8 symptômes de la pneumonie que vous ne pouvez pas ignorer

1 décembre 2017
Des infections peuvent affecter les poumons très facilement, notamment chez les personnes qui ont un faible système immunitaire. C’est pourquoi il est nécessaire de prévenir ces infections avec des soins adaptés.

La pneumonie est une maladie infectieuse qui attaque directement les poumons.

Cette maladie touche plus régulièrement les personnes qui ont un faible système immunitaire, comme c’est le cas chez les personnes âgées ou les jeunes enfants.

L’évolution de la pneumonie peut causer différents problèmes de santé. C’est pourquoi, il est important de la détecter le plus tôt possible.

Si vous désirez connaître les symptômes de la pneumonie, vous trouverez toutes les réponses dans cet article. Ne manquez pas ça !

La pneumonie, qu’est-ce que c’est ?

Les poumons réalisent l’un des processus les plus importants du corps humain qui est la respiration : ils distribuent l’oxygène, et expulsent le dioxyde de carbone qui se trouve dans le corps.

La pneumonie est une infection pulmonaire ; elle peut toucher un seul poumon ou bien les deux.

Les poumons d’un patient atteint d’une pneumonie se remplissent de liquide et de pus, ce qui provoque des difficultés respiratoires considérables : l’oxygène diminue, et le dioxyde de carbone s’accumule dans le corps, mettant ainsi en danger la vie du patient.

Quelles sont les causes de la pneumonie ?

Femme qui tousse

Habituellement, la pneumonie est causée par des microbes, des bactéries, des virus ou des champignons qui peuvent être contractés de nombreuses façons :

  • des bactéries et des virus qui se trouvent dans le nez, dans la bouche ou dans les sinus paranasaux et qui se distribuent vers les poumons
  • l’inhalation de microbes
  • l’inhalation d’aliments, de liquides ou de sécrétions, entre autres
  • une infection à pneumocoque
  • des complications d’une grippe
  • une infection fongique

Quels sont les symptômes de la pneumonie ?

1. Des frissons

Femme malade

Normalement, les personnes atteintes d’une pneumonie ont des frissons plusieurs fois dans la journée, frissons qui durent généralement 30-60 minutes.

2. De la fièvre et de la toux

Ces symptômes sont généralement les deuxièmes symptômes constatés chez les patients atteints d’une pneumonie : de la fièvre constante qui atteint les 40 degrés, une sensation de malaise général et de la toux.

  • La toux peut être accompagnée de mucus et de flegme de couleur marron-rougeâtre ou jaune-verdâtre, et dans certains cas, de mucus avec du sang.
  • La fièvre et la toux peuvent être précédées d’une infection de la gorge.

3. Des difficultés respiratoires

Enfant malade

Cela s’explique par la faible quantité d’oxygène que le corps reçoit lorsqu’il souffre d’une maladie telle que la pneumonie. Cela est d’autant plus considérable lorsque le patient effectue une activité qui demande un effort, tel que monter des escaliers, marcher rapidement ou lever beaucoup de poids.

En plus des difficultés respiratoires, les respirations peuvent être rapides et superficielles.

4. Des douleurs lors de l’inspiration

Généralement, les patients atteints d’une pneumonie souffrent de douleurs lorsqu’ils inspirent. Cela est dû à l’inflammation de la plèvre, plus connue sous le nom de pleurésie.

5. Des engourdissements et les extrémités qui changent de couleur 

Mains

Le manque d’oxygène dans le corps peut causer une sensation de froid, une inflammation et des engourdissements. Les parties du corps touchées sont :

  • les lèvres
  • la langue
  • les extrémités
  • les doigts
  • le nez

De plus, il est possible d’observer un changement de couleur dans toutes ces parties du corps, lesquelles deviennent alors bleues ou violacées.  

6. Des douleurs articulaires

Les patients qui souffrent d’une pneumonie peuvent aussi avoir des douleurs articulaires continuelles en raison de la faible quantité d’oxygène qui circule dans le corps.

7. De la confusion 

Femme confuse

Dans certains cas, notamment chez les personnes âgées, la pneumonie provoque des changements mentaux qui génèrent, par exemple, de la confusion ou de la désorientation.

8. Le syndrome de l’ongle blanc 

Également connu sous le nom de leuconychie, ce symptôme peut indiquer une intoxication par produits chimiques, une maladie cardiaque, une pneumonie ou une hypoalbuminémie.

 

En plus des principaux symptômes cités, d’autres signes peuvent apparaître :

  • une transpiration excessive et une peau collante ;
  • une fatigue et un manque d’énergie.

Si vous avez plusieurs de ces symptômes, nous vous conseillons vivement de vous rendre chez votre médecin de confiance pour qu’il vous prescrive les examens nécessaires. Vous pourrez ainsi commencer le traitement adapté à votre maladie.

 

A découvrir aussi