Avoir un fils est une vraie merveille

Même s'ils sont parfois plus indépendants, au moment d'élever les garçons il faut faire l'effort de comprendre leurs besoins et de créer une bonne communication pour qu'ils nous fassent confiance.

Avoir un fils, un garçon, c’est un grand bonheur pour toute mère et tout père, qui voit en lui cette nouvelle vie et les espoirs de donner au monde un homme courageux capable d’être heureux et de rendre les autres heureux. 

Tous les enfants sont adorables, aussi bien les filles que les garçons, et nous devons tous les aimer et les élever de la même façon.

Cependant, le caractère d’un petit garçon est parfois un peu différent et, en général, ils nous font part de certains besoins dont il faut tenir compte.

Les enfants ne sont pas des copies de leurs pères ou de leurs mères et il ne faut donc pas oublier qu’ils ont leur propre personnalité et leur propre caractère, que nous devons savoir les orienter pour qu’ils apprennent à être responsables, matures et heureux.

Nous allons vous expliquer comment atteindre cet objectif.

L’éducation d’un fils : défis et stratégies

Signalons à nouveau que l’éducation d’un fils et d’une fille doit être menée de la même façon, en évitant de tomber dans les stéréotypes de genre.

Les conseils que nous te proposons ici dépendront des besoins de chaque enfant mais, d’une façon générale, ce sont des outils basiques qui peuvent nous aider et nous orienter.

fils-3

Ne lui apprends pas à être le plus fort, le plus intelligent ou le plus courageux. Apprends lui à être « lui-même »

Une erreur qui peut être commise par de nombreuses familles est, une fois de plus, de tomber dans les stéréotypes de sexe et de genre dont nous avons déjà parlé précédemment.

  • Certains veulent que leur fils soit le meilleur au foot, le plus fort du collège, le plus intrépide de ses amis et le plus intelligent de la classe. Ce ne sont pas des attentes adéquates.
  • Avec les fils il convient de faire comme avec les filles, c’est-à-dire les laisser décider eux-mêmes ce qu’ils souhaitent être, les activités qu’ils souhaitent pratiquer pendant leur temps libre et les rêves qu’ils choisiront de poursuivre le moment venu.
  • Il ne faut pas obliger son fils à faire un sport en particulier s’il ne veut pas ou s’il n’aime pas.

Apprends à connaitre ton fils et n’essaie pas d’en faire une copie de toi-même.

Tu peux lui montrer ce que tu aimes, tu peux le guider vers des choses que tu aimes pour qu’il les connaisse, mais ne lui impose jamais de force quelque chose qui ne lui plait pas.

Un garçon a aussi le droit de pleurer

Les garçons ne naissent pas plus forts que les filles et ils ne sont pas invulnérables. Une autre erreur que peuvent commettre certains pères et certaines mères, c’est de leur répéter régulièrement « ne pleure pas, tu es un homme et les garçons doivent être plus forts et ne pas verser une seule larme ».

  • Les garçons, comme les filles, ont besoin d’exprimer leurs émotions. Il faut les laisser pleurer s’ils en ont besoin.
  • Surtout, un aspect essentiel qu’il faut absolument essayer de favoriser chez nos fils, c’est une communication émotionnelle adéquate. Essayez d’établir dès le début une relation de confiance.
  • Ne te moque jamais et ne tourne jamais à la dérision ce qu’il peut te dire, sois à l’écoute de ses idées, de ses pensées, de ses émotions et de ses désirs. Pour lui c’est important et si à un moment tu le critiques ou tu te moques de lui, il est probable qu’il perde la confiance qu’il a en toi.
fils-4

Tes fils te demanderont tôt leur propre espace

Les enfants oscillent à chaque instant entre le besoin d’affection et de câlins et le désir extrême d’être seul et d’avoir des droits et de l’indépendance. Ils demanderont très tôt cet espace.

  • Il faut être patient, intelligent et savoir négocier. Les enfants vont réagir de façon négative à une simple interdiction, c’est pourquoi il faut l’expliquer pour qu’au moins, ils comprennent pourquoi ils ne peuvent pas encore faire certaines choses.
  • Quand ton fils te demande de l’espace et certains droits, il est nécessaire de lui apprendre aussi l’importance d’avoir des responsabilités.
  • Pour cela, n’hésite pas à lui donner des responsabilités dès son plus jeune âge (il en va de même pour les filles, évidemment).

Des responsabilités telles que ranger sa chambre, aider à la maison, s’occuper des animaux ou prendre soin de ses affaires sont des choses basiques et essentielles que les enfants doivent faire.

fils-2-500x491

Pour conclure, disons qu’avoir un fils est à la fois une merveille et un défi. Son éducation sera basée sur la compréhension de ses besoins et le développement de sa communication émotionnelle afin de créer cette complicité qui lui permettra de toujours nous faire confiance.

Respecte son caractère et ses gouts, sois ce pilier quotidien qui lui servira d’exemple pour apprendre à être indépendant et suffisamment mature pour se battre pour ses rêves, en sachant que tu seras avec lui tous les jours de sa vie.

En tant que mères ou pères, nous aimons autant nos fils et nos filles et c’est pour cela que nous les éduquerons avec les mêmes droits et les mêmes responsabilités. C’est très important.

Catégories: Sexe et relations Étiquettes:
A découvrir aussi