Caillots de sang pendant les règles : 5 choses à savoir

· 12 juillet 2016
L'expulsion de caillots pendant les règles est normale et n'est pas grave. Mais quand il y a d'autres symptômes, comme par exemple des douleurs, il convient de consulter un spécialiste.

Même si la présence de caillots de sang est un phénomène normal pendant les règles chez une grande partie des femmes, c’est quelque chose que l’on doit surveiller pour voir si cela est associé à d’autres symptômes.

Comme le disent les experts, chaque corps est unique et chaque femme vit ses règles à sa façon, et la présence de caillots n’est pas forcément inquiétante.

Nous allons vous donner toutes les informations à ce sujet.

Que sont ces caillots de sang qui apparaissent pendant les règles ?

Pour mieux comprendre ce que sont ces caillots qui apparaissent parfois pendant nos menstruations, il faut prendre en compte plusieurs aspects :

  • Les parois de notre utérus se transforment progressivement pour préparer l’organisme à faire face à une éventuelle grossesse. Elles deviennent plus épaisses, et de nouveaux tissus apparaissent afin de pouvoir recevoir le fœtus, en cas de conception.
pH-dans-le-sang

  • S’il n’y a pas de grossesse, cette couche de tissus qui s’est formée sur les parois de l’utérus se détache petit à petit et c’est ce qui constitue les règles.
  • En règle générale, lorsque l’on a une blessure, le sang tend à coaguler. C’est un mécanisme de défense qui nous permet d’éviter de perdre trop de sang.
    Cependant, pendant les règles il est nécessaire que le sang circule plus facilement afin d’être expulsé.
  • Ainsi l’utérus fabrique un anticoagulant. Si nos règles sont très abondantes, cet « anticoagulant naturel » ne suffit pas et donc, des caillots de sang peuvent apparaitre.
  • Normalement ces caillots mesurent entre 5 mm et 4 cm et ils sont plus fréquents chez les femmes qui ont des règles très abondantes. Celles qui ont des règles plus légères ne connaissent pas ce phénomène.
  • Un autre point à considérer est que les caillots sont plus habituels pendant le sommeil. Le sang coagule et ces masses plus épaisses se forment, et peuvent même nous faire peur.

Aspects à prendre en compte concernant la formation de caillots au cours des menstruations

Les règles chez les femmes

1. La carence en fer

La carence en fer chez la femme relève parfois du casse-tête.

  • Il est fréquent que des règles abondantes nous fassent perdre les niveaux de ce minéral, mais en même temps, on sait que moins on a de fer dans notre organisme, plus l’utérus a des difficultés à produire « l’anticoagulant naturel » et donc, l’anémie ferriprive produit à son tour plus de caillots de sang.
  • Pour cela, n’hésitez pas à faire des analyses régulièrement pour contrôler les niveaux de fer et compenser en cas de déficit en prenant des compléments conseillés par votre médecin.

Vous aimerez aussi : 30 aliments riches en fer contre la fatigue et les maux de tête

2. Petits déséquilibres hormonaux

Il est commun que les adolescentes ou les femmes qui viennent d’accoucher aient des flux menstruels avec des caillots de sang.

Tout ceci est dû à des petits déséquilibres hormonaux entre les œstrogènes et la progestérone, qui peuvent aussi se produire un peu avant la ménopause.

3. Un avortement spontané

Il s’agit d’un autre point dont il faut tenir compte. Si l’on essaie de tomber enceinte et que l’on se rend compte qu’à un moment donné, un caillot de sang jaunâtre ou grisâtre apparaît, il peut malheureusement s’agir d’un avortement involontaire.

 N’hésitez jamais à consulter votre médecin ou votre gynécologue.

4. L’endométriose

L’endométriose est une maladie silencieuse dont souffrent des milliers de femmes.

Il faut garder à l’esprit que quand les règles sont excessivement douloureuses et handicapantes, il est possible que l’on souffre de cette maladie.

  • L’endométriose affecte les organes reproducteurs féminins et se caractérise par la formation d’un revêtement très dense autour de l’utérus et sur d’autres organes. Tout ceci est accompagné de douleurs et il est commun d’avoir de nombreux caillots de sang pendant les règles.
Les règles chez les femmes

5. Maladies gynécologiques

Comme nous l’avons dit, la présence de caillots de sang est commune chez de nombreuses femmes.

Cependant, si nos règles sont douloureuses, il est nécessaire d’en parler à notre gynécologue.

  • La maladie inflammatoire pelvienne, par exemple, est généralement accompagnée d’une grande douleur dans la région pelvienne qui est également associée à des caillots de sang pendant les règles
  • Ce type de maladie, ayant pour origine un type de bactéries, produit une infection allant du col de l’utérus à l’utérus, aux trompes de Fallope et aux ovaires.
  • C’est douloureux et c’est l’une des maladies gynécologiques les plus courantes, c’est pourquoi il est important de consulter un professionnel en cas de doute ou de douleur.

On sait également que la présence de myomes ou de kystes est aussi associée aux caillots pendant les règles.

Ainsi, même si ces caillots sont normaux, il est toujours utile de faire notre examen de contrôle annuel.