Vous avez des démangeaisons vaginales ? Découvrez-en les raisons

16 octobre 2015
Les démangeaisons au niveau de la zone intime peuvent être liées à des infections dues aux mycoses, qui sont le fruit de l'humidité, ou à l'épilation, qui provoque une irritation.

 

Les démangeaisons de la zone intime sont quelque chose de très fréquent chez les femmes, car il existe plusieurs facteurs déclencheurs. 

Il s’agit d’une condition assez inconfortable qui peut générer de l’insécurité et de l’inquiétude, surtout quand elle est accompagnée d’autres symptômes.

Il est très important que toutes les femmes prêtent attention à cette affection, car elle peut être le signal d’alerte d’une maladie.

Cependant, avant de vous inquiéter inutilement, mieux vaut consulter un gynécologue afin de recevoir un diagnostic et un traitement adaptés.

Dans la plupart des cas, quand on expérimente ce type de symptômes au niveau de la région pubienne, ce n’est pas quelque chose de très grave.

Dans de très rares cas, cela peut être le signal d’une pathologie grave.

Dans cet article, nous allons partager avec vous 5 raisons possibles des démangeaisons vaginales et quelques remèdes naturels pour les traiter.

1. Les infections mycosiques

Infection-vaginale-500x334

Le pH normal du vagin est acide et se trouve en dessous de 4.7. Les bonnes bactéries, connues sous le nom de lactobacilles, sont responsables du taux d’acidité, afin d’éviter la prolifération de mycoses.

Cependant, certains facteurs peuvent altérer le pH naturel de la zone vaginale, ce qui génère une infection à cause de l’accumulation de mycoses dans la vulve.

Les mycoses prolifèrent facilement dans les environnements humides, comme celui offert par la vulve.

Un infection mycosique engendre un type de flux vaginal blanc ou jaunâtre, qui est accompagné de démangeaisons fréquentes et d’une odeur de levure.

Pour rétablir les bonnes bactéries du vagin, il est conseillé de consommer fréquemment des aliments probiotiques comme le yaourt nature. 

Si la sensation de démangeaisons est très gênante, on peut faire un rinçage superficiel avec un peu de vinaigre dilué dans de l’eau.

Consultez aussi cet article : Un traitement pour les infections de la vessie, de l’urètre et des reins

2. La vulvite

C’est le terme que l’on donne à l’irritation de la vulve, une affection qui survient lorsque la femme nettoie excessivement cette zone ou qu’elle utilise des savons fabriqués avec des produits chimiques agressifs pour sa peau délicate.

Une autre raison possible est l’usage de papier hygiénique contenant des colorants irritants.

Cette affection peut également se produire quand on passe trop de temps dans des vêtements de sport ou un maillot de bain.

Pour éviter les démangeaisons, il est conseillé de laver la zone avec de l’eau tiède et un savon au pH adapté. Ainsi, il faut éviter d’utiliser des déodorants vaginaux ou du talc.

3. L’épilation

Epilation-500x334

Les techniques d’épilation ont tendance à provoquer une réaction allergique sur la peau sensible de la zone qui entoure le vagin, et il est donc fréquent de ressentir une sensation de démangeaison après l’épilation.

Les techniques comme celle de la cuillère et les crèmes dépilatoires irritent la peau et provoquent le développement d’infections et de poils incarnés.

Afin de prévenir ce problème, appliquez une pommade pour calmer l’irritation et essayez de ne vous épiler que tous les 15 ou 20 jours.

4. Les maladies sexuellement transmissibles

Il est très rare que les démangeaisons vaginales trouvent leur origine dans une maladie sexuellement transmissible, puisque dans la plupart des cas, ces maladies sont asymptômatiques lors des premières étapes et débutent souvent avec des douleurs et des sécrétions malodorantes.

Cependant, certaines personnes infectées par une MST peuvent ressentir des démangeaisons comme manifestation d’un premier symptôme.

Si en plus des démangeaisons, vous remarquez de petites grosseurs au niveau de la zone vaginale, il est probable qu’il s’agisse d’herpès, une des MST les plus fréquentes.

A priori, cette affection n’entraine aucune séquelle grave mais il est important de la soigner pour qu’elle ne devienne pas un problème chronique.

Lisez aussi : Comment éviter et traiter naturellement l’herpès labial

5. Un problème de peau

Psoriasis-500x334

Les affections cutanées comme le psoriasis ou l’eczéma, peuvent générer des démangeaisons dans la zone intime.

Si vous souffrez de ces démangeaisons, consultez un médecin ou un gynécologue afin de recevoir un traitement adapté et efficace.

Par exemple, dans le cas où le psoriasis affecte la vulve, les corticostéroïdes à faible résistance et l’application d’une crème hydratante douce peuvent être efficaces. 

A découvrir aussi