Les bienfaits du curcuma pour améliorer la mémoire

27 septembre 2017
Bien que le curcuma n'ait pas de contre-indications pour la plupart d’entre nous, nous devrions l’éviter si nous sommes enceintes ou si nous avons des problèmes avec la vésicule biliaire. Dans ces cas, il sera préférable de consulter un-e spécialiste.

Si vous aimez le curcuma, vous avez de la chance, car dorénavant la science est de votre côté. Selon une étude publiée en mars 2017, la consommation de curcuma a de grands bienfaits sur la mémoire.

Origine du curcuma

Le curcuma est originaire de l’Inde. C’est une plante qui a une racine très similaire à celle du gingembre. Et c’est un condiment très courant dans la cuisine asiatique.

Selon de récentes études, on a démontré que le curcuma possède de nombreux bienfaits comme le renforcement du système immunitaire. En outre, il est anticancéreux et antioxydant.

Une étude similaire a été réalisée à cet égard en utilisant un placebo chargé d’étudier les effets de la curcumine, l’un des composés du curcuma, chez les adultes mentalement en bonne santé, entre 70 et 85 ans.

L’objectif était de vérifier si la consommation de l’épice avait un impact sur la mémoire  à court ou long terme.

Vous voulez en savoir plus, lisez également: 6 solutions naturelles pour préserver votre mémoire

Curcuma contre placebo

Les bienfaits du curcuma comparé à un placebo

Seulement une heure après avoir consommé l’épice en question, les participants de cette étude ont amélioré leur performance dans les tâches qui demandaient de réaliser un exercice de mémoire.

Après quatre semaines, les personnes qui ont consommé du curcuma ont remarqué que leur niveau d’énergie avait augmenté, ce qui se reflétait également dans leur humeur, qui s’était beaucoup amélioré.

Et qu’en est-il des personnes qui ont pris un placebo ? Elles n’ont enregistré aucun type de changements ni n’ont vu leur mémoire augmenter.

Toutefois, les bienfaits du curcuma ne terminent pas ici. C’est également une épice idéale pour les patient-e-s atteint–s de la maladie d’Alzheimer.

Ceux-ci présentent un certain nombre de symptômes communs, tels que l’irritabilité, l’agitation, l’anxiété et l’apathie. Cependant, selon les données d’une autre étude, il semble que la consommation de curcuma soit l’une des solutions à leurs problèmes.

Dans ce cas, les participants ont pris 100 mg par jour de curcumine pendant 12 semaines. Après cette période, ils ont connu une nette amélioration par rapport à leurs symptômes et n’ont subit aucune réaction indésirable.

Toutefois, si vous prenez des médicaments, il est préférable de consulter votre médecin avant de consommer de la curcumine. En effet, elle peut interagir avec d’autres médicaments que vous prenez et le remède pourrait aggraver la maladie.

Nous vous recommandons de lire : Les bienfaits du curcuma dans la lutte contre le cancer

Recommandations pour profiter des bienfaits du curcuma dans votre alimentation

Recommandations pour profiter des bienfaits du curcuma dans votre alimentation

Si après avoir lu ceci, vous êtes déterminé à ajouter du curcuma dans vos plats, il est préférable de garder à l’esprit ces recommandations qui vous permettront de l’inclure dans vos recettes de la meilleure façon possible.

  • Vous devez garder à l’esprit que, pour faire un plat ou un ragoût dans une marmite, la quantité correcte de curcuma est approximativement d’une cuillère à café (5 g).
  • C’est une épice qui se combine très bien avec d’autres comme le poivre ou le cumin. Vous pouvez l’utiliser pour différents plats comme le riz, les pâtes, les soupes, les sauces, les légumineuses, les salades ou les légumes bouillis.
  • Le curcuma est également utilisé dans les plats avec des ingrédients comme les œufs et les poissons. Il peut remplacer parfaitement le safran, car le curcuma est moins cher. Bien que avec un goût différent certainement plus épicé et plus fort.

C’est précisément pour cette raison qu’il est important de consommer du curcuma en petites quantités.  Car sa saveur très forte ne plaît pas à tout le monde.

En dépit de ses nombreux bienfaits, la consommation de curcuma n’est pas conseillée chez les femmes enceintes ou les personnes ayant de graves problèmes de vésicule biliaire.

Traite les problèmes cutanés

Par contre, c’est un épice hautement recommandé chez les personnes atteintes de problèmes cutanés. Dans ces cas précis, on peut l’utiliser en poudre. Car le curcuma est très bon pour traiter différentes affections comme les mycoses, le pied d’athlète ou le psoriasis.

Il est également très efficace de protéger l’organisme des radicaux libres. Car il est responsable d’extraire du corps tout les éléments négatifs et ce qui nous rend malades.