9 signes qui avertissent d’une accumulation de toxines dans le foie

· 8 octobre 2016
Avant qu'il ne soit trop tard et que nous présentions une maladie hépatique grave, il y a des signaux déterminants qui peuvent nous indiquer une accumulation excessive de déchets dans cet organe purificateur.
Le foie est l’un des organes les plus importants de notre corps, le deuxième plus grand après la peau. Il est responsable de fonctions basiques pour la santé.

Le foie se charge de filtrer le sang au quotidien pour enlever les toxines et les cellules dont l’organisme n’a plus besoin. Il synthétise par ailleurs les glucides et les lipides.

Il fonctionne aussi comme un lieu de stockage des vitamines A, D, E et K, basiques pour maintenir de bonnes énergies physiques et mentales.

Cependant, même si c’est un organe excréteur, l’excès de substances toxiques peut nuire à son fonctionnement et finir par affecter la santé.

Le foie a la capacité de se nettoyer tous les jours. La surcharge de tâches altère néanmoins sa fonction et  empêche que ses processus soient effectués de manière optimale.

Il est donc important de connaître les symptômes et de les traiter à temps grâce à un programme de détoxification.

Nous vous révélerons ci-après les 9 signes qui avertissent l’accumulation de résidus dans le foie.

Découvrez-les !

1. Les changements de couleur de l’urine et des sellesle foie

Les altérations de la couleur et l’odeur de l’urine et des selles sont des indicateurs de nombreux problèmes internes de santé.

Même si elles peuvent trouver leur origine dans une infection urinaire ou intestinale, elles sont aussi le signal clé pour détecter des problèmes hépatiques.

L’urine a généralement une couleur jaune pâle quand l’organisme est bien hydraté. Cependant, à cause de l’ictère, elle peut avoir une couleur plus sombre. 

Un foie qui contient trop de déchets peut également faire que les selles soient plus pâles ou même noires.

2. Les crampes et l’inflammation de l’estomac

Il peut être difficile de suspecter que les crampes et l’inflammation abdominale aient pour origine des problèmes de foie. Il convient néanmoins de ne pas écarter cette possibilité.

Les coliques persistantes indiquent que le foie ne travaille pas bien. Qu’il a des problèmes pour se défaire des toxines.

Il est également fréquent de présenter une inflammation constante, et toujours accompagnée de gaz.

3. La sensibilité cutanéele foie

L’accumulation de déchets dans le foie se manifeste presque toujours avec des signaux sur la peau. Les démangeaisons inexplicables, l’irritation et la sécheresse peuvent nous alerter d’un système hépatique intoxiqué. 

Il est probable que les symptômes diminuent avec une crème hydratante.  Ils réapparaissent néanmoins puisque le problème est interne.

4. Le reflux acide

Le reflux acide est également lié aux maladies qui affectent le système digestif et hépatique.

Il est presque toujours causé par les mauvaises habitudes alimentaires et les substances de certains nutriments. Il indique par ailleurs une accumulation de déchets dans le foie.

5. La diarrhée

La diarrhée est une réaction de multiples affections, dont celles qui affectent le foie et la vésicule biliaire.

Quand elle a lieu de manière continue et sans raison apparente, il est possible que le foie demande une désintoxication de toute urgence ! 

Découvrez cet article : Comment lutter contre la bactérie qui provoque des brûlures, des diarrhées et des ballonnements

6. La sensation de fatiguele foie

La fatigue est un trouble qui provoque une sensation de fragilité, de léthargie et d’incapacité à réaliser ses tâches quotidiennes.

Un foie intoxiqué diminue sa capacité à nettoyer le sang, ce qui rend difficile la bonne oxygénation des cellules. 

Il diminue donc le rendement physique et mental, et augmente l’envie de se reposer.

Découvrez cet article : 7 raisons pour lesquelles vous vous sentez fatigué

7. La perte soudaine de l’appétit

Même s’il est normal de perdre l’appétit dans de nombreuses circonstances, il est important de porter une attention spéciale à cela, surtout lorsque ce problème devient quelque chose de fréquent.

Certaines personnes préfèrent de ne pas ressentir l’envie de manger. Cela peut néanmoins conduire à des déficiences nutritionnelles et d’autres réactions indésirables. 

8. La rétention de liquidesle foie

La rétention de liquides est plus commune chez les personnes atteintes de maladies rénales, mais se présente aussi face aux difficultés hépatiques.

Elle se manifeste par une inflammation dans les pieds, les jambes et d’autres parties du corps. Elle peut s’identifier si, lorsqu’on appuie son doigt sur ces parties, l’empreinte reste quelques secondes.

9. La peau jaunâtre

L’ictère ou la peau jaunâtre est le résultat de l’accumulation d’une substance appelée bilirubine, qui est le pigment de la bile.

La bile se produit dans le foie. Elle joue un rôle très important dans le processus digestif.

Quand le foie a des difficultés à filtrer les toxines du sang, la bilirubine s’accumule dans le flux sanguin et provoque cette altération de la peau.

Vous identifiez ces symptômes ? Si vous pensez que vous souffrez de deux ou plus d’entre eux, pensez à adopter un programme de purification et dans la mesure du possible, consultez votre médecin.


Maitre, M., & Blicklé, J.-F. (2008). Métabolismes hépatiques. EMC - Hépatologie. https://doi.org/10.1016/S1155-1976(15)71495-6 Summa, K., & Turek, F. (2016). Quand nos horloges biologiques se dérèglent. Pour La Science.