaits du thé, nous pouvons le préparer en infusion.

Préparation

  • Mettez l’eau à chauffer. Une fois l’eau portée à ébullition, ne la retirez pas du gaz et ajoutez-y le thé. Laissez infuser pendant 15 minutes sur le gaz.
  • Passées les 15 minutes, retirez la préparation du feu et attendez que cela se refroidisse.
  • Une fois la préparation refroidie, filtrez-là et lavez-vous les pieds avec l’infusion.
  • Pratiquez ces bains pendant un mois.

7. Le yaourt nature

Le yaourt possède de multiples propriétés bénéfiques. Dans le cas qui nous occupe, ses bactéries empêcheront la propagation du champignon à d’autres parties du corps.

Préparation

  • Appliquez un peu de yaourt nature sur la zone affectée et laissez sécher.
  • Une fois sec, retirez délicatement et soigneusement le yaourt à l’aide d’un tissu propre. Assurez-vous de laisser votre pied bien sec, sans résidus humides.

8. Hygiène

L'hygiène de vos pieds : votre alliée contre les champignons

Pour dernier rappel mais non des moindres, nous devons nous souvenir qu’une bonne hygiène et des habitudes saines s’avèrent être la meilleure prévention et le meilleur traitement contre les champignons responsables du pied d’athlète.

Incluez ces quelques recommandations dans votre hygiène quotidienne :

  • Utilisez des chaussettes propres et sèches
  • Pendant la douche, lavez vos pieds à l’eau savonneuse. Ensuite, séchez vos pieds consciencieusement
  • Utilisez des tongs dans les piscines et les bains publics
  • Appliquez des antimycosiques tel que le talc, afin d’éviter la stagnation de l’humidité dans la zone
  • Utilisez des chaussures en matières naturelles, tel que le cuir, et alternez entre différentes paires

 

A découvrir aussi