Ce que nous dit la peau sur notre santé : les 5 mises en garde

11 septembre 2014
Les altérations de la peau peuvent avoir comme origine des affections internes, c'est pourquoi il est important de consulter un spécialiste. Toutefois, elles sont peut-être dues à des maladies cutanées communes.

L’organe le plus étendu du corps, la peau, est un reflet du bien-être général de la personne étant donné qu’elle donne des informations sur la santé des autres organes. Les changements de la peau, qui vont de la décoloration aux excroissances, peuvent être les premiers signes de problèmes de santé sérieux sous-jacents, selon les dermatologues. Vous découvrirez ici les 5 manières qu’a votre peau de vous montrer que quelque chose ne tourne pas rond.

1. Les éruptions et les taches sur la peau

En général, une éruption cutanée accompagnée d’autres symptômes comme de la fièvre, des douleurs articulaires et musculaires, peut être le signe d’un problème interne ou d’une infection. Une infection peut aussi survenir à cause d’une allergie ou d’une mauvaise réaction à un médicament, selon l’Académie Américaine de Dermatologie (AAD).

Une éruption cutanée dans la partie postérieure du cou ou autour des bras et qui prend généralement une teinte plus foncée que celle du ton normal de la peau de la personne peut signifier le risque de développer un diabète de type 2. Une éruption cutanée moins fréquente peut être le signal d’avertissement d’un cancer d’un organe interne, comme l’estomac ou le foie, selon la clinique Mayo.

2. La couleur de peau fonce ou se décolore

jaunisse

Chez les personnes atteintes de diabète, un bronzage de la peau peut être le signal d’un problème avec le métabolisme du fer. Une coloration jaunâtre de la peau, au contraire, peut être le signal d’une insuffisance hépatique et peut survenir au même moment qu’une coloration jaune de la partie blanche des yeux. 

L’obscurcissement de la peau, visible principalement sur les cicatrices, les plis ainsi que sur les articulations comme les coudes et les genoux peuvent vouloir dire que la personne souffre d’une maladie hormonale, comme la maladie d’Addison, qui affecte les glandes supra-rénales, selon l’ADD.

3. Les excroissances de peau

Les personnes qui remarquent des excroissances de peau doivent toujours consulter un médecin immédiatement, puisque cela peut être un cancer de la peau. Parfois, cela peut être le signe d’une maladie interne ou d’un syndrome génétique, selon la même AAD. Par exemple, des protubérances jaunes sur les bras, les jambes ou les fesses peuvent être une conséquence de niveaux élevés de triglycérides, ce qui indique que le diabète n’est pas contrôlé, toujours selon l’AAD.

4. Les changements sur les ongles

onychomycose

Les changements de couleur ou de forme des ongles sont souvent le signe de problèmes de déficiences chez certains organes ou systèmes d’organes. Par exemple, les changements qui ressemblent à des mycoses peuvent en fait être une conséquence du psoriasis sur les ongles, même si c’est la peau qui est directement affectée. Les personnes qui souffrent aussi des articulations peuvent avoir contracté une forme d’arthrite appelée arthrite psoriasique. Les problèmes hépatiques et les problèmes rénaux peuvent également causer des changements de couleurs sur les ongles.

5. Les changements de texture de la peau : fermeté et sécheresse

Les problèmes d’hypertension artérielle et de reins donnent parfois lieu à un grossissement de la peau. D’autre part, la peau très sèche et les démangeaisons peuvent être le signe de problèmes hormonaux, comme l’hypothyroïdie. Les personnes qui souffrent de la maladie auto-immune appelée sclérodermie systémique peuvent également passer par une inflammation et un durcissement de la peau. Dans les cas les plus graves, cela peut même aller jusqu’au durcissement des organes internes comme les poumons ou le coeur.

D’autre part, la peau très lâche et soyeuse est le symptôme d’une maladie rare du tissu connectif qui peut indiquer des cancers du sang comme le lymphome ou le myélome multiple. Cela peut même aller jusqu’à affecter les organes internes.

Il ne faut pas oublier que tous ces symptômes peuvent aussi n’être qu’une simple maladie cutanée qui n’a rien à voir avec un quelconque problème chez les organes internes. Il est donc important, avant de s’inquiéter inutilement, de consulter un médecin en cas de problème de peau. Ne tirez pas de conclusions hâtives et ne vous alarmez pas sans vous être renseigné préalablement auprès d’un spécialiste.

A découvrir aussi