7 signes de cancer de la vessie que l’on ne doit pas ignorer

Bien que certains signes puissent être dus à d’autres problèmes, il est fondamental d’y prêter attention et de ne pas les ignorer afin d’obtenir un diagnostic précoce et un traitement au cas où vous souffririez d’un cancer de la vessie.

La vessie est un organe musculaire en forme de poche dont la particularité est sa capacité à se rétrécir et à se dilater en stockant l’urine produite par les reins.

Le cancer qui la touche survient lorsque les cellules de transition grossissent de manière démesurée dans sa membrane interne, en formant des tumeurs au sein de ses tissus.

Dans la majorité des cas elles se développent dans l’urothelium, c’est-à-dire dans le revêtement le plus interne de cet organe.

Une bonne détection est la clé pour éviter des conséquences tragiques car, avec le temps, elles peuvent s’étendre à d’autres zones de la vessie et à d’autres structures proches.

Le problème, c’est que bon nombre des premiers symptômes sont mal interprétés à cause de leur lien avec d’autres problèmes et, malheureusement, cela rend le diagnostic difficile chez de nombreux-ses patient-e-s.

C’est pourquoi il est primordial de rester attentif face à n’importe quel signe, surtout si vous avez des facteurs à risque comme le tabagisme ou l’exposition à des substances chimiques toxiques.

Ci-dessous nous allons vous donner ne détail les 7 symptômes principaux afin que vous n’hésitiez pas à consulter un médecin si vous en souffrez.

Découvrez-les !

  1. Saignements dans l’urine

les saignements dans l'urine sont un signe de cancer de la vessie

La présence de sang dans l’urine est l’un des premiers symptômes du cancer de la vessie. Sa quantité peut varier et sa présence est, en général, irrégulière.

  • Les patient-e-s peuvent remarquer un changement de couleur dans l’urine, qui devient plutôt rose ou, plus rarement, rouge sombre.
  • Dans certains cas la couleur de l’urine est normale à la vue, mais on détecte des petites quantités de sang en réalisant des examens médicaux.
  • Le symptôme peut persister plusieurs semaines de suite, ou bien, apparaître du jour au lendemain.
  • Ce qui est sûr c’est que s’il ne s’agit pas d’une maladie, le sang réapparaitra à l’avenir.

Voir également : Que dit la couleur de votre urine sur votre santé

2. Changements dans les habitudes de miction

Nous devons prendre en compte les changements dans les habitudes d’uriner comme un signe possible du cancer de la vessie car, même si elles surviennent en général à cause d’une infection, elles peuvent également être déterminantes pour obtenir un diagnostique rapide de ce problème.

Il est nécessaire de consulter un médecin si :

  • Une sensation récurrente de vouloir aller aux toilettes apparaît, même quand il n’y a pas d’urine à expulser.
  • Augmentation de l’envie d’uriner pendant la nuit.
  • Faible flux d’urine.
  • Brûlures au moment d’uriner.

3. Douleur sur un côté du dos

les douleurs d'un côté du dos sont un signe de cancer de la vessie

Les infections urinaires, ainsi que les calculs et le cancer, provoquent en général une douleur gênante sur l’un des côtés du dos, près de la zone lombaire.

Bien qu’on la confonde au départ avec une douleur musculaire, sa récurrence et son intensité permettent de savoir qu’il se passe autre chose.

Il est important d’y faire attention, surtout lorsqu’elle s’accompagne de changements notoires dans l’urine.

4. Perte d’appétit

De nombreux facteurs doivent être analysés lorsqu’une personne perd de l’appétit ; toutefois, il faut également savoir qu’elle peut également être due à un cancer.

Les patient-e-s qui développent des tumeurs dans la vessie ont une sensation permanente de lourdeur qui, dans la majorité des cas, les empêche de profiter des repas comme à leur habitude.

5. Perte de poids

la perte de poids et un signe de cancer de la vessie

Conséquence de la perte d’appétit et des dégâts provoqués par le cancer, les personnes touchées par ce problème commencent à perdre du poids de manière alarmante.

Des déficits nutritionnels sévères se produisent dans l’organisme et, comme les mécanismes de défense diminuent, les cellules malignes ont davantage de possibilité de se développer.

6. Inflammation

La rétention d’eau ou les œdèmes sont l’un des conséquences de la réponse inflammatoire qui se produit dans l’organisme à cause de l’attaque des cellules cancéreuses.

Dans ce cas particulier, elle est fréquente dans le ventre et les jambes, car la vessie n’arrive plus à remplir son rôle de manière optimale dans l’élimination des fluides.

Nous vous recommandons de lire : 6 vitamines pour combattre l’inflammation

7. Sensation de fatigue et anémie

la sensation de fatigue et l'anémie sont des signes de cancer de la vessie

L’une des autres conséquences de la perte d’appétit à cause du cancer de la vessie est une forte sensation de fatigue, en général associée à l’anémie.

La perte de nutriments diminue la production de globules rouges dans le sang et, comme l’oxygénation se réduit, la fatigue physique et mentale augmente.

En conclusion, même si les symptômes mentionnés peuvent apparaître à cause de problèmes bénins ou moins agressifs, il est important de solliciter des examens médicaux pour déterminer s’ils peuvent être liés au cancer de la vessie.

De la même manière que pour d’autres types de cancer, la détection rapide est la clé pour obtenir un traitement efficace.