Comment soulager les douleurs articulaires nocturnes ?

17 mars 2015
Est-il vrai que le gingembre peut nous aider à soulager les douleurs articulaires ? Il s'agit d'un puissant anti-inflammatoire qui est fortement recommandé pour soulager les douleurs chez les personnes qui souffrent d'arthrose ou d'arthrite, ou d'autres maladies articulaires.

Beaucoup de personnes, et notamment de femmes, souffrent de douleurs articulaires nocturnes. Les médicaments sont-ils la seule solution ?

Il est très difficile de mettre un terme à ce type de douleurs, mais il est certain qu’il existe des solutions pour améliorer la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

Nous vous invitons à mettre en pratique ces quelques règles simples que nous allons vous présenter, pour pouvoir mieux vous reposer au quotidien, et jouir d’une meilleure qualité de vie.

1. Découvrez la cause de vos douleurs articulaires

Il n’est pas bon de prendre des anti-inflammatoires ou des analgésiques, sans connaître en premier lieu l’origine de ces douleurs nocturnes.

En règle générale, les personnes qui se plaignent de douleurs articulaires nocturnes, mettent en évidence les symptômes suivants :

  • Fourmillements et crampes : situés surtout dans la main. De fait, les mains sont en règle générale la zone articulaire la plus touchée par des douleurs durant la nuit. Pourquoi ? Le canal carpien est généralement celui qui fait souffrir les personnes touchées par ce problème, durant la nuit.
  • Picotements : très douloureux, notamment dans la hanche. Ils se révèlent subitement, comme une espèce de point très chaud qui apparaît dans le corps, et qui empêche de dormir.
  • Engourdissement, voire rigidité d’un membre : certaines parties du corps sont touchées par ce problème, comme les épaules par exemple. Une gêne qui ne permet pas de trouver un sommeil réparateur.
  • Si vous avez fait un effort particulier dans la journée, il est possible qu’il se ressente plus au moment d’aller vous coucher. Cela arrive très souvent, notamment dans le genou par exemple. Si vous avez longuement marché durant la journée, vous ressentez une surcharge de cette articulation.
  • En plus des fourmillements et des crampes, il est fréquent qu’à l’heure d’aller vous coucher, vous remarquiez qu’une zone de votre corps est enflammée. Gonflée. Cela se produit notamment sur les mains, les doigts, les genoux ou les chevilles.

En conclusion, ne pratiquez jamais l’auto-médication, ou ne partez pas en quête d’un traitement, sans avoir au préalable obtenu un diagnostic médical.

Peut-être est-ce de l’arthrite ? Ou une tendinite ? Un autre type de lésion ? Une bursite peut-être ? L’important est que vous sachiez de quoi il s’agit, avant toute chose.

2. La thérapie chaud-froid

glace

Ce remède est efficace, quelle que soit l’origine de vos douleurs articulaires nocturnes. Canal carpien, usure de la hanche ou du genou…Peu importe.
Ce baume très simple se réalise environ une heure avant d’aller vous coucher, et vous permettra d’avoir un sommeil plus tranquille. Prenez bonne note :

  • Remplissez un sac en plastique avec des glaçons. Appliquez-le sur la zone touchée par la douleur. Laissez agir quelques minutes.
  • Puis, préparez une compresse chaude imbibée d’eau de romarin, une plante anti-inflammatoire. Pour réaliser cela, mettez 5 branches de romarin dans un litre d’eau. Si vous n’avez pas de romarin, vous pouvez toujours utiliser de la lavande. Laissez le mélange bouillir, puis versez-le dans un récipient, et trempez-y une compresse.
  • Puis, alternez toutes les 5 à 10 minutes. Une première application du sac de glaçons, puis de la compresse chaude. De cette manière, la zone affectée va se désenflammer, se tonifier et s’anesthésier de manière à vous permettre de rencontrer un sommeil réparateur.

3. Les analgésiques naturels

Bienfaits-du-gingembre

La nature peut nous apporter des remèdes très efficaces, capables de soulager la douleur. Mais ils peuvent également vous aider à désenflammer, à traiter, à purifier et à prendre soin de vos fonctions naturelles de base, sans aucun effet secondaire.

Désirez-vous connaître toutes les plantes médicinales qui peuvent vous aider si vous souffrez de douleurs articulaires nocturnes ?

  • Le gingembre : boire deux tasses d’infusion de racine de gingembre par jour permettra non seulement de réduire la douleur des personnes souffrant d’arthrose, d’arthrite, du syndrome du canal carpien ou de tendinite, mais cela permettra aussi d’améliorer le fonctionnement de cette articulation.
    De nombreuses études, comme celle menée par l’Université de Miami (Etats-Unis), nous disent que le gingembre a des effets anti-inflammatoires comparables à ceux de l’ibuprofène. N’en doutez pas et buvez-en une tasse chaque matin, et chaque soir avant d’aller vous coucher.
  • L’ortie : c’est une plante que vous devez toujours avoir chez vous. L’infusion d’ortie est une protection naturelle contre les douleurs articulaires nocturnes. Vous pouvez l’appliquer sur les zones touchées à l’aide d’une compresse, comme dans le remède avec le romarin, ou vous pouvez en boire deux tasses par jour.
    C’est une plante très efficace qui soulage la douleur et vous apporte de nombreuses propriétés purifiantes et diurétiques.
Le truc en plus !
Si vous souhaitez connaître d’autres analgésiques naturels, nous vous invitons à découvrir l’article suivant. Vous allez être surpris !
En savoir plus

4. Les traitements de jour pour prévenir la douleur articulaire nocturne

Linette-moulue-pour-perdre-du-poids

1. Ne surchargez pas la zone touchée. Nous savons que c’est un conseil difficile à suivre, et que vous souhaitez conserver une vie normale, durant laquelle vous pouvez bouger comme vous le souhaitez. Mais, si vous souffrez d’usure du genou par exemple, évitez de marcher pendant une heure sans pauses, et reposez-vous toutes les 15 ou 20 minutes.

Si vous souffrez du syndrome du canal carpien, ne sollicitez pas trop vos mains. Si c’est votre épaule qui vous fait souffrir, n’utilisez pas un sac en bandoulière appuyé sur cette zone.

De petits conseils simples, qui vous permettront d’éviter d’aggraver l’inflammation.

2. Le jus d’ananas matinal : l’ananas frais est un élément indispensable pour traiter les inflammations, grâce à sa forte teneur en broméline. Il est intéressant d’en boire un verre chaque matin, pour disposer de ses excellentes propriétés.

3. La linette : c’est une autre méthode naturelle, riche en acides gras oméga 3, qui sont des éléments incontournables pour soulager les douleurs articulaires. Prise avec du jus d’ananas ou d’orange, elle est délicieuse.

4. L’huile de foie de morue : c’est un remède traditionnel qu’utilisaient déjà nos grands-parents. Son efficacité ne souffre d’aucune contestation.
Une étude britannique a affirmé que 90% des personnes qui en consomment une cuillerée par jour, nourrissent mieux leur cartilage et réduisent nettement les enzymes à l’origine des douleurs articulaires.
Une cuillerée par jour peut apaiser considérablement vos douleurs nocturnes, n’en doutez pas !

Alors, allez-vous mettre en pratique ces remèdes ?

A découvrir aussi